Aquò d'Aqui



Où en es tu Aquò d'Aquí ?

Votre magazine continue... vous continuez avec lui ?

Votre journal continue sa publication, votre abonnement n'a pas été souscrit en vain. Et si la transition post Michel Neumuller n'est pas facile, une équipe bénévole veille à poursuivre l'œuvre commencée en 1987 : un journal indépendant, sociétal, pan occitan, et bilingue.

Chers amis lecteurs, et avant tout abonnés de notre périodique, vous recevrez sous peu le prochain numéro d'Aquò d'Aquí. Le travail et l'animation du rédacteur en chef Michel Neumuller ont pris fin sous leur forme salariée en avril, et la transition n'est pas si facile. Néanmoins, elle est en cours et va se traduire très vite par le prochain numéro de votre revue. 

Soutenez l'équipe qui désormais veille à vous servir, et à publier l'unique périodique de société en occitan.














            partager partager

Une calandreta à Marseille c'est officiel

Ces écoles associatives en occitan sont trois en Provence Alpes Cote d'Azur


MARSEILLE. La décision est officielle puisque le maire l'a annoncée : Marseille ouvrira une école associative avec enseignement de l'occitan en immersion. Reste à trouve le local, l'enseignant, et pour partie les parents.



Marseille serait la quatrième école Calandreta de Provence Alpes Cote d'Azur. Ici celle de Gap (photo MN)
Marseille serait la quatrième école Calandreta de Provence Alpes Cote d'Azur. Ici celle de Gap (photo MN)
Après Gap (05), Orange et Valréas (84) Marseille ouvrira t'elle une école Calandreta pour septembre 2024 ? En tout cas le projet est suffisamment solide pour que le maire de Marseille, le PS Benoît Payan l'annonce. Cette officialité du projet laisse espérer que le projet aboutira. 

La difficulté majeure pour la création d'une école associative où l'occitan est enseigné en immersion, c'est le local où les élèves seraient accueillis. Et dans le cas de Marseille ce local, aux normes, reste à trouver. Avec le soutien municipal cela devrait mieux, ou moins mal se passer.

"Ce n'est pas tout à fait le seul souci, encore nous faut-il recruter et former un enseignant" nous explique aussi le co-président de la Confédération des Calandretas, Jean-Louis Blénet. Les calandretas (alouette en occitan) ont ouvert leur première école en 1979 à Béziers. Elles sont désormais 70 entre Bordeaux et Menton, des collèges et un lycée ont ouvert pour permettre une continuité des enseignements. Quant à la formation des maîtres elle est dispensée par un centre Aprene, à Béziers également.

Rappelons que le mouvement associatif éducatif Calandretas, équivalent des Iskatolas basques et Diwan bretonnes, mise sur l'enseignement en immersion en occitan, c'est à dire que toutes les matières sont dispensées dans la langue du pays, et utilise les méthodes pédagogiques de Célestin Freinet : coopération à l'école, production de travaux par les élèves, évaluation des propres progrès de l'élève, connexion avec la société hors école, etc.

D'ici l'ouverture de la Calandreta de Marseille, la confédération en aura ouvert deux autres, en Auvergne : a Tence et à Clermont-d'Auvergne, où les projets ont assez avancé pour que les ouvertures de classe soient certaines.

La situation provençale : deux graphies pour le provençal maritime, qui sera utilisé à Marseille, et de concurrence entre deux obédiences régionalistes aurait poussé les promoteurs du projet à la plus extrême discrétion. Le projet a avancé entre eux et le cabinet du maire Benoît Payan, soutenu par le conseiller délégué à la langue et culture provençale Christian Bosq. A aucun moment la rédaction d'Aquò d'Aquí n'a été informée des avancées du projet.

Jeudi 22 Juin 2023
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche


Dison que...

Robert Lafont cet intellectuel qui occupa le terrain social pour une renaissance occitane

A ne pas manquer !

AIX-EN-PROVENCE. Le colloque du 14 octobre 2023 a ouvert large l'éventail des domaines d'intervention d'un humaniste dont l'œuvre incontournable a généré et accompagné le second risorgimento de la conscience d'oc.


Robert Lafont fut l'artisan principal du second risorgimento de la langue d'oc. Mistral avait lié le premier à la production d'œuvres littéraires prestigieuses et à l'unité latine, Lafont, avant et après 1968 associa ce second regain à la critique coloniale et à la situation sociale comme à une relecture de l'histoire. Pour autant son œuvre littéraire et théorique, riche et diverse, marque encore tous les domaines de la création d'òc. 

 



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.