Aquò d'Aqui

Quelques proverbes de Novembre

Relatifs au mois de novembre, ils nous parlent d'un temps d'avant le réchauffement climatique, d'évidence...

Òme de novembre es de bòna fusta
femna de novembre laissa que tabusta


(homme né en novembre sera de bon bois
femme née en novembre sera suractive)

in De qué farà aquel temps ?
(Petit précis de météorologie populaire occitane)
Pierre Mazodier - Marpoc

Per San Martin,
Boucho toun vin
Mette toun chàu dedin.


(Pour Saint Martin
bouche ton vin
et enferme ton chou)

in  Proverbes et dictons des Hautes-Alpes et de l'Ubaye 
éditions du Roc












            partager partager

A s’Ais Pèire Audi confierma sei chausidas : barròc e contemporanèu


AIX. Seconde édition de la manifestation lyrique phare pour Pierre Audi. Il affirme ses choix : baroque et contemporain.



La segonda edicien dau Festenau d’Art Liric d’Ais-de-Provença sota la direccien de Pèire Audi, l’ancian director d’aqueu d’Anvers, signarà l’aumentacien dau nombre d’operàs, cinc e un siesenc en versien concertanta, e la disparicien de tota prepausicien de musica provençala, que de còps son predecessor Bernat Foccroulle, aviá ajustat a l’avans-festenau dau mes de junh.

 

Lo caractèr mediterranèu d’aquela manifestacien, desvelopat per Foccroulle, li es encara, mume s’es afeblit, mai amé de prepausiciens artisticas ja assajada, coma amé lo compositor palestinian de Provença Moneim Adwan, que vesem chasque estiu sei novèutats.

 

Dei cinc operàs fau retenir la creacien d’Innocence, de l’autora finlandèsa contemporanea Kaija Saariaho : una istòria onte la dramatica metrà en valor lo caractèr cosmopolita dei familhas (borgèsas) de l’Euròpa d’ara. A la conferència de pressa de presentacien, s’es dich que uech lengas li seràn entendudas (mai pas l’occitan, tranquil!).

 

Monteverdi amé L’Incoronazione di Poppea (dir. Garcia Alarcon, un cap d’orquèstra argentin partisan d’una lectura joiosa e colorada de la musica barròca, que tòrna a s’Ais après un blanc de quauqueis annadas), e en versien de concèrt L’Orfeò, serà valorisat. E l’operà d’Alban Berg Wozzeck (una òbra de Büchner sus la manipulacien dei fèblas per lei fòrts dins una societat militarisada) confierma lo gost de Pèire Audi per leis òbras contemporanèas.

Pierre Audi affirme ses choix : le contemporain ! (photo MN)
Pierre Audi affirme ses choix : le contemporain ! (photo MN)

six opéras

Am’eu faudrà pas tròp esperar d’òbras scenicas en vestits d’epòca. Amb’aquò veirem tornar lo metor en scèna russa Dmitri Tcherniakov. En 1994 aviá ja gastat lo Don Giovanni de Mozart am’un biais d’agitacien qu’ajudava pas lei cantaires ; en 2020 lo convidan a renovelar son iperactivitat per un Cosi fan tutte onte aurèm per alhor lo plaser d’entendre la mezzò Veronique Gens.

 

Dau budgèt en 2020 sabem pas grand causa encara, senon que lo Festenau demanda encara un esfòrç ai collectivitats, per una visien fòrça partisana dau director que vòu imprimir son biais dins la manifestacien creada en 1948 : “lo siecle XIX es fòrça constiblat au nivèu teatrau” aviá declarat au Jornau Liberation Pèire Audi l’an passat. Per eu, lo barròc au mens pòu se marridar am’un biais “estilisat, pas tant realista” coma lo contemporanèu que li agrada mai.

 

Edicien dau 30 de junh au 18 de julhet


Vendredi 31 Janvier 2020
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
Dans Aquò d'Aquí de novembre
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.