Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Siatz cinquanta dos indispensables

52 contributeurs entre janvier et avril ont ajouté un supplément au prix de leur abonnement au mensuel Aquò d'Aquí, et c'est ainsi depuis deux ans. Leurs dons indispensables permettent à l'ultime magazine d'actualité en langue occitane de faire un pied de nez aux cassandres qui prédisent la mort de la diversité linguistique pour dire le monde.

Cinquantados contributors an portat pèira a Aquò d'Aquí dau tèmps dau darrier trimèstre, que li an aduch precisament 753,5 €uròs. Aquò representa a pauc près la meitat dau còst de l'estampaire per un numerò.














            partager partager

Une calandreta a l’Isle-sur-la-Sorgue ?


ISLE-SUR-SORGUE.Le projet d’école associative bilingue provençal-français a été lancé en août avec la création d’une association. C’est l’illustrateur Jean-Louis Racouchot qui mène le projet avec d’autres. « Trouver un local et recruter un enseignant, cela va suivre, nous y sommes aidés ; mais ce qu’il faut vraiment ce sont quelques parents volontaires » nous explique-t-il.



La quatrième Calandreta de Provence cherche ses premiers élèves à l'Isle-sur-Sorgues (photo XDR)
La quatrième Calandreta de Provence cherche ses premiers élèves à l'Isle-sur-Sorgues (photo XDR)
Après Orange, Gap et Nice, une calandreta a l’Isle-sur-Sorgue, en Vaucluse ? Autour de l’illustrateur Jean-Louis Racouchot l’association de préfiguration est née en août 2013. Elle va maintenant avancer sur le chemin de la création d’une école associative sous contrat.
 
« J’ai évidemment commencé à en parler chez moi, sur les marchés, à la mairie, entre amis, de façon basique, et j’ai rencontré beaucoup de sympathie » nous explique JL Racouchot.
 
Réunions publiques, flyers, contact avec d’autres associations…avec deux autres membres particulièrement impliqués, il va maintenant déployer l’éventail des actions propres à séduire quelques jeunes parents.
 
« Nous allons commencer par le début, c’est-à-dire ouvrir une section de maternelle, puis au fur et à mesure que les calandrons grandissent, ajouter une nouvelle section. Mais il faut pour cela qu’au moins trois parents se disent intéressés. S’il y en a plus, c’est évidemment beaucoup mieux ».

Voie royale au plurilinguisme

Les jeunes calendrons de Gap en 2008. Enseignement en immersion en occitan et méthode pédagogique Freinet (photo XDR)
Les jeunes calendrons de Gap en 2008. Enseignement en immersion en occitan et méthode pédagogique Freinet (photo XDR)
La Calandreta (une variété d’alouette, en occitan) désigne une école associative bilingue. Si le français occupe cinquante pour cent du temps scolaire, l’autre moitié se déroule en provençal, et en immersion.
 
« Le linguiste Claude Hagège et quelques autres nous l’apprennent depuis longtemps : l’enfant qui acquiert tôt une seconde langue deviendra plus aisément plurilingue. Quand votre univers quotidien crédibilise la langue que vous apprenez, c’est bien sûr encore mieux, encore plus facile. Ici le provençal facilitera les choses ». JL Racouchot, lui-même enseignant, fraîchement retraité, est intarissable sur le sujet.
 
A la calandreta, l’expérience des autres structures similaires le montre, on fait venir des intervenants extérieurs, depuis le musicien jusqu’au paysan provençalophone…et pour le plaisir des jeunes écoliers, histoires, anecdotes, jeux et chansons les mettent sur la voie d’un futur succès scolaire auquel n’avaient pas pensé les parents, au départ juste désireux que leurs enfants aient du provençal dans l’oreille.

Les parents peuvent se faire connaître dès maintenant

A Orange la Calandreta a ouvert ses portes en 1993. Elle est aujourd'hui ouverte dans tout le cursus maternet et primaire (photo MN)
A Orange la Calandreta a ouvert ses portes en 1993. Elle est aujourd'hui ouverte dans tout le cursus maternet et primaire (photo MN)
Reste donc au projet à trouver ses premiers parents, puis un local avec l’aide de la Commune, et à recruter un enseignant. Ceux des calandretas sont formés par un centre spécialisé, Aprene, à Béziers. L’école, elle, est associative, laïque, bénéficie du réseau d’une cinquantaine d’établissements similaires entre Bordeaux et Nice, et elle est de statut privé sous contrat avec l’Education Nationale.
 
« Nous recherchons pour ce projet des parents dont l’enfant est âgé de moins de deux ans et demi, afin qu’il ait l’âge requis pour une petite section de maternelle quand nous aurons créé en pratique l’école », précise le président de l’association de préfiguration.
 
Avis aux crèches de la région de l’Isle sur la Sorgue…



Pour tout contact : tel. 04 90 38 21 58 et jlracouchot@gmail.com .

Dimanche 13 Octobre 2013
Michel Neumuller





1.Posté par Enric le 23/10/2013 11:58
La Calandreta de Niça exista pus coma escòla. Es estacha transformaa en centre de léser dal temps dei vacancei escolàriei !

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí d'octobre arrive... abonnez vous vite !

Dison que...

Uno marcho di fierta countrariado

AVIGNON. Les Gay Pride sont faites pour que la diversité s’affiche, s’affirme, gaiement et en couleurs. Quittant le chantier de l’Oustau Prouvençau e Occitan de Sault, bientôt inauguré, Raphaël a participé à celle d’Avignon. Hélas ! Tout y a été contraint par des autorités locales qui semblaient vouloir, sans vouloir.

Rafaèl Cuny
Lou darrié dissate, tres de setèmbre, m'anère espaceja dóu coustat de la ciéuta papalo, qu'aviéu ausi que se ié debanavo la proumiero Gay Pride avignounenco, caminado di fierta.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.