Aquò d'Aqui

Quelques proverbes de Novembre

Relatifs au mois de novembre, ils nous parlent d'un temps d'avant le réchauffement climatique, d'évidence...

Òme de novembre es de bòna fusta
femna de novembre laissa que tabusta


(homme né en novembre sera de bon bois
femme née en novembre sera suractive)

in De qué farà aquel temps ?
(Petit précis de météorologie populaire occitane)
Pierre Mazodier - Marpoc

Per San Martin,
Boucho toun vin
Mette toun chàu dedin.


(Pour Saint Martin
bouche ton vin
et enferme ton chou)

in  Proverbes et dictons des Hautes-Alpes et de l'Ubaye 
éditions du Roc












            partager partager

Entre defila de modo e carnavau a Vers-sus-Mèujo


DROME. Une première que ce défilé bucolique qui renouvelle la tradition des déguisements floraux de printemps…mais un peu plus tard. Miette Ripert, qui organisait l’événement, pense a renouveler cette buissonnante animation de créativité rurale.



Au tout début du défilé (photo AC)
Au tout début du défilé (photo AC)
Près de trento persouno an defila à Vers-sus-Mèujo, dins l'encastre de la fèsto voutivo. Ourganisa pèr l'assouciacioun La Vie en Oeuvre – L'Université Buissonnière , lou defila se debanè lou dissate 13 de juiet entre campagno e mountagno, davans l'Oustau de vilo e entre li mouloun de fen dispausa pèr aculi lou publi.
 
Èro l'escasènço, durènt aquelo fèsto voutivo, de recampa un mouloun de creatiéu e de moudèle que se soun presta au jò. Li coustume e tengudo, crea o revisita, avien pèr tèmo « Vous avez dit bucolique ? », decida pèr La Vie en Oeuvre, que noun avié jamai ourganisa un tal evenimen.
 
Uno proumiero edicioun que troubè soun resson dins de participacioun significativo au defila e uno audiènci improuvisado, encantado pèr l'espetacle. 

Créer en milieu rural

Se pòu dire que la coulour èro mestresso d'aquéu defila particulié. « Entre defila de modo e carnavau », dixit Miette Ripert, l'ourganiseiris de l'evenimen, tout èro en acord emé la sasoun. De verd, de blu, de blanc, de jauno, de rouge, de roso, de vióulet, tout respiravo l'alegresso ambianto mau-grat lou bourroulamen di preparacioun darnié la scèno, qu'an pres un pau de retard.
 
Li jougaire de petanco vengu pèr un councous n'en proufichèron pèr jita un uei sus li participant. Entrounisa pèr Marcèu Gay, conse de Vers-sus-Mèujo, la ceremounìo avié quicon de forço musicau emé lou defila de Mahji Torres, qu'animavo lou defila de si danso gitano e acoumpagnavo chasque moudèle enjusqu'à la « scèno ».
 
Uno musico causido pèr Miette Ripert ilustravo lou defilamen de cade coustume, emé lou carmant « Quatre saisons » de Vivaldi, entre d'àutri coumpausicioun. 

Commentaires en langue d'Oc

Et à la toute fin...une réussite populaire (photo AC)
Et à la toute fin...une réussite populaire (photo AC)
Es dificile de poudé tout recensa... Dóu papié i coustume tradiciounau (prouvençau, savouiard), en passant pèr li fuèio, lou plasti, lou canebe , un óumenage au regreta Ciprian Roux, que participavo is atalié creatiéu de l'assouciacioun e que mouriguè en jun darrié, e d'àutri matèri testilo mai noblo; li noumbrous participant (creatour e moudèle) pourgissèron un espetacle forço agradiéu de vèire.
 
La suspresso èro de messo, e chasque espetatour avié l'escasènço de mira de travai varia pèr sa formo, mai uni pèr sa voulounta creativo. Certan demandèron de mes de paciènci. E, pèr segur, lou publi aculiguè li participant emé forço d'aplaudimen.
 

Jeudi 18 Juillet 2013
Amy Cros




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
Dans Aquò d'Aquí de novembre
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.