Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (14)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. quatorzième semaine.

Edité par l'Association pour l'Enseignement de la Langue d'Oc

L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .


















            partager partager

Glaudi Barsòtti : 80 ans es jamai que quatre còps vint


MARSEILLE. Difficile d’imaginer ce vif intellectuel à la retraite. Référence de la nouvelle génération occitaniste marseillaise, son œuvre personnelle, in fine politique, s’intéresse au music-hall, aux écrivains et à l’histoire, récente ou ancienne, dans laquelle il inscrit la sienne propre. Ses nombreux amis lui ont récemment fait la surprise d’un anniversaire à Septèmes.



Manu Theron (Cie dau Lamparò) a adaptat mai que d'un texte sociau provençau, Glaudi Barsòtti a publicat mai que d'un d'aquelei textes...( photo PA DR)
Manu Theron (Cie dau Lamparò) a adaptat mai que d'un texte sociau provençau, Glaudi Barsòtti a publicat mai que d'un d'aquelei textes...( photo PA DR)
Naissut lo 26 de janvier 1934 sota lo signe de l’Aigalier, aquel escrivan d’expressien occitana es benlèu lo mai coneissut de totei en Provença maritima, bòrd que, levat sa coneissénça druda de la lenga tala que se parla a Marselha, es un òme engatjat.
 
E fa l’unanimitat ben delà de sa familha politica de la gaucha comunista. Es ben per aquò que l’intellectuau e simplament l’òme autruista que siguèt totjorn estat, l’an festejat seis amics de toei orisons, a Seteme lo divèndres 7 de fébrier.
 
Glaudi Barsotti, despuei l’epòca qu’èra sòci dau Calen, avans que l’IEO representa l’occitanisme a Marselha, fin qu’a sei cronicas tot d’un còp pedagogicas e engatjadas dau quotidian La Marseillaise, l’avèm totjorn vist egau an’eu : un òme qu’escota e que buta a la ròda de totei leis iniciativas.
 
Es pas per ren s’es una referènci per tota una generacien de cantaires e animators occitanistas marselhès : Manu Theron, l’Ostau dau País Marselhès, eca…
 
E s’es de totei lei batèstas per la lenga (per eu, aquelei que la vòlon mesprisar o l’escartar son ren que de racistas), li a agut de moments onte son biais de faire siguèt essenciau.

Curiosité et engagement

En 2003, quand lo president dau Consèu Regionau, a l’escota de seis amics arlatencs que tenon en òdi l’idèa meme de lenga d’Oc, prepausava a l’Assemblada regionala un vòt per dire que « lo provençau mistralenc » (constuccien estranja !) èra la lenga de la Regien », eu trevèt lei corredors dau bastiment de la Regien per conscientisar leis elegit de gaucha. Tres mes puei, novèu vòt dins l’emicicle regionau : per dire que « la lenga occitana es la lenga de la Regien ».
 
Lo belèm, lo music-hall marselhès, lo roman negre, la cosina, ren escapa a sa curiositat ordenada e una tiera de polits libres, tant en francès coma en occitan, siguèt publicada aquí o ailà. Mai se rementam premier d’aquelei retrachs d’escrivans provençaus, especialament marselhès, que publicavan dins La Sartan o dins d’autrei revistas, que sens eu, nos serián pas conéissuts.
 
Per se’n rendre compte, faudriá re-editar son vielh recuelh « Antologia deis escrivans sociaus provençaus », onte mai que d’un per lo premier còp dins la novèla generacien occitanista, podiá comprendre tota l’importancia d’un Victor Gelu e d’un Clovis Hugues.
 
Fa quaqueis annadas, nos a congostats tanben d’una òbra mai personala, « Testimòni d'u niston  de la guerra ». Auriam enveja de lo comparar am’un aubre totjorn que mai verd, mai un aubre resta tancat, alòr que Barsòtti avança amé son epòca, e meme marcha un pauc davant.
Li aviá de monde per festejar Glaudi Barsòtti lo 7 de fébrier 2014 (photo PA DR)
Li aviá de monde per festejar Glaudi Barsòtti lo 7 de fébrier 2014 (photo PA DR)

Mercredi 12 Février 2014
Michel Neumuller





1.Posté par DIGGI le 14/05/2018 12:16
Per comprar un polit libre de Glaudi Barsòtti es possible aqui: https://www.espaci-occitan.com/botiga/oc/105_glaudi-barsotti

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d’Aquí en mai

Dison que...

La ruralité a forte identité, l'oubliée des blocs politiques

La décentralisation c'est le thème que les candidats les plus en vue de la présidentielle ont mis sous le tapis. Et pourtant, c'est là que se concentrent problèmes et frustrations.

Nous l'avons remarqué, durant la campagne pour l'élection présidentielle, la place et l'avenir des territoires, des pays, a été pratiquement absente, en tout cas dans la propagande des trois premiers candidats. Pourtant, la question du pouvoir d'achat, qu'ils ont tous abordé abondamment, dépend bel et bien de la place qu'on occupe dans le pays.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.