Aquò d'Aqui

Journée historique pour les langues régionales

La loi dite Molac donnera des droits à l'enseignement des langues minoritaires en France, enfin ! ça ne s'est pas fait tout seul.

Bien des lecteurs d'Aquò d'Aquí ont été surpris, le 8 avril, du vote écrasant des députés en faveur de la loi de Protection des langues régionales, avancées par le groupe parlementaire Libertés et Territoires. Pourtant une observation un peu fine des évènements qui ont conduits à cette issue aurait rassurée plus d'un.

















            partager partager

D’avions militaris destorban la « zòna de silenci » dau Liberon




Moins paisible à l'oreille que le nuage auquel ce Cirrus emprunte son nom (photo JM Lazare/Armée de l'Air DR)
Moins paisible à l'oreille que le nuage auquel ce Cirrus emprunte son nom (photo JM Lazare/Armée de l'Air DR)
« Aqueleis avions te fan un bocan pas possible ! » Es pas un abitant que romega còntra lo vòu d’aparelhs Cirrus SR22 subre lei còlas dau Liberon, mai ben Jan-Loís Joseph, lo president dau Pargue Naturau Regionau.

Aqueleis avions d’entraïnament de pilòtes e navigators serián essenciaus a la formacien dei pilòtes francés de combat

« Sa venguda a Selon es lo debut de tota l’evolucien de la formacien iniciala »
que disiá lo comandant Jeròni Taisant, capolier de l’instruccien en vòu, quand arribèt lo premier d’aqueleis avions a la Basa Aeriana 701, en avost 2012.

Mai se, alòr que l’Euròpa, de novèu, s’emperilhosa a l’Est, la formacien d’aquelei pilòtes sembla necessari, fa pas l’afaire dei toristas nimai dei 180 000 abitants dau Liberon.

« Son d’avions particularament brusents » qu’ajusta JL Joseph. « E au Pargue avèm dejà recebut  mai de mila denóncias. » Nos ditz qu’es arribat de leis ausir volar cinq oras a-de-rèng.

« Una peticien es en circulacien, que donarem lo 22 de setembre au Generau Paulet, baile de la basa aeriana de Selon, amé lei premiers cònsols dei relargs lei mai pertocats ». 

Marrits sovenirs

Es subre Vilalaura, la Tòrre d’Aigues e Rossilhon que leis avions d’entraïnament se fan lo mai entendre.

E ais abitants li ramentan lei marrits sovenirs dau temps que lei Tucanòs volavan sus sa tèsta.

Aqueleis autres avions d’escolans pilòtes s’assagèron au vòu ras dau sòu, venguts regularament de la basa sestiana, jusqu’à la fin dau sègle vint.

S’enanèron a Cognac quand barrèt sei pistas aquel aerodròme, au solatjament dau monde dei vilatges.

« Recebèm sièis miliens de visitaires l’an dins un Pargue naturau classat… zòna de silenci ! » sotalinha JL Joseph, que li fa paur lo plan de vòu militàri que s’alestís ara per l’estiu 2015.

Un plan d’entraïnament que, eu, deu tenir còmpte de la qualitat de la defensa dau territòri, pusleu que de la tranquillitat toristica en Liberon.


Samedi 13 Septembre 2014
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dison que...

Jornalet cerca lo mejan de contuniar

Le journal occitan en ligne vend désormais des livres et reçoit des dons sur son site web

BARCELONA. Dans l’écosystème médiatique occitan, il y a bien peu de journaux d’actualité sociétale. Les maintenir relève du tour de force, et Jornalet, à Barcelona, propose à ses visiteurs d’acheter dans sa boutique en ligne pour tenir le coup. Laissons la parole au créateur et cheville ouvrière du Jornalet, Ferriol Macip Bonet.

Ferriol Macip Bonet, fondateur du Jornalet, qui fait un appel à dons et met en place la vente en ligne de livres en occitan (photo MN)

Jornalet se finança mai que mai amb la collaboracion de sos legeires. Nasquèt en març de 2012 gràcias a la generositat de dos mecènas que cresián al projècte, e tanben gràcias la publicitat institucionala de tres collectivitats importantas. Quant Jornalet nasquèt aviam previst qu’auriam pro de ressorsas publicitàrias, gràcias a la difusion del quotidian numeric. Mas, d’un latz, Google Ads acceptèt pas de publicar d’anóncias car son traductor automatic compren pas l’occitan.

 

 




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.