Aquò d'Aqui

Journée historique pour les langues régionales

La loi dite Molac donnera des droits à l'enseignement des langues minoritaires en France, enfin ! ça ne s'est pas fait tout seul.

Bien des lecteurs d'Aquò d'Aquí ont été surpris, le 8 avril, du vote écrasant des députés en faveur de la loi de Protection des langues régionales, avancées par le groupe parlementaire Libertés et Territoires. Pourtant une observation un peu fine des évènements qui ont conduits à cette issue aurait rassurée plus d'un.

















            partager partager

De Correns a Sant-Bonet lei festivaus ruraus organisan son anullacion


CORRENS/SAINT-BONnET. Les deux manifestations artistiques rurales font systématiquement une place à la “musique occitane”. Toutes deux maintiennent leur plan de résidences d’artistes. Mais l’annulation de ces festivals est un coup dur pour une économie de tourisme familial et maîtrisé.



Miquèu Montanaro aux ultimes "Printemps du Monde" de Correns. La manifestation sera étalée sur plusieurs dates en septembre (photo MN)
Miquèu Montanaro aux ultimes "Printemps du Monde" de Correns. La manifestation sera étalée sur plusieurs dates en septembre (photo MN)

Lei “Printemps dau monde “ tanben jitan l’esponga, o puslèu se ne’n servan per aliscar la manifestacion que venon de remandar au mes de setembre.

 

Lo Chantier, a Correns (Var, Provença Vèrda) coma totplen de “pichons festenaus”, auriá benlèu pogut mantenir sei jornadas a la fin de mai, coma l’an passat (qu’avian convidat Claudi Marti) mai quid dau public ? Seriá vengut ? Es la question que chirona totei lei bailes de manifestacions artisticas d’aquela passa.

 

Lo Chantier, creat a la fin deis annadas 1990 per lo musician Miquèu Montanaro, ara amé lo critica Franck Tenaille ai manetas, a chausit de remandar la manifestacion an un moment onte, podem va pensar, la covid serà pas tant un problèma. Sus quatre datas en setembre adonc podretz reservar lei concèrts, d’autant mai que aquelei qu’avian pre-pagat lei plaças li podràn segur utilisar.

 

Fau sotalinhar que lo Chantier a mantengut tanben totei lei residèncias qu’aviá pas pogut organitzar en causa de l’epidèmia. Segur seràn elei tanben remandadas pauc a chapauc mai leis artistas podràn comptar dessus.


Residèncias mantengudas

Damier Toumi (Tant que li siam) en 2017 lors de la restitution d'un stage de chant trad occitan dans le cadre du festival du Chaillol (photo MN)
Damier Toumi (Tant que li siam) en 2017 lors de la restitution d'un stage de chant trad occitan dans le cadre du festival du Chaillol (photo MN)

Dins la meme tòca, es lo Festenau dau Chaillol, dins leis Auteis Aups, que vèn d’oficialisar sa non-tenguda aquel estiu. La manifestacion bailejada, ela, per lo pianista Michael Dian, s’espandis sus tot lo territòri despartamentau. Un biais de decidir que siguèt pas facile, a respècte deis actors locaus, coma per exemple lei botiguiers que comptavan atrivar de monde en montanha l’estiu. Es un país qu’escomete sus un torisme familiau e mestrejat…

 

Aquò dich, entre lei linhas de son comunicat, podem entendre que la tiera de recitaus que fan malhum dins tot lo despartament entre julhet e decembre, aquela serà onorada, meme se sabem pas encara coma. Deuia èstre presentat, lo plan, ai partenaris oficiaus lo 28 de mai

 

Mai nos respond que “meton en plaça un plan d’anulacion solidari, e que de julhet a decembre li aurà una residència d’artista chasque tres setmana per una setmana”.

 

A vèire adonc coma s’organisa la solidaritat d’aquelei pichoneis estructuras que pòdon pas escometre sus un reborsament d’asseguranças. “Per la covid, aquò exista pas!” dixit Michael Dian.


Vendredi 29 Mai 2020
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
Dans ce numéro d'avril du mensuel Aquò d'Aquí

Dison que...

Irresponsables !…

Le confinement de Paris a entrainé un véritable exode, et parmi ceux qui partent certains diffuseront le covid partout, sans être qualifiés d’irresponsables. Mais les carnavaliers marseillais, eux, le sont assurément...

Que son irresponsables, aquelei Marselhés ! Fa dos mes èran seis elegits, demandant concertacien a l’Estat avans tota decisien, qu’èran dichs com’aquò per lo baile dei redaccions de l’Express, l’omnipresent televisuau Cristophe Barbier.




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.