Soutenez Aquò d'Aquí

Durer! Pour vous assurer cette information d'actualité dans notre langue malmenée, garder solide le fil qui nous relie à la génération montante, que nous ne voulons pas acculturée. C'est le sens de nos appels au soutien, chers lecteurs.


Nous ne sommes pas optimistes.

Vous le voyez, nous vivons dans un monde de plus en plus univoque. Une seule parole politique, une seule solution, une seule voie...Les alternatives en politique se racornissent. La pensée unique est ultralibérale et franco-française.

Quelle place pour nos langues régionales dans ce retrécissement de la pensée, du futur?


 
Soutenez Aquò d'Aquí






            partager partager

Denis Galvier « Urosament Trad'Hivernales es un festenal implantat »

Un festival populaire languedocien à l'heure de la Réforme territoriale


SOMMIERES. Membre du groupe trad Coriandre, Denis Galvier est aussi à l’origine des Trad’Hivernales. La 15è manifestation musicale aux teintes occitanes s’est déroulée à mi-janvier, à Sommières, dans le Gard. Mais les nuages assombrissent ce ciel de convivéncia. Les aides publiques manquent, et d’elles dépend la qualité artistique. La culture occitane doit-elle être la délaissée de la vie sociale en temps de vaches maigres budgétaires ? Rencontre.



Denis Galvier. "Le public vient de plus en plus jeune aux Trad-Hivernales, pour une musique peu diffusée. Cela prouve assez que notre culture n'est pas celle du passé" (photo AC DC)
Denis Galvier. "Le public vient de plus en plus jeune aux Trad-Hivernales, pour une musique peu diffusée. Cela prouve assez que notre culture n'est pas celle du passé" (photo AC DC)
Coma definissètz-vos aqueu festenau ?


Se tracta d'un festenal de dansas e musicas tradicionalas. Mas volèm mai que mai insistir sus la modernitat d'aquelas musicas e lor necita evolucion.
 
D'efièch, ensajam de mesclar las diferentas tendéncias d'aquelas musicas dins la programacion.
 
Mas en mai d'aquò, es un festenal ont l'occitan a una plaça importanta. Per ieu es pas un festenal occitan, mas un festenal en Occitània. Un territòri linguistic e cultural fòrt, dubèrt e aculhissent.
 
Avetz-vos notada una evolucion dau public despuèi lei promièreis edicions ?
 
Per nòstre ben-astre grand lo public es vengut de mai en mai jove, es la pròva qu'aquela cultura es pas del passat.
 
Son tanben de mai en mai nombrós, maugrat l'abséncia complèta de difusion d'aquelas musicas sus los mediàs oficials.
 
Aquò mòstra plan que quicòm podriá avançar s'i aviá mai d'atencion portada sus aqueste fenomèn.
 
 
Quetei diferéncias avètz vistas, entre 2000 e 2015, dins lo budget que vos es donat per lei Trad'Hivernales ?


Dins un primièr temps, las subvencions son partidas de pas res, doncas lo budget podiá pas que montar.
 
Puèi foguèt de còps un pauc sacquejat ; mas avèm capitat dempuèi qualquas annadas d'aver una convencion amb los partenaris per los finançaments.
 
Fa pas que tres o quatre ans qu'avèm de pichonas baissas de subvencions.
 
Urosament que sèm un festenal implantat ! Que sembla ben que siá mai complicat per los pichons eveniments...

Una inquietud : que devendran las subvencions amb la fusion Lengadòc e Miegjorn Pireneus ?

Si aujourd'hui la DRAC Languedoc Roussillon n'aide pas un festival aussi populaire, qu'en sera-t-il demain quand les aides régionales dépendront aussi de Toulouse ? (photo MN)
Si aujourd'hui la DRAC Languedoc Roussillon n'aide pas un festival aussi populaire, qu'en sera-t-il demain quand les aides régionales dépendront aussi de Toulouse ? (photo MN)
Sus vòste blòg parlatz de dificultats financieras maugrat l'ajuda de partenaris. Aquò a-ti demandat una organizacion novèla dau festenau ?
 
