Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Siatz cinquanta dos indispensables

52 contributeurs entre janvier et avril ont ajouté un supplément au prix de leur abonnement au mensuel Aquò d'Aquí, et c'est ainsi depuis deux ans. Leurs dons indispensables permettent à l'ultime magazine d'actualité en langue occitane de faire un pied de nez aux cassandres qui prédisent la mort de la diversité linguistique pour dire le monde.

Cinquantados contributors an portat pèira a Aquò d'Aquí dau tèmps dau darrier trimèstre, que li an aduch precisament 753,5 €uròs. Aquò representa a pauc près la meitat dau còst de l'estampaire per un numerò.














            partager partager

Alteo ciblat per leis ecologistas


GARDANNE/PARIS. L'usine d'aluminium provençale est ciblée par les Verts, en plein débat internet pré-présidentielle. L'entreprise est autorisée à polluer la Méditerranée six ans encore.



La députée européenne EELV Michèle Rivasi voulait laisser à Manuel Valls une bouteille d'eau avec boues rouges (photo MN)
La députée européenne EELV Michèle Rivasi voulait laisser à Manuel Valls une bouteille d'eau avec boues rouges (photo MN)
Còp de pub per reviscolar de Vèrds que degun ne’n parla plus a l’ora de chausir un candidat presidenciable a l’eleccien presidenciala de 2017 ? O vertadier interés per sauvar la Mediterranèa dei «  fangas rojas » que lei remanda la societat Alteo, de Gardana ? Michèle Rivasi, en corsa per lo leadership deis ecologista, a assajat de laissar una botelha d’aquelei supausada fangas rojas au burèu de Manuel Valls, en seguida d’una emissien a carga de France 3, Thalassa, difusida debut setembre.
 
Alteo, un gigant industriau que fabrica d’alumini, entr’autres a Gardana, en Provença, coma sei predecessors Alcan e Pechiney (lo sector es en restructuracien permanenta despuei quinge ans) es autorisat a remandar sei residús de baucita dins la fòssa sota marina cassidenca despuei 1966.
 
L’an passat, au destraucat d’une enquista publica, l’Estat a autorisat per sièis ans encara lei remandadís d’aquela entrepresa, que se fan am’ una galariá de trenta quilomètres, que uech son sota mar. Alteo deu ne’n profiechar per trobar de soluciens a sei polluciens.

Règlements de comptes inter ministériels et inter écologistes

Lors de l'enquête publique de septembre 2015 : à gauche les boues rouges, au milieu les eaux chargées de métaux lourds actuellement rejetées par Alteo, à droite, une eau minérale... (photo MN)
Lors de l'enquête publique de septembre 2015 : à gauche les boues rouges, au milieu les eaux chargées de métaux lourds actuellement rejetées par Alteo, à droite, une eau minérale... (photo MN)
Lei fangas rojas va son pas tant, que despuei d’annadas la societat garda lei tèrras per revegetalizar, sota marca « bauxalina », e remanda a la mar leis aigas cargadas de metaus, mai transparentas. Alteo, segon l’arestat ministeriau, a sièis ans per trobar lo mejan de netejar aquelei remandadis de sei polluciens.
 
L’emissien de France 3 seriá estada teleguidada per Segolèna Royal, la ministra de l’Ecologia, adversària dei remandadís, alòr que son premier ministre Manuel Valls, sosten lo project de l’industriau.
 
L’entrepresa que fabrica l’alumini especiau de mai de 400 produchs, emplega 400 personas, e ne’n fa trabalhar 400 autres en Provença. Mai entrepacha lei pescaires de trabalhar, bòrd que lo pèis es polluit, que li reprochan d’autres. E amolona aperaquí 30 milliens de tonas de residús fangassiers dins la fòssa maritima au larg de Cassis.

Mercredi 14 Septembre 2016
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dans l'Aquò d'Aquí de l'été...

Dison que...

Uno marcho di fierta countrariado

AVIGNON. Les Gay Pride sont faites pour que la diversité s’affiche, s’affirme, gaiement et en couleurs. Quittant le chantier de l’Oustau Prouvençau e Occitan de Sault, bientôt inauguré, Raphaël a participé à celle d’Avignon. Hélas ! Tout y a été contraint par des autorités locales qui semblaient vouloir, sans vouloir.

Rafaèl Cuny
Lou darrié dissate, tres de setèmbre, m'anère espaceja dóu coustat de la ciéuta papalo, qu'aviéu ausi que se ié debanavo la proumiero Gay Pride avignounenco, caminado di fierta.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.