Un projet de Loi pour divorcer le provençal de l'occitan!

Le député maire de Chateaurenard s'est laissé berner par un collectif largement financé par le Conseil Régional, dans le but de légiférer que le blanc est noir, et que la lune est l'astre du jour.

Notre provençal coupé de sa famille, la langue d'Oc, telle que l'a définie Frédéric Mistral dans un fameux dictionnaire qui fait toujours référence ? Mais oui ils l'ont fait ! Ils n'y comprennent tien mais ils l'ont fait.






            partager partager

Au disc L’òme que plantava d’aubres


Georges Bœuf répondait à une commande du Festival du Chaillol (05) et livre une œuvre minimaliste, aussi sobre que la nouvelle de Giono qui l’inspire.



Georges Boeuf, "compositeur de Marseille" (photo XDR)
Georges Boeuf, "compositeur de Marseille" (photo XDR)
« Siáu partit de quasi ren per edificar una òbra qu’es pas grand causa ». Minimalisme e modestia particípan de l’òbra de Jòrgi Bœuf. Lo « compositor de Marselha  puslèu que compositor marselhés », come ditz, a liurat una òbra minimalista, justament, a la demanda dau Festivau dau Chaillol (Auteis Aups) en 2016. Lo CD vèn de nos arribar.
 
Comanda de l’Espaci Culturau dau Chaillol, L’òme que plantava d’aubres es, segur, tirat de l’òbra de Joan Giono. Escricha per recitanta, saxofòn e percussions, s’estira sus una pichona ora e siguèt enregistrada per la radiò France Musique en 2013.
 
Jòrgi Bœuf, naissut en 1937, es lo creator dau Grope Experimentau de Musica de Marselha (GEMM). A composat per lo cineaste Reinat Allio (1924-1995) dins tres filmes, entr’élei Retour à Marseille (1980).
 
Escriu a l’economia, que per eu « lei tecnicas sont d’escrans que sèrvon au monde per s’escondre  ».

Pauc de mejans per pas s'escondre

Au disc L’òme que plantava d’aubres
L’Homme qui plantait des arbres li es estat bofat ais aurelhas per Michaël Dian, lo baile dau Festivau dau Chaillol, e per lo musician lo racònte de Giono es « la parabòla de l’accion positiva de l’òme sus son mitan, e de l’armonia que s’en pòu seguir ».
 
La recitanta, Benedicta Debilly, li pausa una votz calma am’una poncha d’accent regionau tau coma lo fan entendre leis actors. Coma Jòrgi Bœuf, podriá dire : « fau utilizar pauc de mejans per pegar amé la simplicitat dau tèxte e de l’òbra d’Elzeard ».
 
Elzeard Boufier, lo personatge qu’a inspirat Giono, plantava d’aglans per centenas tot au long de sa vida. Giono ditz qu’am’eu lei còlas secas siguèron cobèrtas de bòscs. S’endraiava dins aquela òbra en 1915, fins qu’en 1947, alòr que menava sei fedas e sei cabras entre Jabron e Larga.

Mercredi 27 Décembre 2017
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí a besoin de ses lecteurs
Dison que...

Francophonie disqualifiée à tout jamais

Faire du français le phare culturel qu'attendent les défenseurs de la diversité culturelle de par le monde, mais tout en balayant cette diversité dans la société française.

Passons sur les ambitions délirantes du président Macron en ce qui concerne l’avenir de la francophonie. Il envisage de tripler le nombre de locuteurs d’ici 2050 et d’en faire la première langue d’Afrique.
Francophonie disqualifiée à tout jamais


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.