Aquò d'Aqui


L’occitan enseigné “dans le cadre de l’horaire normal”

Ne rêvons pas, loi Molac ou pas, l’emploi du temps continuera à proposer le choix à l’élève : occitan ou repas de midi ? Il convient de préparer la réaction dès maintenant, question d’égalité.

Bien qu’elle fut amputée par le Conseil Constitutionnel de dispositions majeures, la Loi Molac enfin promulguée autorise quelques avancées pour l’enseignement des langues régionales. Ainsi, théoriquement les “heures poivre” auront vécues et l’occitan devrait rejoindre les matières qui ont droit à des horaires “normaux”.

 

Mais théoriquement et pas plus… il est donc temps pour les défenseurs de se mobiliser. La rentrée scolaire doit être préparée.


















            partager partager

Un Còr de la Plana maliciós au Festivau d’Ais

Le groupe vocal occitan chantait à l'Abbaye de Silvacane


LA ROQUE D'ANTHERON. Chants religieux populaires, ou communards, le répertoire du Còr de la Plana a conquis le public de l’Abbaye de Silvacane, un des lieux du prélude junonien au Festival d’art lyrique d’Aix.



A Silvacane, le groupe de La Plaine a proposé un répertoire de chants sacrés, populaires, a capela (photo Cor de la Plana DR)
A Silvacane, le groupe de La Plaine a proposé un répertoire de chants sacrés, populaires, a capela (photo Cor de la Plana DR)
Lo Còr de la Plana a fach clantir sei cants religiós dins lo …còr de la glèisa cisterciana de Silvacana, a La Ròca d’Anteron,  dins l’encastre dau Festivau d’Ais. Aqueu s’organisa un preludi en junh, avans que de laissar plaça a seis operàs.
 
Davant un public nombrós lei cinq cantaires an debanat un repertòri, segur de glèisa, en occitan marselhés. Mai coma s’agís de Manu Théron, de Benjamin Novarino, de Sebastian Spessa, de Danis Sampieri e de Rodin Kaufman, podiam pas esperar una liturgia canonica.
 
Es ben la cultura populària qu’atriva aquela còla, e sei cants son aquelei de gents que s’amassavan, a Marselha, Albi o Napòls, tant per bastir de barricadas coma per pregar Jèsu o Margarida.
 
Adonc, quand cantan aquela santa, patrona dei fremas embarrassadas, es dins un tradicionau que se demandam s’a recebut l’imprimatur catolic, e que ditz : « Siáu l’esposa de Jèsu Crist / que sus la crotz an fach morir / A Jèsu Crist ai fach promessa / que seriáu totjorn sa mestressa ».

Passiens, de la Crotz a la Comuna de Marselha

E après mai que d’un tradicionau, passien o nadal, que Manu Théron ne’n a en generau recreat la musica, vaquí qu’arriba vertadierament un cant de comunards. Libertat, lo devem a un J. Clozel, que l’aviá publicat dins lo jornau La Sartan en 1892. En veritat, èra lo pseudonime dau critique d’art Joaquin Gasquet, que siguèt felibre.
 
Sota lei cròtas en augivas, s’es adonc entendut, a prepaus de la Libertat (lo títol de la cançon de Clozel) : « Dei mòrts de fam siás la mestressa / d’aquelei qu’an ges de camiá / lei sensa pan lei sensa liech / lei gús que van sensa soliers / an tei carèças ».
 
D’ausir lo picar dei mans dau public, podèm dire qu’agradava fòrça, aquel alhòli ben montat. Tot parier dei tres rampèus , que lo Còr de la Plana n’a poscut se’n sortir, propriament, qu’en acompanhant lei gents fin qu’a la sortida, li cantant l’aubada !
Pour l'ultime rappel, le groupe chante l'aubade à son public, invité à sortir de l'abbaye (photo MN)
Pour l'ultime rappel, le groupe chante l'aubade à son public, invité à sortir de l'abbaye (photo MN)

Lundi 16 Juin 2014
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche



Chanjar la Constitucion ? Dins l'Aquò d'Aquí d'estiu ne'n parlam
Dison que...

Quid de Mayotte ?

A la rentrée notre mensuel vous proposera une enquête fouillée sur la société du plus récent des départements français, dont la reconnaissance de la langue formait part de la loi Molac.

Que saviez vous de la politique de promotion du créole à la Réunion ? Et question subsidiaire, que savez vous vraiment de l’Ile de Mayotte, des tensions historiques et culturelles qui travaillent ce département français, dont seuls de rares échos parviennent en Métropole ?

 

Une des grandes satisfactions de notre journal reste de pouvoir vous en dire plus sur des des situations et des enjeux qui échappent à beaucoup.




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.