Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Rompedura

La nouvelle Assemblée Nationale verra entrer les députés RN comme jamais. Une rapide analyse sortie des urnes nous dit partiellement pourquoi : ils sont élus là où les ruraux n'en peuvent mais, là où ont socialement fui les déclassés des villes. Ce que montre ce scrutin c'est que la fracture sociale est aussi territoriale.

Amb la nòva Assemblada Nacionala, es ti que faudrà li vèire lo senhau d’un reviscolament de la gaucha, fòrça (tròp?) diversa, o la confirmacion que l’extrema drecha planta cavilha definitivament dins lo paisatge politic  ? O fins finala aqueleis eleccions aurián fa mòstra que lo desesper sociau assaja de trobar un solucion politica ?















            partager partager

A bòneis espatlas l’Islam


Depuis les crimes des frères Kouachi et d'Amédy Coulibaly, la démence s'exprime aussi à propos de l'islam en Provence.



Au Beaucet, folie criminelle ou islamophobe, ou les deux ? (photo XDR)
Au Beaucet, folie criminelle ou islamophobe, ou les deux ? (photo XDR)
Vaquí l’ora dei deliris a prepaus de l’Islam coma lo dison lei rapòrts de polícia.

Entre lei torres de la ciutat HLM marselhèsa de La Castellane, lei policiers an retrobat lo cadabre cremat d’un chin staffordshire la setmana passada.

Son assassin es un òme de 26 ans. Vaquí l’afaire. Era vengut a l’apartament de sei gents per manlevar la bèstia, que disián Golf, puei l’aviá pendut am un cable, avans que de lo sagatar puei de lo cremar.

Ai policiers que l’an arestats, lo martirisaire a declarat que voliá purifiar l'ostau de sei gents, bòrd que lo Còran enebiriá d’i far viure un chin.

Sa garda a vista aurà pas durat ben longtemps, que foguèt menat a l’espitau psiquiatric.

Ben mai greu es lo murtre d’un abitant dau Baucet, dins la Vau Clusa.

Dins la nuech dau 12 au 13 de janvier, un òme de 28 ans a tuat son vesin de 47 ans. L’a cotelat 17 còps e nafrat la companha de la victima, Mohamed El Makouli.

Li seriá anat dos còps, lo tuaire : una fes desarmat, seriá tornat au sieu se cercar un segond cotèu avans que donar lo còp de gràcia a sa victima.

Segond l’Òbservatòri nacionau còntra l’islamofobia, la frema de la victima auriá entendut lo murtrier cridar : « siáu ton Dieu ! Siáu ton Islam ! », mai lo Parquet eu, parla d’un « acte irresponsable » e lo prevengut ara es eu tanben a l’espitau psiquiatric, aqueu de Montfavet.

Auriá aquí bòneis espatlas l’islam ?

Mercredi 21 Janvier 2015
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d’Aquí aura soif en juin

Dison que...

Caminada de las Fiertats capitada a Rodés

Laurie Privat a suivi, en y participant, la marche des fiertés de Rodez. Elle témoigne donc de la langue occitane disant la diversité, totalement.

Photo Laurie Privat DR

Lo 21 de mai de 2022 èra marcat sus mon agenda dempuèi un brave moment. Èra lo jorn de la primièra marcha de las fiertats a Rodés, organizada per l’associacion Alertes.




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.