Un projet de Loi pour divorcer le provençal de l'occitan!

Le député maire de Chateaurenard s'est laissé berner par un collectif largement financé par le Conseil Régional, dans le but de légiférer que le blanc est noir, et que la lune est l'astre du jour.

Notre provençal coupé de sa famille, la langue d'Oc, telle que l'a définie Frédéric Mistral dans un fameux dictionnaire qui fait toujours référence ? Mais oui ils l'ont fait ! Ils n'y comprennent tien mais ils l'ont fait.






            partager partager

Arle espèra Cylsée au festenau Convivència

Un portrait de cette artiste voyageuse qui chantera au Festival des musiques du monde Convivència


ARLES-PARIS. Ombre messagère de Max Rouquette, Cecila Collardey (Cylsée) a appris l’occitan pour chanter le poète de la nature. Ne la manquez pas le 14 juillet à Arles.



Grande voyageuse, parlant les langues des pays où elle a vécu, Cylsée découvre un jour l'oeuvre de Max Rouquette (photo XDR)
Grande voyageuse, parlant les langues des pays où elle a vécu, Cylsée découvre un jour l'oeuvre de Max Rouquette (photo XDR)
Cecila Collardey es una barrutlaira , a viajat dins mant un país au monde, capitèt de se n’apropriar la lenga e lei costumas e de se faire sieus de cants tradicionaus. Ongria, Suèda, Italia, Marròc, Japon… Aquò l’a facha poliglòta, coneis un ramelet de lengas, latinas e nòrd-europencas emai lo japonés.
 
… E pièi s’entornèt viure a París. Un jorn, a Besièrs, tombèt sus un libre bèu; lo “Lac de Salagou” amé de fotografias de Georges Souche e de poèmas de Max Rouquette (1997). Sabiá pas encara que legissiá un escrivan màger de la lenga d’òc. Fuguèt pivelada per lei mòts de Max, la musica dei tèxtes que li anèt drech au còr e li venguèt lèu de melodias e una enveja fonsa de lei cantar sus scèna, en omenatge a l’encòp au poèta e an aquesta lenga latina, mauconeguda dins son pròpri país e que descubriá.
 
Ansin, rescontrèt lo fiu de Max per li demandar l’autorisacion de cantar lei tèxtes. Joan Guilhem l’ajudèt a chausir e a prononciar lei poèmas levats dau recuelh “Lo maucòr de l’unicòrn”, publicat en 2000, au lindau dau siecle XXIen. Li fuguèt aisit de prononciar, ja ben sabènta en lengas latinas onte lei mòts se semblan d’una lenga l’autra ; mai èra pas evident d’ajustar lo ritme amé l’accent tonic dins una lenga que mestrejava pancara. 

Intra en occitanitat gràcia au poèta-metge de la natura

La lenga d’òc, l’a pas coneiguda dau brèç , la tèn pas de sei grands que li cantèron pas de breçairòlas en occitan meme s’avián crompat un ostau pròche Verdon ; nimai de sei parents parisencs. L’ausiguèt, joventa, d’un pastre d’Avairon, en Provença, dins de cants tradicionaus … mai vertadierament, la coneiguèt dins lo parlar lengadocian dau metge d’Argelier… “Una paraula esbleugissantasegon Yvon Puech, una revelacion per ela.
 
A fach lo viatge au revés de lei que la parlan d’origina… Descuerb lei poèmas que s’aplica a prononciar ben, respèct au poèta, e intra en occitanitat, se pòde dire. Max li parla « d’un monde onte nos taisèm per ausir leis aubres, la natura… monde de mistèri e d’exili onte leis armas se permenan, onte lusís lo clar de luna sus lei telaranhas  » çò que li ramenta la cultura shintô, coneiguda au Japon.

Cecila a viajat emai dins lo temps. Canta de cants mediterranèus (Gaia Voci), de cants ancians e medievaus (Odo Ensemble, Organum). Saup aprofichar d’un terraire musicau totjorn enriquesit de país e d’istòria. Musiciana classica, aprenguèt promier lo violon alto, pièi la guitarra e joga de mant un instrument, totjorn curiosa de ne conéisser un de mai, coma lei país, coma lei lengas... 
 
En 2014, crea Cylsée, un anagrama de son pichòt nom, per metre en valor gràcias a la musica la poesia d’òc, e de l’entorn de Mediterranèa e un pauc la sieuna, sa tòca es de faire clantir lei lengas ensems, de li sortir de son país per lei faire viatjar de l’una a l’autra, en sorrelitat… 

Vòtz caudas per cubrir de patz

Escotar Cylsée, amé de musicians  e una cantaira requists que sostènon la votz bèla de Cecila sens l’ escafar , una vòtz, cristalina, fòrta e freula a l’encòp, totjorn encantarèla,… te pòrta, leugier, leugiera dins de mondes autres. La musica es bèla, lei mots son simples, lei vòtz caudas, l’ensems t’emmantèla e te cubrís de patz, de calme interior, una meditacion vocala que dubrís lei sens e que « rallume tous les soleils » (Joan Jaurès, un Occitan) e te quita urós, urosa.
 
“Et tout simplement, on vibre, on fond, on palpite d’émotion et de délices” coma se congosta de dire Catarina, sa bailèssa, en presentacion dau festenau Convivència.  “Las paraulas son de lutz en camin, que sabon pas se quauqu’un las espèra” ditz Max Rouquette. Siam en camin… e leis esperam… « Daissa la venir l’ombra messatgièra 
Qu’a paupas camina e cerca la lutz…” L’ombra messatgièra, titre d’un poèma e nom dau premier CD
Te leissam venir Cylsée, au plaser de t’escotar Cecila e tei compans Rachid, Pau, Gòran, Marina, que siegue en occitan, calabrés, italian, francés, anglés…, dins la dralha poetica de Rouquette ò la tieuna, en vila mai sota de platanas centenàrias, a Convivència lo 14 de Julhet a miejora, coma un fiòc d’artifici musicau au bèu mitan dau jorn, e dins l’espèra d’un fiòc de lutz dins la nuech.

Ecoutez ici : De monts e de sòm
Son groupe se présente le 14 juillet aux festivaliers de Convivència (photo XDR)
Son groupe se présente le 14 juillet aux festivaliers de Convivència (photo XDR)

Mercredi 5 Juillet 2017
Viviana Roux





1.Posté par lo Gabian le 08/07/2017 16:22
E per durbir lo festenau Convivieniça , la legenda dau rock marselhes : Quartiers Nord , lo diluns 10 de julhet a 7 oras de tantost (19h00 per lei franchimands)...

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí a besoin de ses lecteurs
Dison que...

Francophonie disqualifiée à tout jamais

Faire du français le phare culturel qu'attendent les défenseurs de la diversité culturelle de par le monde, mais tout en balayant cette diversité dans la société française.

Passons sur les ambitions délirantes du président Macron en ce qui concerne l’avenir de la francophonie. Il envisage de tripler le nombre de locuteurs d’ici 2050 et d’en faire la première langue d’Afrique.
Francophonie disqualifiée à tout jamais


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.