Aquò d'Aqui

Journée historique pour les langues régionales

La loi dite Molac donnera des droits à l'enseignement des langues minoritaires en France, enfin ! ça ne s'est pas fait tout seul.

Bien des lecteurs d'Aquò d'Aquí ont été surpris, le 8 avril, du vote écrasant des députés en faveur de la loi de Protection des langues régionales, avancées par le groupe parlementaire Libertés et Territoires. Pourtant une observation un peu fine des évènements qui ont conduits à cette issue aurait rassurée plus d'un.

















            partager partager

Avián suportat lei cuòus dei suportaires de l’OM




Vous y avez usé vos culottes de supporters marseillais au Stade Vélodrome; ils seront recyclés à Rognac (photo MN)
Vous y avez usé vos culottes de supporters marseillais au Stade Vélodrome; ils seront recyclés à Rognac (photo MN)
Que de pèças « collectors » que se perdon a jamai ! Vosautres qu’avètz usat vòstrei braias sus aquelei sètis de l’Estadi Velodròme marselhés, podètz ara plorar, que seràn fonduts a Solamat & Spur, una usina de reciclatge e destrussiment de residús dangeirós de Ronhac (13), ont Aquò d’Aquí leis a retrobats en exclusivitat per una darriera fòto.

Premier seràn enfrominats , puei netejats am’una solucien aigada, enfin secats puei cremats dins un incinerador especiau.

Coma aquò dètz mila sètis de l’Olimpique de Marselha son pauc a chapauc mandats a Solamat, e, segur, dins lo meme temps, remplaçats dins l’estadi per d’autrei tant blus e blancs coma lei vièlhs.

Lundi 15 Avril 2013
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dison que...

Nos villes avec leur nom historique et sans enquiquineur procédurier

Un aspect de la loi Molac, votée le 8 avril, est resté à tort dans l'ombre : le droit de nommer ses rues et ses entrées de ville sans être harcelé par un obsédé de la langue unique.

De la loi loi nº 2548 relative à la protection patrimoniale des langues régionales et à leur promotion, désormais connue sous le nom de son promoteur, Paul Molac, nous avons surtout retenu les articles permettant de renforcer l’enseignement bilingue dans les établissements publics.

 

Cependant s'il est un aspect de la promotion des langues minoritaires qui a été négligé par les commentateurs, c’est celui de la signalétique bilingue. C’est un tort car cette possibilité, enfin débarrassée des attaques imbéciles de soi-disant libres penseurs, fera évoluer les mentalités de nos concitoyens, à qui sera rappelée aisément la fierté de leur terroir.




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.