Aquò d'Aqui

Lo Consèu Constitucionau enebis l’ensenhament immersiu d’une lenga regionala dins l’ensenhament public

Votée à une large majorité de députés le 8 avril, la loi Molac était contestée par des députés macronistes, appuyés concrètement par le ministère de l’Enseignement, JM Blanquer. Le Conseil Constitutionnel a invalidé la disposition majeure de la loi, et est allé jusqu’à nier le droit de parler sa langue dans un établissement public.

 

“Que modifican d’urgencia la Constitucion !” Es amb’aquela crida que Paul Molac, inspirator, redactor et defensor de la lèi qu’ara a son nom, a reagit a l’anoncia de l’avis dau Consèu Constitucionau, tombat aqueu matin dau 21 de mai.

Le Conseil Constitutionnel à l'œuvre (photo CC DR)

















            partager partager

A bòneis espatlas l’Islam


Depuis les crimes des frères Kouachi et d'Amédy Coulibaly, la démence s'exprime aussi à propos de l'islam en Provence.



Au Beaucet, folie criminelle ou islamophobe, ou les deux ? (photo XDR)
Au Beaucet, folie criminelle ou islamophobe, ou les deux ? (photo XDR)
Vaquí l’ora dei deliris a prepaus de l’Islam coma lo dison lei rapòrts de polícia.

Entre lei torres de la ciutat HLM marselhèsa de La Castellane, lei policiers an retrobat lo cadabre cremat d’un chin staffordshire la setmana passada.

Son assassin es un òme de 26 ans. Vaquí l’afaire. Era vengut a l’apartament de sei gents per manlevar la bèstia, que disián Golf, puei l’aviá pendut am un cable, avans que de lo sagatar puei de lo cremar.

Ai policiers que l’an arestats, lo martirisaire a declarat que voliá purifiar l'ostau de sei gents, bòrd que lo Còran enebiriá d’i far viure un chin.

Sa garda a vista aurà pas durat ben longtemps, que foguèt menat a l’espitau psiquiatric.

Ben mai greu es lo murtre d’un abitant dau Baucet, dins la Vau Clusa.

Dins la nuech dau 12 au 13 de janvier, un òme de 28 ans a tuat son vesin de 47 ans. L’a cotelat 17 còps e nafrat la companha de la victima, Mohamed El Makouli.

Li seriá anat dos còps, lo tuaire : una fes desarmat, seriá tornat au sieu se cercar un segond cotèu avans que donar lo còp de gràcia a sa victima.

Segond l’Òbservatòri nacionau còntra l’islamofobia, la frema de la victima auriá entendut lo murtrier cridar : « siáu ton Dieu ! Siáu ton Islam ! », mai lo Parquet eu, parla d’un « acte irresponsable » e lo prevengut ara es eu tanben a l’espitau psiquiatric, aqueu de Montfavet.

Auriá aquí bòneis espatlas l’islam ?

Mercredi 21 Janvier 2015
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Notre numéro de juin
Dison que...

Le Conseil Constitutionnel contre Toute la Loi Molac ?

Le Conseil Constitutionnel n'examine que l'article visé par la saisine, officiellement. Mais en sommes nous vraiment certains ?

Michel Neumuller

Le 22 mai au plus tard les membres du Conseil Constitutionnel auront rendu un avis sur la constitutionnalité du texte de loi, voté à une très large majorité le 8 avril au Parlement, concernant les Langues Régionales.

 

Que peut-on attendre des soi-disant “sages”. Sans doute rien de bon. Mais…




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.