Aquò d'Aqui

2021...

Aquò d'Aquí vous souhaite la meilleure année possible et sera aux côté de tous ceux qui défendent activement la transmission de notre langue d'oc.

A tous ceux qui ont fermé la porte de 2020 en criant “bon débarras, année de m…”, nous devons hélas le dire, 2021 risque de ne pas être meilleure pour la convivialité, et le retour de flammes économique brulera plus qu’il ne réchauffera. Désolé de ne pas être optimiste. Nous adorerions pourtant !

 













            partager partager

Tiene Coudert reviscolaire auvernhat




Tiene Coudert dans les années 2010 (Photo XDR)
Tiene Coudert dans les années 2010 (Photo XDR)
Disparu fin janvier à l’âge de 84 ans, Tiene Coudert est l’auteur d’une méthode d’apprentissage de l’occitan dialectal vivarò alpin : Parlar occitan Auvèrnhe-Velai. Ce pédagogue a professé dans l’enseignement agricole en Auvergne avant de devenir professeur d’occitan à l’Ecole Normale de Clermont (63). Il avait participé à la rédaction du Vocabulare occitan d’Àuvernha e de Velai.
 
Né en 1930, Tiene Coudert avait commencé par développer une action anti-colonialiste durant la guerre d’Algérie, alors qu’il était instituteur et syndicaliste. C’est dans ces circonstances que, comme d’autres, il prend conscience de sa propre identité occitane.
 
Après mai 1968, autre moment de cristallisation sociétale, il choisira de militer pour un meilleur partage de la langue occitane, le véhicule majeur de cette culture dont il promouvait les fondamentaux. Il a participé à la rédaction et la vie de plusieurs journaux pour cela.

 

Jeudi 5 Février 2015
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
Distanciau e presenciau dins l’Aquò d’Aquí de març


Dison que...

Parler occitan, l'avenir

Rodin Kaufmann sort ces jours-ci son nouvel album, Pantais clus, fruit d'un long travail. Et sinon, que fait-il ? Il retourne à l'école ; de là il échange et nous parle des identités.

En ce moment entre autres choses j’interviewe des enfants. On parle du temps, des souvenirs et des souhaits. Aujourd’hui j’étais à l’école primaire Mandela de Béziers. En face de moi il y avait Birgul et Oumaima, qui sont en CE1, et elles apprennent le français et l’occitan en même temps.
Rodin Kaufmann (photo MN)


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.