Aquò d'Aqui

Lo Consèu Constitucionau enebis l’ensenhament immersiu d’une lenga regionala dins l’ensenhament public

Votée à une large majorité de députés le 8 avril, la loi Molac était contestée par des députés macronistes, appuyés concrètement par le ministère de l’Enseignement, JM Blanquer. Le Conseil Constitutionnel a invalidé la disposition majeure de la loi, et est allé jusqu’à nier le droit de parler sa langue dans un établissement public.

 

“Que modifican d’urgencia la Constitucion !” Es amb’aquela crida que Paul Molac, inspirator, redactor et defensor de la lèi qu’ara a son nom, a reagit a l’anoncia de l’avis dau Consèu Constitucionau, tombat aqueu matin dau 21 de mai.

Le Conseil Constitutionnel à l'œuvre (photo CC DR)

















            partager partager

Aquò d'Aquí d'octobre arrive


Notre numéro d'octobre est sous presse. Abonnez-vous vite, on y parle des libertés menacées en Catalogne, de la forêt qui brûle en Amazonie, et de mille choses du pays.



Aquò d'Aquí d'octobre arrive
La situation des Catalans se détériore, les libertés sont de plus en plus attaquées, et des militants passent désormais des années en prison préventive. Il semble que l'Espagne renoue avec ses vieux démons franquistes. Mais que pensent les citoyens impliqués ?

Nous allons à leur rencontre et leur donnons du temps : Jordi Matas risque 3 ans de prison pour avoir simplement été pressenti pour vérifier la régularité du référendum du 1er octobre 2017. Nous rencontrons aussi des citoyens de tous âges et origines, qui nous disent à quel point il leur sera difficile d'aller plus loin dans la contestation, alors que tous évoquent la "désobéissance civile".

A Barcelona nous avons aussi rencontré l'homme d'une réussite : Danis Cantournet vend en ligne des objets en relation avec la culture occitane. Qui ne connaît Macarel ? Il nous relate cette histoire qui a aujourd'hui 17 ans.

Plus loin, au Brésil, la forêt brûle, comme jamais, la faute à la volonté néfaste du président Bolsonaro, nous explique par le menu Gisèla Naconaski, grâce à notre partenariat avec Radiò Lengadòc.

L'anthropologue Jaume Costa entame une série d'articles sur la pratique de l'occitan et les conditions de son maintien dans la société. Ce mois-ci il nous tranquillise : faites ! ne pensez pas à faire parfaitement, mais agissez, multipliez les lieux où les habitants, spécialement les plus jeunes, pourront entendre et pratiquer l'occitan. Décomplexer !

Médéric Gasquet-Cyrus, lui, nous parle sexe...enfin, fruits plutôt. Mais bon, on ne vous dit rien de plus, vous n'avez qu'à lire !

De nombreuses nouvelles de toutes sortes vous attendent dans ce numéro d'octobre, où, sans surprise, nous devons le déplorer...enfin pas vraiment...Lo Naufragat ne parviendra toujours pas à quitter son île déserte. La faute à Phavorin, le dessinateur taquin d'Aquò d'Aquí

N'oubliez pas, votre abonnement nous est nécessaire. Avec lui, nous poursuivons l'œuvre : la langue d'oc est langue de l'information et,  vous nous le dites beaucoup, de l'information de qualité.

 

Lundi 30 Septembre 2019
Michel Neumuller



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Notre numéro de juin
Dison que...

Le Conseil Constitutionnel contre Toute la Loi Molac ?

Le Conseil Constitutionnel n'examine que l'article visé par la saisine, officiellement. Mais en sommes nous vraiment certains ?

Michel Neumuller

Le 22 mai au plus tard les membres du Conseil Constitutionnel auront rendu un avis sur la constitutionnalité du texte de loi, voté à une très large majorité le 8 avril au Parlement, concernant les Langues Régionales.

 

Que peut-on attendre des soi-disant “sages”. Sans doute rien de bon. Mais…




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.