Aquò d'Aqui


            partager partager

Comprar l’armanac de la Calandreta Gapiana per l’ajuar de créisser

L'école immersive en occitan de Gap vend son almanach et espère ainsi financer son développement.




En peu d'années, la Calandreta a augmenté son effectif, poussé les murs, et s'apprête à refaire son toit. Mais la croissance suppose des moyens (photo XDR)
En peu d'années, la Calandreta a augmenté son effectif, poussé les murs, et s'apprête à refaire son toit. Mais la croissance suppose des moyens (photo XDR)
Un còp de mai la Calandreta Gapiana edita son armanac : 80 paginas de cartabèu, de contes, istòrias, recetas de cosina, e tot en occitan aupenc…Mai que tot es un mejan agradiu per lo monde de sostenir aquela escòla en occitan que los projècts florisson.

« L’escomessa, uei, es d’organizar l’escòla amb dos o tres classas » ditz Syril Buslig, lo president de l’associacion dels Amics de la Calandreta Gapiana. Aquela pren lo nom de son fondador, Andrieu Faure, totjorn fòrça present coma president d’onor.

La Calandreta, qu’a crebat l’òu en 1995, demanda donc un sosten tant financier coma morau au monde qu'es interessat per l’idèa d’un ensenhament en lenga nòstra.

« Aüra que siam dins lo païsatge gapian, vist que lo monde s’es acostumat, nos chau reviscolar nòstre bastiment, en particulier son cubèrt » que perseguís Syril Buslig. « Los calandrons son aüra 24, entre 3 e 8 ans. Amb una directritz que resta a titularizar mai que dòna fòrça envam a tota l'equipa. Es aqueu moviment d’avenir que vos demandam d’afortir ».

Lo monde que vòu comprarà l’armanac per 10€, e mai 2€ per lo mandaís. Los chècs pòon èstre mandats tre aüra a : Calandreta Andrieu Faure, hameau de Saint-Jean 05000 Gap. Es possible de se rensenhar mai au tel. 04 92 24 97 62

Article rédigé en occitan alpin avec les suggestions de Laurenç Revest

Mardi 8 Décembre 2015
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
En octobre Aquò d'Aquí ôte le masque
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.
L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.