Soutenez Aquò d'Aquí

Durer! Pour vous assurer cette information d'actualité dans notre langue malmenée, garder solide le fil qui nous relie à la génération montante, que nous ne voulons pas acculturée. C'est le sens de nos appels au soutien, chers lecteurs.


Nous ne sommes pas optimistes.

Vous le voyez, nous vivons dans un monde de plus en plus univoque. Une seule parole politique, une seule solution, une seule voie...Les alternatives en politique se racornissent. La pensée unique est ultralibérale et franco-française.

Quelle place pour nos langues régionales dans ce retrécissement de la pensée, du futur?


 
Soutenez Aquò d'Aquí






            partager partager

Un Còr de la Plana maliciós au Festivau d’Ais

Le groupe vocal occitan chantait à l'Abbaye de Silvacane


LA ROQUE D'ANTHERON. Chants religieux populaires, ou communards, le répertoire du Còr de la Plana a conquis le public de l’Abbaye de Silvacane, un des lieux du prélude junonien au Festival d’art lyrique d’Aix.



A Silvacane, le groupe de La Plaine a proposé un répertoire de chants sacrés, populaires, a capela (photo Cor de la Plana DR)
A Silvacane, le groupe de La Plaine a proposé un répertoire de chants sacrés, populaires, a capela (photo Cor de la Plana DR)
Lo Còr de la Plana a fach clantir sei cants religiós dins lo …còr de la glèisa cisterciana de Silvacana, a La Ròca d’Anteron,  dins l’encastre dau Festivau d’Ais. Aqueu s’organisa un preludi en junh, avans que de laissar plaça a seis operàs.
 
Davant un public nombrós lei cinq cantaires an debanat un repertòri, segur de glèisa, en occitan marselhés. Mai coma s’agís de Manu Théron, de Benjamin Novarino, de Sebastian Spessa, de Danis Sampieri e de Rodin Kaufman, podiam pas esperar una liturgia canonica.
 
Es ben la cultura populària qu’atriva aquela còla, e sei cants son aquelei de gents que s’amassavan, a Marselha, Albi o Napòls, tant per bastir de barricadas coma per pregar Jèsu o Margarida.
 
Adonc, quand cantan aquela santa, patrona dei fremas embarrassadas, es dins un tradicionau que se demandam s’a recebut l’imprimatur catolic, e que ditz : « Siáu l’esposa de Jèsu Crist / que sus la crotz an fach morir / A Jèsu Crist ai fach promessa / que seriáu totjorn sa mestressa ».

Passiens, de la Crotz a la Comuna de Marselha

E après mai que d’un tradicionau, passien o nadal, que Manu Théron ne’n a en generau recreat la musica, vaquí qu’arriba vertadierament un cant de comunards. Libertat, lo devem a un J. Clozel, que l’aviá publicat dins lo jornau La Sartan en 1892. En veritat, èra lo pseudonime dau critique d’art Joaquin Gasquet, que siguèt felibre.
 
Sota lei cròtas en augivas, s’es adonc entendut, a prepaus de la Libertat (lo títol de la cançon de Clozel) : « Dei mòrts de fam siás la mestressa / d’aquelei qu’an ges de camiá / lei sensa pan lei sensa liech / lei gús que van sensa soliers / an tei carèças ».
 
D’ausir lo picar dei mans dau public, podèm dire qu’agradava fòrça, aquel alhòli ben montat. Tot parier dei tres rampèus , que lo Còr de la Plana n’a poscut se’n sortir, propriament, qu’en acompanhant lei gents fin qu’a la sortida, li cantant l’aubada !
Pour l'ultime rappel, le groupe chante l'aubade à son public, invité à sortir de l'abbaye (photo MN)
Pour l'ultime rappel, le groupe chante l'aubade à son public, invité à sortir de l'abbaye (photo MN)

Lundi 16 Juin 2014
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Abonnez vous à Aquò d'Aquí avant d'avoir soif !

Dison que...

1851 : defendre la Republica en provençau

L’historien Renat Merle nous rappelle que la résistance au coup d’Etat du 2 décembre 1851, fut le fait de ruraux qui parlaient occitan. Les meilleurs défenseurs de la République française. Avis aux Républicains amnésiques de 2017.

1851 : defendre la Republica en provençau
A la fin de l’an 1848, un aventurier politic, Louis Napoléon Bonaparte, es estat elegit president de la Republica, amb lo prestigi de son nom e l’adesion de l’immense monde rurau, que portava seis esperanças de dignitat e de progrès.

Mais dins lei fachs, lo President bailejava la Republica dau partit de l’Òrdre, valent a dire la Republica conservatriça, aquela dei Gròs.
 


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.