Aquò d'Aqui


            partager partager

Estagi d'Oc a Vila-Perdris en julhet


Début juillet le premier des stages occitans estivaux se déroule dans la Drôme rurale.



Leis associacions Culture et langue d'oc et Croupatas organizan un estage de lenga dins la Droma, coma chasque an.
 
Se debana la dimenchada dei 4 e 5 de julhet a Vila-perdris. Dubèrt en totei tre 17 ans, l'estage acampa divèrs atalhiers coma la charradissa, la toponimia, lo cant, lo tiatre, la cosina... Un sistèmi que fonciona despuèi d'annadas e que se renovela emb una tematica diferenta.
 
Per 2015, es Joan-Enric Fabre que sarà au còor de l'estage. La dimenchada s'acabarà sus una vilhada que ié sarà consacrada.
 
Per participar a l'estage, demandatz de vos inscrieure auprès de Joan-Loís Ramel au 04 90 46 48 61 ò a jeanlouis.ramel@free.fr
 
Es possible d'èstre logat sus plaça. Per ne'n saupre mai sus lei disponibilitats sonatz Mr Donzet au 04 75 27 42 30 (Gîte d'Angèle) ò Dòna Pourchaire au 04 75 27 43 78 (Chambre d'hôte)
 
En juillet 2013 à l'issue du stage de Villeperdrix (photo AC DR)
En juillet 2013 à l'issue du stage de Villeperdrix (photo AC DR)

Jeudi 18 Juin 2015
Amy Cros




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

On vous parle des poétesses d'oc ?
Dison que...

L'autre pandémie...à perpétuité ?

L'air pollué tue plus surement et plus massivement que la covid 19. Or, cette dernière, en forçant à la cessation d'activités, a révélé les responsables des pollutions les plus prégnantes sinon les plus connues.

L'autre pandémie...à perpétuité ?

Avec près de trente mille morts, la crise de la covid 19, dont on n’ose encore parler au passé, a marqué le premier trimestre de 2020. Elle nous a paru à juste titre terrible. Ces morts sont dues en fait aux affections respirtatoires qui souvent suivaient l’infection virale. Or, il nous faut remettre, toute traumatisante qu’elle soit, cette maladie planétaire dans un contexte plus large.

 

Entre trois et quatr millions de personnes décèdent chaque année d’affections respiratoires dans le monde. La bronchopneumopathie chronique obstructive, autrement dit la bronchite chronique, est un fléau.

 

Et pour partie ce que nous respirons au quotidien aggrave tous les symptômes. Encore ne sait-on pas tout, loin de là, sur  l'air qui est sensé nous faire vivre.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.