Vos dons sont notre carburant

Depuis un an, 138 de nos abonnés, qu’ils viennent à Aquò d’Aquí, ou qu’ils y reviennent, nous gratifient d’un don. Modeste ou moins modeste, celui-ci contribue à nous éviter des déboires financiers…Et donc à assurer notre indépendance, pour vous, lecteurs.

En septembre dernier vingt parmi les abonnés qui nous ont renouvelé leur confiance, ont apporté à Aquò d’Aqui 395€ qui n’étaient tout simplement pas prévus. Un don de 5€, un chèque de 75€, et entre les deux une majorité de nos lecteurs qui ajoutent quelques 15 à 30€ au moment de libeller leur chèque ou – depuis quelques mois – d’ajouter une somme dont ils choisissent le montant aux 25€ de notre abonnement en ligne.






            partager partager

Chants provençaux, sardes et catalans à Avignon




A l'issue du récital à trois langues romanes minoritaires (photo IEO84 DR)
A l'issue du récital à trois langues romanes minoritaires (photo IEO84 DR)
L’Institut d’Estudis Occitans du Vaucluse et l’Oustau de la Culturo Prouvençalo ont unis leurs efforts pour proposer au public avignonais un récital durant lequel chants provençaux et airs sardes et catalans ont fait entendre au public la belle proximité des cultures musicales méditerranéennes.

Renat Sette interprétait les premiers, le groupe Elva Lutza et la chanteuse catalane Ester Formosa exécutaient les autres.

Et, dans ceThéâtre du Roi René, le 3 octobre dernier, parfois les langues occitane, sarde et catalane se sont rencontrées au cours de ce concert de belle qualité.

A noter que l’ensemble vient de sortir un CD (renseignements et commandes rene.sette@wanadoo.fr)

Dimanche 5 Octobre 2014




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Laisser la ville aux aménageurs ou donner le pouvoir aux habitants ?
Dison que...

"Des gens qui décident de ne plus suivre"

LA CIOTAT. Frédéric est occitaniste, acteur engagé de la vie locale, pas chômeur, pas retraité dans la gêne, mais impliqué dans la société. Le voici revêtant le fameux gilet, et il nous livre en vrac son ressenti.

Le FN, ou son prolongement le Rassemblement National noyautait-il et récupèrerait-il vraiment ce mouvement des Gilets Jaunes ? Moi je soutenais l’idée de justice sociale qui s’affirmait dans cette protestation de terrain. Le mieux était donc d’aller voir sur place. Et me voici au péage, sortie de La Ciotat.


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.