Aquò d'Aqui

Journée historique pour les langues régionales

La loi dite Molac donnera des droits à l'enseignement des langues minoritaires en France, enfin ! ça ne s'est pas fait tout seul.

Bien des lecteurs d'Aquò d'Aquí ont été surpris, le 8 avril, du vote écrasant des députés en faveur de la loi de Protection des langues régionales, avancées par le groupe parlementaire Libertés et Territoires. Pourtant une observation un peu fine des évènements qui ont conduits à cette issue aurait rassurée plus d'un.

















            partager partager

Fawzia Zaouri premiada a Ventabren


VENTABREN. L’auteure franco-tunisienne est connue pour ses positions tranchées en défaveur du port du voile, qu’elle considère en France comme incompatible avec le féminisme.



Cronicairitz a Jeune Afrique, essaista, autora, Fawzia Zaouri es estada premiada dimenge 24 de setembre pèr l’Associacien Culturala Provençala de Ventabren.
 
La 57enca premiada a recebut lo Prèmi Literàri de Provença pèr l’ensems de son òbra. « Aquela lenga (francesa) es mieuna. La lenga francesa es aquela que m’a permes de dire ma maire. La vertadièra lenga, es pas per ieu la mairala. »
 
La premiada, que vòu se re-apropriar una patria nòva gràcia a la lenga, es en França, onte viu, conéissuda per sei pausiciens còntra lo vela islamic dins la societat francesa, que veiriá ben aquela particularitat dau vestit e de l’esperit, enebida.
 
Pensa la dubertura dins la societat d’Islam, en particulier lo dret de la frema. Pèr ela lo marridatge entre personas de religiens diferentas sembla una conquista dei grandas ; e se fa gaug d’una recenta Lèi tunisiana que l’autoriza, au còntre de la màger part dei país musulmans.

Fawzia Zaouri premiada a Ventabren
L'autre premiat (a costat de l'autora sus la vidèò) es JL Gag, òme de teatre nissart. A son prepaus l'article d'Aquò d'Aquí es en preparacien.

Lundi 25 Septembre 2017
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dison que...

Nos villes avec leur nom historique et sans enquiquineur procédurier

Un aspect de la loi Molac, votée le 8 avril, est resté à tort dans l'ombre : le droit de nommer ses rues et ses entrées de ville sans être harcelé par un obsédé de la langue unique.

De la loi loi nº 2548 relative à la protection patrimoniale des langues régionales et à leur promotion, désormais connue sous le nom de son promoteur, Paul Molac, nous avons surtout retenu les articles permettant de renforcer l’enseignement bilingue dans les établissements publics.

 

Cependant il est un aspect de la promotion des langues minoritaires qui a été négligé par les commentateurs, c’est celui de la signalétique bilingue. C’est un tort car cette possiblité, enfin débarassée des attaques imbéciles de soi-disant libres penseurs, fera évoluer les mentalités de nos concitoyens, à qui sera rappelée aisément la fierté de leur terroir.




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.