Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Rompedura

La nouvelle Assemblée Nationale verra entrer les députés RN comme jamais. Une rapide analyse sortie des urnes nous dit partiellement pourquoi : ils sont élus là où les ruraux n'en peuvent mais, là où ont socialement fui les déclassés des villes. Ce que montre ce scrutin c'est que la fracture sociale est aussi territoriale.

Amb la nòva Assemblada Nacionala, es ti que faudrà li vèire lo senhau d’un reviscolament de la gaucha, fòrça (tròp?) diversa, o la confirmacion que l’extrema drecha planta cavilha definitivament dins lo paisatge politic  ? O fins finala aqueleis eleccions aurián fa mòstra que lo desesper sociau assaja de trobar un solucion politica ?















            partager partager

Crida seinenca per la memòria de la lenga

Une cartographie des noms de lieux provençaux en préparation


LA SEYNE-SUR-MER. Le Cercle Occitan de La Seyne fait appel aux témoignages et archives familiales. Il cherche à mettre en valeur la présence de la langue d’Oc dans les noms de lieux de la ville, afin de faire mieux connaître cette présence à un large public.



« Ah ! segur, aqueu banc onte lei vièlhs s’anàvon plànher de lònga, sabiéu pas perqué lo diguèron « M’an fa tòrt ». La dòna viu pasmens despuèi cinquanta ans a La Seina, mai coma aqueu cai lo díson d’un nom oficiau, lo biais populari de dire « Manfatort » èra parpèlas d’agaça . E lo pichon papier qu’èra pendolat a un panèu d’explicas li dona enfin la clau.
 
Lo Cèucle Occitan de La Seina, au moment de la Fèsta dau Patrimòni, avié chalat son public d’aquélei noms occitans que s’escóndon darrier lo nom francés regionau dei luècs de la ciutat. La mòstra a l’Ostau dau Patrimòni siguèt una franca capitada.
 
« Es aqueu trabalh que perseguisse lo Cèucle, per far vèire a tótei que, se rèsta discrèta la presencia de la lenga, es pasmens d’en pertot dins la ciutat » nos ditz Jan Jaque Murat, un pielon de l’associacien, « que legissèm la lenga nòstra sus lei placas dei carrièras ò lei cartas, e que tot lo monde saup pas que s’agisse d’occitan »
La còla dau Cèucle Occitan destria l'occitan dins lei noms dau territòri (fòto MN)
La còla dau Cèucle Occitan destria l'occitan dins lei noms dau territòri (fòto MN)

Fòtos, articles de pressa, cartas postalas benvengudas

Lo banc dei planhs onte lei vielhs diiguèron "m'an fa tòrt!" (fòto MN)
Lo banc dei planhs onte lei vielhs diiguèron "m'an fa tòrt!" (fòto MN)
Lo projècte dau Cèucle Occitan entraïna sei sòcis a furnar dins tótei lei recantons de la ciutat varesa, per destriar lei noms d’endrechs, fotografiar lei vestigis e segur questionar lo monde.  Dins aquel encastre, s’avíson qu’an lo besonh d’archius familiaus. Articles de premsa, plans, fòtos, cartas postalas…tot es bòn per afortir aqueu trabalh, que demàndon l’ajuda deis abitants.
 
Segur qu’aquela ajuda serà la fònt d’una novèla expausicien de venir dins quàuquei mes, e benlèu d’una publicacien .
 
Per aquò, fau prendre contacte au tel. 06 84 52 67 27

Dimanche 18 Novembre 2012
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d’Aquí aura soif en juin

Dison que...

Caminada de las Fiertats capitada a Rodés

Laurie Privat a suivi, en y participant, la marche des fiertés de Rodez. Elle témoigne donc de la langue occitane disant la diversité, totalement.

Photo Laurie Privat DR

Lo 21 de mai de 2022 èra marcat sus mon agenda dempuèi un brave moment. Èra lo jorn de la primièra marcha de las fiertats a Rodés, organizada per l’associacion Alertes.




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.