Supprimez l’article 2 !

Les Corses en fin 2017, se sont majoritairement prononcés pour l’exercice de leurs droits linguistiques. Une majorité qui ne compte pas pour le président de la République, en visite dans l’Île.

« Dans la République française, il y a une langue officielle, le français » sera probablement la phrase à retenir du discours final du président Emmanuel Macron, à l’issue d’un court séjour officiel en Corse.






            partager partager

D’animacioun escoulari em’Aquò d’Aquí


VITROLLES-BERRE. Pour la cinquième année, le journal anime des ateliers journalistiques pour les collèges des Bouches-du-Rhône, dans le cadre des projets culturels du Conseil Départemental.



A l'issue du premier conseil de rédaction des jeunes journalistes en devenir à Vitrolles (photo MN)
A l'issue du premier conseil de rédaction des jeunes journalistes en devenir à Vitrolles (photo MN)
« Aro anen s’acampa a la taulo e vèire un pau de que parla ». Amelio, Lola, Anais e sis amigo s’ endraian a la discutido : « A Vitrolo a la fin de mars, li aura lou Carnevau, emé plen de groupe estrangié de danso » que dis l’uno ; « Jujaran Caramentran a la fin…mai senso lou crema. Perqué ? » qu’ajusto l’autro…
 
Per la cinqueno annado, Aquò d’Aquí beilejara d’animacioun escoulari emé de coulègian di Bouco-dóu-Rose. Mai o mens trento escoulan n’en proufitaran a Vitrolo e a Bèrro.
 
La toco d’aquelis animacioun es d’aprene ei drole  e is adoulescènt a s’interessa a l’atualita dóu sieu, pièi a la discuti ensèn, enfin d’escriéure a la modo journalistico. Lis article son mes en ligno, adounc sis obro podon èstre valourisado, que de mounde vènon li legi.

Mercredi 8 Mars 2017
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí 302 chasse le sanglier !
Dison que...

La préférence pour l’occitan aranais désormais inconstitutionnelle

L'usage préférentiel de l'aranais dans les actes administratifs est considéré comme inconstitutionnel depuis le 12 février. Aran était le seul lieu au monde où l'usage de l'occitan jouissait de droits.

La préférence pour l’occitan aranais désormais inconstitutionnelle
L’usage  « préférentiel » de l’occitan aranès dans les actes publics administratifs est contraire à la Constitution Espagnole, désormais. C’est ainsi qu’en a jugé le Tribunal Constitutionnel Espagnol le 12 février.


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.