Vos dons sont notre carburant

Depuis un an, 138 de nos abonnés, qu’ils viennent à Aquò d’Aquí, ou qu’ils y reviennent, nous gratifient d’un don. Modeste ou moins modeste, celui-ci contribue à nous éviter des déboires financiers…Et donc à assurer notre indépendance, pour vous, lecteurs.

En septembre dernier vingt parmi les abonnés qui nous ont renouvelé leur confiance, ont apporté à Aquò d’Aqui 395€ qui n’étaient tout simplement pas prévus. Un don de 5€, un chèque de 75€, et entre les deux une majorité de nos lecteurs qui ajoutent quelques 15 à 30€ au moment de libeller leur chèque ou – depuis quelques mois – d’ajouter une somme dont ils choisissent le montant aux 25€ de notre abonnement en ligne.






            partager partager

300 ! un dossier spécial Catalogne à l'heure décisive


Notre numéro 300 sera reçu vers le 10-15 novembre par nos abonnés, rejoignez les, pour ce dossier fouillé sur nos plus proches voisins linguistiques. Pour eux l'heure est grave, et dans l'histoire, les Provençaux ne leur ont pas fait défaut.



300 ! un dossier spécial Catalogne à l'heure décisive
Les événements de Catalogne étaient prévisibles: trop longtemps, trop souvent humiliée, empêchée d'affirmer son originalité, la nation catalane s'est rebiffée et souhaite larguer les amarres et laisser une Espagne considérée comme un corset. Mais l'Etat est intraitable. Et à l'heure de publier ces lignes qui sait comment évoluera cette affaire européenne que les Européens ne veulent pas voir?

Julien Bonnefont et Michel Neumuller ont observé le référendum du 1er octobre, écouté les citoyens impliqués, enquêtés sur cette volonté d'indépendance. Ils sont revenus de Barcelona avec une brassée d'informations, d'impressions, de portraits, de questions et aussi avec quelques réponses pour vous aider à comprendre la société catalane à l'heure où son destin se joue. Philippe Langevin tente d'analyser de son côté la tentative catalane et les réponses de l'Etat espagnol.

300 numéros ! en trente ans, c'est Aquò d'Aquí, avec son histoire, qui se confond avec celle des tentatives de définir notre développement provençal, niçois et alpin loin des considérations du centralisme parisien, en mettant au centre du projet la langue occitane dans toutes ses composantes parlées en Provence Alpes et Côte d'Azur.

Nous évoquons aussi dans ce numéro le "Communiquer en occitan provençal", l'ouvrage de Pèire Brechet, que ce professeur d'occitan met au point depuis près de vingt ans. Dire les situations en provençal, éviter les erreurs nées du hiatus générationnel qui nous a privés d'une langue normalement socialisée, c'est le but de l'auteur. Nous l'interrogeons.

Et nous faisons un petit tour dans les Calanques de Marseille, où le piétinement d'un million de visiteurs met en danger l'emblématique "coussin de belle mère". Mais l'Europe veille! On vous en dit plus pendant que vous dégustez les dessins de Phavorin et vous essayez aux Mots fléchés de Reinat.

Mais pour tout cela il est nécessaire de vous abonner. Pour faire vivre notre langue régionale dans l'univers de l'information d'actualité, nous avons besoin de vous !


Jeudi 19 Octobre 2017
Michel Neumuller




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Laisser la ville aux aménageurs ou donner le pouvoir aux habitants ?
Dison que...

"Des gens qui décident de ne plus suivre"

LA CIOTAT. Frédéric est occitaniste, acteur engagé de la vie locale, pas chômeur, pas retraité dans la gêne, mais impliqué dans la société. Le voici revêtant le fameux gilet, et il nous livre en vrac son ressenti.

Le FN, ou son prolongement le Rassemblement National noyautait-il et récupèrerait-il vraiment ce mouvement des Gilets Jaunes ? Moi je soutenais l’idée de justice sociale qui s’affirmait dans cette protestation de terrain. Le mieux était donc d’aller voir sur place. Et me voici au péage, sortie de La Ciotat.


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.