Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Siatz cinquanta dos indispensables

52 contributeurs entre janvier et avril ont ajouté un supplément au prix de leur abonnement au mensuel Aquò d'Aquí, et c'est ainsi depuis deux ans. Leurs dons indispensables permettent à l'ultime magazine d'actualité en langue occitane de faire un pied de nez aux cassandres qui prédisent la mort de la diversité linguistique pour dire le monde.

Cinquantados contributors an portat pèira a Aquò d'Aquí dau tèmps dau darrier trimèstre, que li an aduch precisament 753,5 €uròs. Aquò representa a pauc près la meitat dau còst de l'estampaire per un numerò.














            partager partager

Une encyclopédie du Luberon en préparation




Marc Dumas coordonne le projet d'encyclopédie du Luberon (photo XDR)
Marc Dumas coordonne le projet d'encyclopédie du Luberon (photo XDR)
C’est à Marc Dumas que l’Association Les Alpes de Lumière a confié la coordination d’un ouvrage encyclopédique sur le Luberon. Pour cette somme l’intéressé estime qu’un volume sera insuffisant . « Nous ne pouvons faire moins que les ouvrages  déjà existants sur ce territoire » nous explique M. Dumas. L’encyclopédie pourrait être publiée fin 2013, voire en 2014, et comporterait deux volumes : le premier sur le milieu naturel, et le second sur l’histoire du Luberon, « riche dès avant la période romaine ». Toute une partie consacrée à la littérature d’Oc a été confiée à Pèire Pessemessa, qui travaille actuellement sur les écrits des troubadours d’Apt.
 


Massif passerelle ou montagne frontière ?

Comme pour les ouvrages précédents des Alpes de Lumière, consacrés à Lure, puis au Ventoux, il fait appel à de nombreux spécialistes pour rédiger différentes entrées de cette encyclopédie. La grande discussion autour de cette somme concernera sûrement la qualité de ce pays : un territoire d’échanges qui rassemble, ou une frontière ? C’est à Philippe Bachiron, géographe attaché à l’Université d’Avignon, qu’a été confiée cette partie essentielle de l’encyclopédie.
 
« La question est posée » souligne Marc Dumas. « Aujourd’hui on se dit du Luberon bien au-delà de la réalité historique de cet espace, ou de ce que nous en dit la géologie ». Depuis une quarantaine d’année, une certaine gentry aime à pouvoir dire qu’elle s’est installée en Luberon, même s’il s’agit plutôt des Monts du Vaucluse, et la création du Parc Régional a bien entendu créé un sentiment d’appartenance qui aurait bien étonné nos grands-parents, installés dans les villages au pied du massif, et qui fréquentaient bien peu ceux de l’autre côté, nous rappelle Marc Dumas.

Mercredi 19 Septembre 2012
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí de novembre laboure en occitan

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.