Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Siatz cinquanta dos indispensables

52 contributeurs entre janvier et avril ont ajouté un supplément au prix de leur abonnement au mensuel Aquò d'Aquí, et c'est ainsi depuis deux ans. Leurs dons indispensables permettent à l'ultime magazine d'actualité en langue occitane de faire un pied de nez aux cassandres qui prédisent la mort de la diversité linguistique pour dire le monde.

Cinquantados contributors an portat pèira a Aquò d'Aquí dau tèmps dau darrier trimèstre, que li an aduch precisament 753,5 €uròs. Aquò representa a pauc près la meitat dau còst de l'estampaire per un numerò.














            partager partager

De bicilistas, de vesinas e de chats

A l’ostau, a meison, at home : dedins ! 7


GAP. Et le Tour de France est-ce qu’il passera ? Et le virus ? Est-ce qu’on l’amadouera comme les chats du quartier ?



Eliana Tourtet
Eliana Tourtet

Fai quauquei setmanas encar, si nos avián dich que nos faudriá encafornar , l’auriam pas creigut, non. Es pas un peisson d’abriu, es ben ansín. Una radio de Gap faguèt creire que lo Torn de França passariá aquest’ an ren que per les Aups, Nautas e Bassas. Era una craca  ; era pas tan colhon pasmens. Dimpièi sabem que lo torn es remandat au mes de septembre. Auràn pas tan chaud lei biciclistas, coma disiá Adrien, l’eritier, pichòt. Quand avem vist qu’anullavan lo balon e totei les competicions esportivas, auriam degut se mesfiar, amb totei lei sòus en juec, poiá estre qu’un marrit virús.

Ai ben creigut a n-un peisson aqueste viatgi ! Una femna me telefona, ditz qu’es ma vesina a 2 o 3 kilometres, que legís mon jornau sus internet. Es soreta amb son òme. L’i fai passar un moment. Es contenta - ieu mai - de legir ma pichòta vita a l’ostau. Nòstrei vitas domesticas se semblan.


Viatgi immobile

Anirem pas a Madrid per Pascas, ni a Roma per Pendecòstas. Les tablèus de Goya o de Boticelli, lei miram de maison. Exposicion virtuala que dison. Nos fai de ben. Aurem pas lo fresilhon davans l’òbra mai passarem un bòn moment. Es totjorn aquò que nos levaràn pas !

Contunho mon pichòt trin. Me planho pas. Desenant, ai de visita. A miegjorn o a 2 oras. Senon a 5 oras. Vira dins mon jardin, marcha leugier, sens bruch e me regarda estonat de me trobar aquí. Non mai òu ! Cu es lo proprietari ? Un chat blanc, un pauc orotgi de l’aurelha nhacaa . Li fau la conversacion. Ieu parlo a tot lo monde e ei bestis totjorn. Se regardam de caire. Avura, chasque jorn, espero Bianca. Es un nom provisòri. Que vengue mais sopla, es pas encar ganhat. Vos tendrai au corent.

Encore sauvage, mais quand on a le temps et qu'on reste chez soi, papoter avec les animaux c'est plutôt bien (photo ET DR)
Encore sauvage, mais quand on a le temps et qu'on reste chez soi, papoter avec les animaux c'est plutôt bien (photo ET DR)

Jeudi 23 Avril 2020
Eliana Tourtet




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí de novembre laboure en occitan

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.