Aquò d'Aqui


            partager partager

Tiene Coudert reviscolaire auvernhat




Tiene Coudert dans les années 2010 (Photo XDR)
Tiene Coudert dans les années 2010 (Photo XDR)
Disparu fin janvier à l’âge de 84 ans, Tiene Coudert est l’auteur d’une méthode d’apprentissage de l’occitan dialectal vivarò alpin : Parlar occitan Auvèrnhe-Velai. Ce pédagogue a professé dans l’enseignement agricole en Auvergne avant de devenir professeur d’occitan à l’Ecole Normale de Clermont (63). Il avait participé à la rédaction du Vocabulare occitan d’Àuvernha e de Velai.
 
Né en 1930, Tiene Coudert avait commencé par développer une action anti-colonialiste durant la guerre d’Algérie, alors qu’il était instituteur et syndicaliste. C’est dans ces circonstances que, comme d’autres, il prend conscience de sa propre identité occitane.
 
Après mai 1968, autre moment de cristallisation sociétale, il choisira de militer pour un meilleur partage de la langue occitane, le véhicule majeur de cette culture dont il promouvait les fondamentaux. Il a participé à la rédaction et la vie de plusieurs journaux pour cela.

 

Jeudi 5 Février 2015
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
En octobre Aquò d'Aquí ôte le masque
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.
L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.