Aquò d'Aqui


            partager partager

Diego Anghilante publica "Bastian Nevacho"


Diego Anghilante a obtenu le prix du texte théâtral en langues du Piémont avec cette histoire d'amour dramatique en occitan des Valadas occitanes d'Italie.



Ven de pareisse: "Bastian Nevacho" de Diego Anghilante, professor, escrivan, videasta, director d'Ousitanio Vivo e... sapur de Chucheis dins la Baio de Sampeyre.

Peça de teatre en occitan vivaro-aupenc dei valadas d'Italia, escricha en grafia dau Po.

Dins lo meme libre, força ben presentat, Oscar Barile publica la peça "Maria e Madalena" en piemontés.

Lei doeis autors an ganhat lo "Premio per un testo teatrale nelle lingue del Piemonte".

Es lo quingen volume editat d'aquèla colleccien naiçuda en 1987 emé l'ajuda de la "Regione Piemonte"

"Bastian Nevacho" es una bèla istori d'amor que vira mau dins lo mitan claus dei "Vitoun" (lei montanhous occitanofonas)

Se pòu demandar a : Centro Studi Piemontesi - via Ottavio Revel - 15 10121 Torino

contact : info@studipiemontesi.it


Lundi 13 Mai 2013
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
En octobre Aquò d'Aquí ôte le masque
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.
L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.