Aquò d'Aqui



Où en es tu Aquò d'Aquí ?

Votre magazine continue... vous continuez avec lui ?

Votre journal continue sa publication, votre abonnement n'a pas été souscrit en vain. Et si la transition post Michel Neumuller n'est pas facile, une équipe bénévole veille à poursuivre l'œuvre commencée en 1987 : un journal indépendant, sociétal, pan occitan, et bilingue.

Chers amis lecteurs, et avant tout abonnés de notre périodique, vous recevrez sous peu le prochain numéro d'Aquò d'Aquí. Le travail et l'animation du rédacteur en chef Michel Neumuller ont pris fin sous leur forme salariée en avril, et la transition n'est pas si facile. Néanmoins, elle est en cours et va se traduire très vite par le prochain numéro de votre revue. 

Soutenez l'équipe qui désormais veille à vous servir, et à publier l'unique périodique de société en occitan.














            partager partager

Un Còr de la Plana maliciós au Festivau d’Ais

Le groupe vocal occitan chantait à l'Abbaye de Silvacane


LA ROQUE D'ANTHERON. Chants religieux populaires, ou communards, le répertoire du Còr de la Plana a conquis le public de l’Abbaye de Silvacane, un des lieux du prélude junonien au Festival d’art lyrique d’Aix.



A Silvacane, le groupe de La Plaine a proposé un répertoire de chants sacrés, populaires, a capela (photo Cor de la Plana DR)
A Silvacane, le groupe de La Plaine a proposé un répertoire de chants sacrés, populaires, a capela (photo Cor de la Plana DR)
Lo Còr de la Plana a fach clantir sei cants religiós dins lo …còr de la glèisa cisterciana de Silvacana, a La Ròca d’Anteron,  dins l’encastre dau Festivau d’Ais. Aqueu s’organisa un preludi en junh, avans que de laissar plaça a seis operàs.
 
Davant un public nombrós lei cinq cantaires an debanat un repertòri, segur de glèisa, en occitan marselhés. Mai coma s’agís de Manu Théron, de Benjamin Novarino, de Sebastian Spessa, de Danis Sampieri e de Rodin Kaufman, podiam pas esperar una liturgia canonica.
 
Es ben la cultura populària qu’atriva aquela còla, e sei cants son aquelei de gents que s’amassavan, a Marselha, Albi o Napòls, tant per bastir de barricadas coma per pregar Jèsu o Margarida.
 
Adonc, quand cantan aquela santa, patrona dei fremas embarrassadas, es dins un tradicionau que se demandam s’a recebut l’imprimatur catolic, e que ditz : « Siáu l’esposa de Jèsu Crist / que sus la crotz an fach morir / A Jèsu Crist ai fach promessa / que seriáu totjorn sa mestressa ».

Passiens, de la Crotz a la Comuna de Marselha

E après mai que d’un tradicionau, passien o nadal, que Manu Théron ne’n a en generau recreat la musica, vaquí qu’arriba vertadierament un cant de comunards. Libertat, lo devem a un J. Clozel, que l’aviá publicat dins lo jornau La Sartan en 1892. En veritat, èra lo pseudonime dau critique d’art Joaquin Gasquet, que siguèt felibre.
 
Sota lei cròtas en augivas, s’es adonc entendut, a prepaus de la Libertat (lo títol de la cançon de Clozel) : « Dei mòrts de fam siás la mestressa / d’aquelei qu’an ges de camiá / lei sensa pan lei sensa liech / lei gús que van sensa soliers / an tei carèças ».
 
D’ausir lo picar dei mans dau public, podèm dire qu’agradava fòrça, aquel alhòli ben montat. Tot parier dei tres rampèus , que lo Còr de la Plana n’a poscut se’n sortir, propriament, qu’en acompanhant lei gents fin qu’a la sortida, li cantant l’aubada !
Pour l'ultime rappel, le groupe chante l'aubade à son public, invité à sortir de l'abbaye (photo MN)
Pour l'ultime rappel, le groupe chante l'aubade à son public, invité à sortir de l'abbaye (photo MN)

Lundi 16 Juin 2014
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche


Dison que...

Robert Lafont cet intellectuel qui occupa le terrain social pour une renaissance occitane

A ne pas manquer !

AIX-EN-PROVENCE. Le colloque du 14 octobre 2023 a ouvert large l'éventail des domaines d'intervention d'un humaniste dont l'œuvre incontournable a généré et accompagné le second risorgimento de la conscience d'oc.


Robert Lafont fut l'artisan principal du second risorgimento de la langue d'oc. Mistral avait lié le premier à la production d'œuvres littéraires prestigieuses et à l'unité latine, Lafont, avant et après 1968 associa ce second regain à la critique coloniale et à la situation sociale comme à une relecture de l'histoire. Pour autant son œuvre littéraire et théorique, riche et diverse, marque encore tous les domaines de la création d'òc. 

 



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.