Aquò d'Aqui


            partager partager

Cu serà premiat per la Fondacien Orange a Marselha ?


MARSEILLE. Le forum des musiques du monde BabelMed donne l’occasion au téléphoniste de primer un artiste. Cette année il y a cinq candidats, dont les Marseillais de Moussu T e lei Jovents. Et c’est le public qui choisit en cliquant.



Seront-ils primés ? (XDR)
Seront-ils primés ? (XDR)
Lo Songhoy Blues que nos ven de Tòmbocto, cochats per leis islamistas qu’an pas poscuts leis empachar de fan clantir son cant ritmat ; lo Warsaw Village Band que canta d’un biais icònoclasta lo fòlc dau Mazovia polonès ; la vòtz de la polida martiniquèsa Loriane Zacharie que nos canta creòle ; puei lo triò beninès Teriba que nos fa viure son groove massé….

Totei gents de musica fòrça chanuts!

Alòr verai que Moussu T aurà ben besonh dei vòts provençaus per atrivar pron de public e ganhar lo Prèmi Còp de Còr de la Fondacien Orange e dau BabElMed…
 
Moussu T e lei Jovents li participa amé la cançon marselhesa Dans ma petite calanque, tirada dau disc que nos an sortits l’estiu passat
 
Dins aquela competicien, es lo public que fa ganhar. Alòr se volètz donar la  premiera plaça a la chorma ciotadenca, es aquí que trobaretz. E se jamai voletz chausir un autre artista es tot parier. Fau clicar. -
 
En 2014 èra lo grop catalan Txarango que l’aviá agut aqueu prèmi. Aquela còla de rumba punk ( !) podiá tanben jugar lo reggae…am’un nas roge.
 
Lo prèmi es de 5000€. Resultat lo 23 de mars.

Vendredi 13 Mars 2015
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
En octobre Aquò d'Aquí ôte le masque
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.
L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.