Un projet de Loi pour divorcer le provençal de l'occitan!

Le député maire de Chateaurenard s'est laissé berner par un collectif largement financé par le Conseil Régional, dans le but de légiférer que le blanc est noir, et que la lune est l'astre du jour.

Notre provençal coupé de sa famille, la langue d'Oc, telle que l'a définie Frédéric Mistral dans un fameux dictionnaire qui fait toujours référence ? Mais oui ils l'ont fait ! Ils n'y comprennent tien mais ils l'ont fait.






            partager partager

A Arle Convivència corre après lei jorns


ARLES. Le Festival organisé par Attention Culture ! a vu ses subventions tomber d’un tiers. Nonobstant, l’équipe organisatrice entend proposer comme les 16 années précédentes une édition de six jours. Et lance pour cela son opération de financement participatif.



En 2005 Claude Marti vient jouer à Arles pour Convivència, l'année du débat sur le thème "viure e trabalhar au país" (photo XDR)
En 2005 Claude Marti vient jouer à Arles pour Convivència, l'année du débat sur le thème "viure e trabalhar au país" (photo XDR)
Despuei 16 annadas lo festenau arlatenc Convivéncia prepausa un rescòntre amé d’artistas e de preocupacions socialas que laissan pas indiferent.
 
Pasmens, la marèa bassa dei subvencions regionalas li laissan que quatre jorns possibles sus lei sèt dau Festenau abituau. La solucion ? un finançament de cotria amé la platafòrma Provence Booster.

De que ne'n ditz son fondator ?
 
Joan Colomina, onte ne’n siás d’aqueu festenau ?
 
D’un caire. la subvencion publica d’aqueu festenau a gràtis a tombat de 30%, e es lo Consèu Regionau premier que l’a facha baissar. Puei lo retard per votar aquela ajuda reducha nos a constrenchs a « menjar » manjar ? nòstra tresorariá. Ara ne’n siam a saupre que podèm pagar quatre jorns d’un festenau que ne’n fa sèt.

Provence Booster un choix régional

Lo budget Cultura de la Region creisse pasmens de 9% en 2016.
 
Es d’estructuras que ne’n an pas tant de besonh que profiechan de : lei grands festenaus provençaus tau coma aquelei  d’Avinhon o d’Ais. Per leis autres, li a qu’a bramar famina, que que siegue l’interès.
 
Vòstra reaccion es de cercar lei dardenas que mancan ?
 
Segur, e am‘una operacion de finançament participatiu, un « de cotria » se volètz. A dos nivèus : s’agantam 3500 € podrem organisar lo cinquen jorn dau festenau, e amé 6500 € farem lo sieisen.
 
Avètz pas chausit una platafòrma celebrissima tala coma KissKissBankBank o Ulule. Perqué ?
 
Voliam evitar leis emanacions de grandei societats bòrd que nòstre festenau es un afaire associatiu e que fèm ges de profiech. D’un autre caire, Provence Booster es regionau, nosautres pereu. Enfin, sa prepausicion per valorisar nòstra escomessa, l’avèm trobada flama.

Claude Marti, et Saltimbanks avec tant d'autres

Jean Colomina, disquaire hors normes et ancré dans la cité avait trouvé intéressant de proposer musiques du monde et débat sur l'état du monde...(photo MN)
Jean Colomina, disquaire hors normes et ancré dans la cité avait trouvé intéressant de proposer musiques du monde et débat sur l'état du monde...(photo MN)
Convivéncia es de desenas d’artistas de la Musica dau Monde que son venguts aquí cantar. Se deuriatz ne’n rementar que dos d’aquelei moments ?
 
Sabètz que Convivéncia èra un concèrt a miegjorn pròche d’un discari, puei un rescòntre amé l’artista o una problematica.

Avèm chanjat aquò que perqué avèm agut l’astre de trobar una sala granda.

Alòr, maugrat que totei fuguèron agradius, ieu me rementi d’en premier de la venguda de Claudi Marti e dau debat qu’avèm endraiat en 2005 sus lo tèma « viure e trabalhar au país ».

Puei d’un grope de tria que nos èra vengut dau Nòrd, HK et les Saltimbank, que cantavan de tèxtes de revòutas trobats dins sa ciutat dau relarg de Lille. Fòrts ! 

Mardi 31 Janvier 2017
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dans notre numéro de mai
Dison que...

Francophonie disqualifiée à tout jamais

Faire du français le phare culturel qu'attendent les défenseurs de la diversité culturelle de par le monde, mais tout en balayant cette diversité dans la société française.

Passons sur les ambitions délirantes du président Macron en ce qui concerne l’avenir de la francophonie. Il envisage de tripler le nombre de locuteurs d’ici 2050 et d’en faire la première langue d’Afrique.
Francophonie disqualifiée à tout jamais


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.