Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (14)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. quatorzième semaine.

Edité par l'Association pour l'Enseignement de la Langue d'Oc

L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .


















            partager partager

Aquò d'Aquí 302 chasse le sanglier !


Notre numéro de février s'intéresse à la forte croissance de l'espèce, et c'est un problème. Pendant ce temps, la biodiversité se réduit en Provence.



Le numéro 302 du mensuel Aquò d'Aquí se penche sur le "retour du sauvage"...Le spectacle de la nature vivante peut laisser une impression de renouveau, d'amélioration de la biodiversité. Pourtant, derrière l'observation du discret renard ou des joutes amoureuses du chevreuil la réalité est moins joyeuse.

Vous abonner, vous réabonner...agréable pour nos articles, indispensable pour la vie de la presse en langue régionale

L'envahissement des sangliers ne lasse d'inquiéter les agriculteurs ;l'espère en croissance démographique, provoque des dégâts et, opportuniste, s'infiltre dans les villes. 

Pendant ce temps, la biodiversité s'érode dans les faits; plusieurs espèces de papillons semblent avoir disparu de notre région. L'urbanisme, les pesticides font leur oeuvre de sape.

Nous revenons ce mois-ci sur la situation en Catalogne. Les élections du 21 décembre ont redonné au pays une majorité républicaine. La crise n'est pas dénouée à l'avantage de Madrid, pendant que les républicains trouvent plus de soutiens à l'étranger. La Provence, de ce point de vue, n'est pas en reste.

Nous avons suivi les travaux de l'Assemblèa Nacionala Catalana à l'occasion de la préparation des élections du 21D ; et le sens de l'organisation et du respect de ces supports de l'indépendantisme nous ont impressionné.

Le cinéma d'oc nous occupe beaucoup dans ce numéro, avec la sortie du livre événement "La caméra de bois", qui relate par le menu l'histoire de ce discret personnage important : Joan Fléchet. Le réalisateur de l'Orsalhier a aussi épousé toute l'histoire du "cinéma différent" depuis la fin des années 1940.

Quant à Jean-Pierre Denis, son "Histoire d'Adrien" marque les débuts du cinéma de fiction en occitan. Pourtant il s'agit d'une oeuvre parfaitement invisible aujourd'hui. Aussi quel bonheur d'y avoir accès malgré tout, et d'interroger longuement son auteur!

L'expérience passionnante du renouveau de l'enseignement d'oc à La Ciotat vous sera aussi racontée, comme les efforts pédagogiques des professeurs d'occitan du Mentonnais.

Et nous vous invitons au café...provençal, avec Daniel Oliver, qui  a innové pour apprendre l'occitan en pleine convivialité.

Les oeuvres de la poétesse catalane Cristina Alvarez, du provençal Gui Matieu, de Joan-Ives Casanova, de l'abbé de Fourvières ou du compositeur de Marseille Georges Boeuf vous seront aussi présentés dans ce numéro qui écorchera aussi Donald Trump...Une "roulade", risque Médéric Gasquet-Cyrus.

Enfin, sachez que votre abonnement, et votre réabonnement, sont absolument nécessaires à la poursuite de cette expérience unique en Provence : Aquò d'Aquí.

 
Savoir quand votre abonnement se termine ? Simple !
Savoir quand votre abonnement se termine ? Simple !

Jeudi 18 Janvier 2018
Michel Neumuller




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d’Aquí en mai

Dison que...

La ruralité a forte identité, l'oubliée des blocs politiques

La décentralisation c'est le thème que les candidats les plus en vue de la présidentielle ont mis sous le tapis. Et pourtant, c'est là que se concentrent problèmes et frustrations.

Nous l'avons remarqué, durant la campagne pour l'élection présidentielle, la place et l'avenir des territoires, des pays, a été pratiquement absente, en tout cas dans la propagande des trois premiers candidats. Pourtant, la question du pouvoir d'achat, qu'ils ont tous abordé abondamment, dépend bel et bien de la place qu'on occupe dans le pays.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.