Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Siatz cinquanta dos indispensables

52 contributeurs entre janvier et avril ont ajouté un supplément au prix de leur abonnement au mensuel Aquò d'Aquí, et c'est ainsi depuis deux ans. Leurs dons indispensables permettent à l'ultime magazine d'actualité en langue occitane de faire un pied de nez aux cassandres qui prédisent la mort de la diversité linguistique pour dire le monde.

Cinquantados contributors an portat pèira a Aquò d'Aquí dau tèmps dau darrier trimèstre, que li an aduch precisament 753,5 €uròs. Aquò representa a pauc près la meitat dau còst de l'estampaire per un numerò.














            partager partager

A z-Ais Burda fa plaça a Venturi




Gerhard Richter, Tim Eitel o Sigmar Polke son pas manco coneissuts dau grand public provençau, e nos vènon, aquelei plasticians alemands d’avuei amé la colleccien Frieder Burda, au musèu Granet d’Ais-de-Provença. Despuei lo mes de mai qu’es estada penjada, la cinquantena d’òbras de modèrnes e d’expressionistas alemands, 93 000 visitaires lei son anats vèire (darrier comptatge lo 3 d’octòbre).
 
77% d’aquelei visitaires èron Francés, e au dintre d’aquelei, 75% èron de Provença. Nos veniá, la colleccien, de Baden Baden, onte aquela familha d’industriaus, lei Burda, creèron fa dètz ans un musèu fondacien, qu’a prestat seis òbras au musèu sestian Granet.
 
La mòstra sestiana d’aquela colleccien a fach vèire, es verai, de pintres mai coneissuts, coma Picasso e August Macke, qu’an poscut atrivar lo public.
 
Divèndres passat lo Musèu Granet a despenjat leis òbras per far plaça ai fòtos de Bernat Plossu, totei consacradas au Mont Venturi (es de saupre que fa vèire tanben un molonàs d’òbras au musèu marselhés de la Caritat.
Tim Eitel, Abend 2003 (Vèspre 2003)
Tim Eitel, Abend 2003 (Vèspre 2003)

Plossu et la "montagne blanche"

Bernard Plossu es un fotografe que nos es vengut de sei montanhas dins leis annadas 90. Aviá travalhat ais USA, onte l’arrapèron leis grans paisatges.
 
Arribat a Marselha, la ciutat deven son sujèt premier. Quau a pas vist sei fòtos de processiens religiosas au Panier ? Vaquí son interés, mai tanben son defaus : l’atriva lo detalh, que li parla, mai que per lo monde releva de l’anecdòta.
 
Dins lo meme temps, aprochèt pauc a chapauc lo Mont Venturi, que devenguèt per eu una mena d’objèt fotografique. N’en agantèt l’imatge de luenh o de pròche, e finalament, sa « Montanha Blanca » se retròba penjada ai cimaisas dau Musèu Granet.
 
Granet, justament, es aqueu pintre de la vida religiosa que garda en memòri, en causa d’una « Sainte Victoire » que trobem au Musèu, vista a travèrs la porta duberta sus lo païsatge au Malvalat. Er auna tèla qu’impressionèt fòrça Plossu, coma lo dich a Bernat Ely, lo conservator, dins una entrevistassa qu’acaba lo catalòga de l’exposicien.
 
La mòstra pòu èstre vista d’un latz au Musèu Granet d’Ais (La Montanha Blanca) e de l’autre a la Caritat de Marselha (son òbra marselhesa) jusqu’au 16 de decembre 2012.
Une approche "a chapauc" de Venturi (photo B Plossu)
Une approche "a chapauc" de Venturi (photo B Plossu)

Mardi 16 Octobre 2012
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí en décembre... c'est le moment où jamais de le sauver !

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.