De l’alfa e de l’òmega de la ciutat

Les habitants d'une ville doivent pouvoir officiellement co-construire les projets urbains. Faute de quoi, le jeu est fermé, et dangereux : des spéculateurs favorisent une équipe politique qui servira leurs intérêts. Et les conséquences peuvent être dramatiques.

Aperaquí detz mila personas dimècres de sera manifestavan còntre l’incuria dau municipe marselhès que laissa en risc d’espòutir mai que mai d’imòbles dau centre ancian.
De l’alfa e de l’òmega de la ciutat






            partager partager

Campanas de Calenas


Reinat Toscano appelle de ses voeux, un mois de décembre, un enfant à venir, qui améliorerait l'état du monde, en donnant de l'espoir à ses habitants. ça ne vous rappelle rien ?



Campanas de Calenas,
Perqué sonatz ensin ?
Lo vent es à la pena,
Li guèrras an ges de fin.
Aqueu pichon que plora
Per lo bosin dei bombas,
Aquel enfant que corre,
Que fèm s’à tèrra tomba ?
 
Campanas de Calenas,
Perqué sonatz ensin ?
Lo mau nos encadena,
E ganha plan planin.
Aqueli gents que vívon
E duèrmon coma poàdon
Aqueli gent que trímon,
Cu plora quora moàron ?
 
Campanas de Calenas,
Sonatz à festejar,
Ma ieu ai tròup de pena,
Per rire e per cantar :
Li a ben tròup de misèria,
Degun per ajudar
Lu paures en li carrieras,
Lu regarjam crepar.
 
S’un jorn enfin saupesse,
Aquel enfant que naisse !
S’un jorn veguesse enfin
Lo mau qu’es en camin !
S’un jorn enfin posquesse
Aquel enfant que naisse
Donar un pauc d’amor
À cu n’a tant besonh !
Reinat Toscano (photo MN)
Reinat Toscano (photo MN)

Lundi 17 Décembre 2012
Reinat Toscano



Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
Dison que...

Marseille la tartuferie a assez duré

MARSEILLE. Etudiant en sciences politiques, Julien Bonnefont a consacré un mémoire au rapport entre urbanisme et population à Marseille au mitan des années 2010. Comme d’autres, il pointait à l’époque les risques induits par un laisser-aller des pouvoirs municipaux quant aux populations modestes de la ville-port.

Marseille la tartuferie a assez duré
Cinq morts à Marseille, et peut être davantage dans les heures et les jours à venir… Les secours sont à pied d’œuvre rue d’Aubagne pour sauver ce qui peut encore l’être après l’effondrement de trois immeubles en plein centre-ville en début de semaine.  


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.