Aquò d'Aqui


La Langue d’Oc
dans le parler d’aujourd’hui

Connaissez-vous la signification de cette expression ?


Et patin coufin * :

A - n'oublie pas tes patins ni ton couffin
B - etcetera
C - coucou je suis là (expression enfantine)


Répondre


Qu'es aquò, qu'es aquò ? (9)

Les devinettes d'Andrieu Lagarda, en languedocien, sont un modèle de finesse.Vous essayez de trouver... et vous nous écrivez la réponse.


Vaquí la devinalha dau jorn

Qu'es aquò, qu'es aquò ? (9)
Lo cap au solèu
e los pès dins l'aiga.


Qu'es aquò ?



 














            partager partager

Aquelei Dictadas que fan flòri de Niça a Monteleimar


Une dizaine de ces « dictadas » ont été organisées entre Montélimar et Nice, dans l’espace linguistique du provençal. Affirmation culturelle, sens de la fête et de la convivència en sont les marques principales.



Gascons et Limousins s'étaient rendus à Barcelone pour accompagner les élèves Catalans du Centre d'Afrairament Occitano-Catalan; et signe d'officialité, Xavier Moral, le responsables des "Affaires occitanes" de la Généralité de Catalogne assistait à la DIctada (photo Caoc DR)
Gascons et Limousins s'étaient rendus à Barcelone pour accompagner les élèves Catalans du Centre d'Afrairament Occitano-Catalan; et signe d'officialité, Xavier Moral, le responsables des "Affaires occitanes" de la Généralité de Catalogne assistait à la DIctada (photo Caoc DR)
Lei Dictadas, un còp de mai, fugueron l’occasion de comuniar entre Valencia (la comunautat autonoma) fins qu’a Paris.

Segur en Provença li aurà agut de monde per verifiar que son occitan es pas marrit, far fèsta e subretot se rescontrar.

A Carnoules, dans le Var, la proximité de Cuers et de son école publique bilingue, donne un coup de jeunesse à la Dictada (photo XDR)
A Carnoules, dans le Var, la proximité de Cuers et de son école publique bilingue, donne un coup de jeunesse à la Dictada (photo XDR)
Segur, lei premiats èran nombrós de'n pertot.

Mai sinhalam qu'Amy Cros, que mai que d'un còp collabora a Aquò d'Aquí dins Droma, a fa deguna deca, coma Jennifer Malet,  tant dins la dictada en grafia milstralenca coma en grafia classica. òsca! 

Tricio Dupuy entre un ouvrage sur la langue d'Oc et une évocation de Clovis Hugues, s'essaie à la dictée dans les deux graphies du provençal à Septèmes (photo MN)
Tricio Dupuy entre un ouvrage sur la langue d'Oc et une évocation de Clovis Hugues, s'essaie à la dictée dans les deux graphies du provençal à Septèmes (photo MN)

A Nimes, un petit crochet radio entre deux dictées (photo XDR)
A Nimes, un petit crochet radio entre deux dictées (photo XDR)

Le moment entre tous délicat, celui de la correction, ici à Orange (photo XDR)
Le moment entre tous délicat, celui de la correction, ici à Orange (photo XDR)

La jeune Pierrinne apprécie d'être lauréate (photo XDR)
La jeune Pierrinne apprécie d'être lauréate (photo XDR)

Et à Septèmes, près de Marseille, Marseillais et Aixois se rejoignent au premier jour officiel de la Métropole, pour tout finir en musique... (photo MN)
Et à Septèmes, près de Marseille, Marseillais et Aixois se rejoignent au premier jour officiel de la Métropole, pour tout finir en musique... (photo MN)

A Montelimar enfin, enthousiasme et concentration (photo XDR)
A Montelimar enfin, enthousiasme et concentration (photo XDR)

Lundi 27 Janvier 2014
Michel Neumuller



Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Votre numéro d'été invite à respirer
Dison que...

L'autre pandémie...à perpétuité ?

L'air pollué tue plus surement et plus massivement que la covid 19. Or, cette dernière, en forçant à la cessation d'activités, a révélé les responsables des pollutions les plus prégnantes sinon les plus connues.

L'autre pandémie...à perpétuité ?

Avec près de trente mille morts, la crise de la covid 19, dont on n’ose encore parler au passé, a marqué le premier trimestre de 2020. Elle nous a paru à juste titre terrible. Ces morts sont dues en fait aux affections respirtatoires qui souvent suivaient l’infection virale. Or, il nous faut remettre, toute traumatisante qu’elle soit, cette maladie planétaire dans un contexte plus large.

 

Entre trois et quatr millions de personnes décèdent chaque année d’affections respiratoires dans le monde. La bronchopneumopathie chronique obstructive, autrement dit la bronchite chronique, est un fléau.

 

Et pour partie ce que nous respirons au quotidien aggrave tous les symptômes. Encore ne sait-on pas tout, loin de là, sur  l'air qui est sensé nous faire vivre.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.