Cap a tres ans fa, la dintrada de la primièra vesprada foguèt a gratís, que voliam que cadun podèsse venir e subretot lo public local, amb lo repais partejat que comença lo festenal.
 
Mas dempuei, per capitar l'equilibre, avèm fach un dintrada a prètz liure. Lo mond a ara plan comprés que nos ne podiam pas passar.
 
L'Estat sembla pauc engajat d'ajudar la cultura, e encora mens la cultura occitana. Aquò ven piéger. De que sarián vòstei solucions per la perenitat de vòste festenau ? 
 
De fach, avèm pas d'ajuda de l'Estat, la DRAC nos a pas jamai ajudats.
 
Ara, l'incertituda maja es a l'entorn de la refòrma territoriala. Que sabèm pas çò que va advenir amb la fusion de Lengadòc-Rosselhon e Miegjorn-Pirenèus, nimai cossí se va far la refòrma dels despartiments.
 
E avèm besonh d'aquelas ressòrgas, las nòstras subvencions son pas gròssas per un eveniment que recampa mai de doas milas personas en ivèrn e ont avèm dètz-e-sèt grops de musica de pagar.

Per capitar, premier gardar la còla valenta

Avetz-vos de resultas regardant la frequentacion dei sieisencas Trad'Hivernalas, se òc, de qu'es vòste avejaire ?


La frequentacion d'aquest an es a quicòm pròche la meteissa qu'aquela de l'an passat, una annada recòrd.
 
Lo festenal, dins l'encastre actual, se tròba a un pompidor. Doncas l'espaci nos permet pas d'aculhir mai de mond e se regula solet.
 
De qué son vòstei consèus ais organizaires d'eveniments culturaus de caractère occitan, dins una actualitat coma la nòstra ?


Es pas aisit de donar de conselhs, quand siás totjorn a reglar al jorn lo jorn los problèmas per l'edicion que ven...
 
Pòdi just dire que çò qu'a permés a Las Trad'Ivernalas de téner sièis annadas, es avans tot lo fach de gardar una còla mobilizada amb de bons e de marrits pas, de moments de descoratjament.
 
Mas i a tanben de vam, d'estrambòrd e de nhaca. Es una soma de fidelitats que fai nòstra fòrça. E aquò ven pas solet. Nos o cal entreténer. E quand as lo projècte, lo problèma es de trobar e servir la còla.
 
Per lo moment, e maugrat de tempèstas, lo batèu ''Coriandre'' ten la mar !

Ecrit en languedocien selon le parler de l'interviewé. Les questions sont rédigées en provençal rhodanien, selon le parler de notre journaliste.
 
Garantie de durabilité, "l'enthousiasme d'une équipe soudée qui se transmet au public" (photo AC DC)
Garantie de durabilité, "l'enthousiasme d'une équipe soudée qui se transmet au public" (photo AC DC)

Mardi 17 Février 2015
Amy Cros




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Abonnez vous à Aquò d'Aquí avant d'avoir soif !

Dison que...

1851 : defendre la Republica en provençau

L’historien Renat Merle nous rappelle que la résistance au coup d’Etat du 2 décembre 1851, fut le fait de ruraux qui parlaient occitan. Les meilleurs défenseurs de la République française. Avis aux Républicains amnésiques de 2017.

1851 : defendre la Republica en provençau
A la fin de l’an 1848, un aventurier politic, Louis Napoléon Bonaparte, es estat elegit president de la Republica, amb lo prestigi de son nom e l’adesion de l’immense monde rurau, que portava seis esperanças de dignitat e de progrès.

Mais dins lei fachs, lo President bailejava la Republica dau partit de l’Òrdre, valent a dire la Republica conservatriça, aquela dei Gròs.
 


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.