Supprimez l’article 2 !

Les Corses en fin 2017, se sont majoritairement prononcés pour l’exercice de leurs droits linguistiques. Une majorité qui ne compte pas pour le président de la République, en visite dans l’Île.

« Dans la République française, il y a une langue officielle, le français » sera probablement la phrase à retenir du discours final du président Emmanuel Macron, à l’issue d’un court séjour officiel en Corse.






            partager partager

Campanas de Calenas


Reinat Toscano appelle de ses voeux, un mois de décembre, un enfant à venir, qui améliorerait l'état du monde, en donnant de l'espoir à ses habitants. ça ne vous rappelle rien ?



Campanas de Calenas,
Perqué sonatz ensin ?
Lo vent es à la pena,
Li guèrras an ges de fin.
Aqueu pichon que plora
Per lo bosin dei bombas,
Aquel enfant que corre,
Que fèm s’à tèrra tomba ?
 
Campanas de Calenas,
Perqué sonatz ensin ?
Lo mau nos encadena,
E ganha plan planin.
Aqueli gents que vívon
E duèrmon coma poàdon
Aqueli gent que trímon,
Cu plora quora moàron ?
 
Campanas de Calenas,
Sonatz à festejar,
Ma ieu ai tròup de pena,
Per rire e per cantar :
Li a ben tròup de misèria,
Degun per ajudar
Lu paures en li carrieras,
Lu regarjam crepar.
 
S’un jorn enfin saupesse,
Aquel enfant que naisse !
S’un jorn veguesse enfin
Lo mau qu’es en camin !
S’un jorn enfin posquesse
Aquel enfant que naisse
Donar un pauc d’amor
À cu n’a tant besonh !
Reinat Toscano (photo MN)
Reinat Toscano (photo MN)

Lundi 17 Décembre 2012
Reinat Toscano



Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí 302 chasse le sanglier !
Dison que...

La préférence pour l’occitan aranais désormais inconstitutionnelle

L'usage préférentiel de l'aranais dans les actes administratifs est considéré comme inconstitutionnel depuis le 12 février. Aran était le seul lieu au monde où l'usage de l'occitan jouissait de droits.

La préférence pour l’occitan aranais désormais inconstitutionnelle
L’usage  « préférentiel » de l’occitan aranès dans les actes publics administratifs est contraire à la Constitution Espagnole, désormais. C’est ainsi qu’en a jugé le Tribunal Constitutionnel Espagnol le 12 février.


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.