Supprimez l’article 2 !

Les Corses en fin 2017, se sont majoritairement prononcés pour l’exercice de leurs droits linguistiques. Une majorité qui ne compte pas pour le président de la République, en visite dans l’Île.

« Dans la République française, il y a une langue officielle, le français » sera probablement la phrase à retenir du discours final du président Emmanuel Macron, à l’issue d’un court séjour officiel en Corse.






            partager partager

Aurenja : lo collègi escafa lo provençau tre l’an que vèn


ORANGE. Les parents des collégiens font circuler une pétition pour le maintien de ce maillon dans une chaîne complète de l'enseignement de l'occitan.



A Orange l'enseignement de la langue d'oc est assuré depuis l'élémentaire jusqu'au lycée (photo), et la suppression des cours de collège briserait la chaîne logique (photo XDR)
A Orange l'enseignement de la langue d'oc est assuré depuis l'élémentaire jusqu'au lycée (photo), et la suppression des cours de collège briserait la chaîne logique (photo XDR)
Segon France 3 lo provençau serà plus ensenhat au collègi Barbara Hendricks d’Aurenja. Son lei gents d’escolans que defendon lo cors de sisena que devriá èstre suprimit tre l’an que vèn, per aplicar la reforma dei colègis. Una peticien a déja acampat mai de doas cents signaturas.
 
La supressien dei cors en sisena, puei dins lei autrei classas dau collègi, fariá una rompedura entre l’aprendissatge de la lenga occitana a l’escòla elementàri Calandreta, e lo liceu de l’Arc, dins la muma vila.
 
La principala dau collègi a pas vòugut s’exprimir davant la camera de France 3. A l’ora d’ara, lo colègi acampa quatre classa de 18 colegians en mejana.

Mardi 29 Mars 2016
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí 302 chasse le sanglier !
Dison que...

La préférence pour l’occitan aranais désormais inconstitutionnelle

L'usage préférentiel de l'aranais dans les actes administratifs est considéré comme inconstitutionnel depuis le 12 février. Aran était le seul lieu au monde où l'usage de l'occitan jouissait de droits.

La préférence pour l’occitan aranais désormais inconstitutionnelle
L’usage  « préférentiel » de l’occitan aranès dans les actes publics administratifs est contraire à la Constitution Espagnole, désormais. C’est ainsi qu’en a jugé le Tribunal Constitutionnel Espagnol le 12 février.


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.