De l’alfa e de l’òmega de la ciutat

Les habitants d'une ville doivent pouvoir officiellement co-construire les projets urbains. Faute de quoi, le jeu est fermé, et dangereux : des spéculateurs favorisent une équipe politique qui servira leurs intérêts. Et les conséquences peuvent être dramatiques.

Aperaquí detz mila personas dimècres de sera manifestavan còntre l’incuria dau municipe marselhès que laissa en risc d’espòutir mai que mai d’imòbles dau centre ancian.
De l’alfa e de l’òmega de la ciutat






            partager partager

Anòt, de l'aur blanc a l'aur gres


Dans la petite cité alpine la neige a fondu, pas le grès. La municipalité pense développer un tourisme vert familial bien maîtrisé à partir de ce monument naturel classé. La fréquentation fleurirait alors avec le printemps.



Lu elegits d'Anòt e lo bilingüisme son sus la bòna dralha
Lu elegits d'Anòt e lo bilingüisme son sus la bòna dralha

Toi lu geològues dau monde conoisson ben lu gres d'Anòt. Lu afogats d'escalada tanben, fins a l'Australia. Mai numeros son li gents de la region de Niça que non lu conoisson. « 5000 personas l'i venon per an, mentre que 5000 per jorn passan en li gòrjas de Verdon » ditz Joan Mazzoli, adjonch ai Finanças, a la Natura e a l'Espòrt. « Porriam ne'n reçaupre de 15 a 20 000 l'an » ajusta Joan Fenouil, eu adjonch ai Afaires Sociaus e ai Òbras.

 

Lo site, classat monument naturau en lo 1924, prepausa encuei un solet camin senhalat per sa descubèrta. L'i trobam un plantum particulier, ambé lo phagnalon rupestre d'Annot Son lu rocàs de Fontainebleau, mas au Miegjorn. Un iceberg de gres dins un ocean vèrd. La municipalitat es conscienta d'aqueu tresòr. A confidat un estudi au burèu Altéa, d'Antibol, per vèire quali son li possibilitats de « bastir una identitat toristica de plena natura, embe d'escalada, de passejadas tant a pè coma a cavau, VTT » ajusta Joan Mazzoli.

 


Anòt vòu atraire lu toristas en defòra de la sason d'estiu

Es un espàci naturau sensible, bornat per una barrièra reconoissuda, lo camin de fèrre dau Tren dei pinhas, e la risca de casuda dei rocàs. Fins ara aquela particularitat apara li espeças rari. Es l'espaci dont si vira aüra la municipalitat per atraire de monde dins la comuna. « Avèm abandonat nòstra politica d'esqui nordic, tròp costosa e aleatòria » dison lu elegits.

 

Per canalisar lu escaladaires, s'adreiçan a d'associacions especializadas per fin de desvolopar de vias d'iniciacion. Parlan d'un club : « Vive les gestes ».

 

Comenceran per melhorar l'accès ai vias d'escalada, e au site istoricò-legendari « la Cambra dau Rei », que seria estat massacrat per lu Sarasins. Son prevists de panèus d'interpretacion per li familhas, tant lu joves coma lu vielhs. Partènt dau vilatge, doi itineraris serion adobats, un cort per doi oras e mieja, un mai lònc de cinq oras e mieja. La rara serà equipada de bornèus wifi, embe de comentaris per lu smartfònes.

 

Emb'aqueu projècte, Anòt vòu atraire lu toristas en defòra de la sason d'estiu. « Ja lu Italians venon tre Pascas, e li dimenjadas de mai e junh, la frequentacion es fòrta, » nos ditz encara Joan Fenouil,  « coma en setèmbre e octobre, gracias au tren a vapor » qu'arriba cada còp embe 150 personas.

 

Se l'estudi a costat 50 k€ levat li taxas, la mesa en òbras dau projècte, ela, es evaluada a 300 k€, embe una participacion de 80% de l'Union Europenca, embe lu Consèu Regionau e Generau dei Aup d'Auta Provença.

 

Mai tot aquò depende d'un avis de la Comission despartamentala dei Sites e Païsatges. Sauprem en octobre. Cau esperar que lo projècte acabarà pas, sagatat coma lo Rei de la legenda...

 

 

Un espaci en projècte
Un espaci en projècte

Jeudi 2 Août 2012
Anna-Maria Sgaravizzi-Garcia




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
Dison que...

Marseille la tartuferie a assez duré

MARSEILLE. Etudiant en sciences politiques, Julien Bonnefont a consacré un mémoire au rapport entre urbanisme et population à Marseille au mitan des années 2010. Comme d’autres, il pointait à l’époque les risques induits par un laisser-aller des pouvoirs municipaux quant aux populations modestes de la ville-port.

Marseille la tartuferie a assez duré
Cinq morts à Marseille, et peut être davantage dans les heures et les jours à venir… Les secours sont à pied d’œuvre rue d’Aubagne pour sauver ce qui peut encore l’être après l’effondrement de trois immeubles en plein centre-ville en début de semaine.  


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.