Soutenez Aquò d'Aquí

Durer! Pour vous assurer cette information d'actualité dans notre langue malmenée, garder solide le fil qui nous relie à la génération montante, que nous ne voulons pas acculturée. C'est le sens de nos appels au soutien, chers lecteurs.


Nous ne sommes pas optimistes.

Vous le voyez, nous vivons dans un monde de plus en plus univoque. Une seule parole politique, une seule solution, une seule voie...Les alternatives en politique se racornissent. La pensée unique est ultralibérale et franco-française.

Quelle place pour nos langues régionales dans ce retrécissement de la pensée, du futur?


 
Soutenez Aquò d'Aquí






            partager partager

Terrorisme e barbariá : dau 7 de genier 2015 au 15 de març de 1962


Le 14 mars prochain, le nouveau maire de Béziers, proche du FN, débaptisera une rue, biffant le rappel de la fin de la guerre d'Algérie. Il y substituera le nom d'un putchiste d'Alger. Robert Gago nous rappelle que cet événement est lié à un acte terroriste, jamais puni, qui fondera l'idéologie d'un conseiller de Nicolas Sarkozy.



A dètz oras de matin, lo 15 de març de 1962, la majoritat dei responsables dei Centres Sociaus Educatius (fondats en 1955 per Germana Tillion e restacats directament a l’Educacion Nacionala) es convocada a un acamp important de travalh au centre sociau de Château-Royal sus leis auturas d’Argier.
Robert Gago (photo MN)
Robert Gago (photo MN)

En 1962 les terroristes s'en prenaient aux animateurs sociaux et aux pédagogues. Fusils contre blouse et crayons, déjà. Ils furent assez vite amnistiés.

A 10,45 oras, un comandò de siès tuaires, subrarmats, entraïnats e decidits, lo « Comandò Delta », sota l’empencha de Rogier Degueldre, penetra dins la sala de reünion. Siès noms son nomenats dintre lei dètz-e-uech presents ; lei tuaires contraròtlan seis identitats avans de lei menar defòra e de leis arrengueirats còntra la paret, puei de leis abatre a l’arma automatica, e de li donar lo còp de gràcia.
 
S’agissiá de :
Marcèu Basset, director dau Centre de formacion de l’educacion de basa, a Tixeraine (CSE d’Argeria) ;
Robèrt Eymard, institutor ancian e cap dau Burèu d’Estudis Pedagogics (CSE)
Mouloud Feraoun, director ajonch au cap de servici dei CSE, institutor ancian e escrivan ;
Ali Hammoutène, inspector de l’Educacion Nacionala, director adjonch (CSE) e institutor ancian ;
Max Marchand (1911-1962), inspector d’Acadèmia, cap de servici dei CSE e institutor ancian ;
Salah Ould Aoudia, institutor ancian e inspector dei centres de la region Est d’ Argier.
Degun serà jamai arrestat o inculpat per aqueste sextuple assassinat e gràcia ais aministias successivas, leis assassins on poscut se vantar d’aqueu chaple sens crénher d’èstre perseguits. Un d’entre elei, Gabrièu Anglade, adjonch de Loís Negre, permier cònsol de Canha de mar fins qu’a 2014, declararà a l’istorian american Alexandre Harrison que tuèt Mouloud Feraoun.
 
Es lo Loís Negre que declarava en 2008 : « Son lei valors que fondan la mieua politica…La sola rega que me siáu donada, es d’acceptar degun extrème. »
 
Lo diluns 19 de març de 1962, sota l’empencha de Lucian Paye, ministre de l’Educacion Nacionala, una minuta de silenci es alòr demandada ais escolans e ensinhaires en memòria dei siès fonccionaris assassinats.
 
Au licèu Pasteur de Neuilly, un adolescent de 13 ans nomenat Patric Buisson refusa de la respectar. Vendrà conselhier personau de Nicolau Sarkozy que lo descorarà de la Legion d’Onor en 2007.
 
Es lo meme Patric Buisson que prepausarà a Nicolau Sarkozy de donar en novembre 2011 la Grand Crotz de la Legion d’Onor a Eli Denoix de Saint Marc, oficier puchista en Argeria, reabilitat en 1978.
 
Lo dissabte 14 de març de 2015, a 14, 30 oras, lo premier cònsol de Besiers, sostengut per lo Front Nacionau, desbatejarà la carriera dau 19 de març (data dau cessar lo fuec en Argeria) per la tornar nomenar carriera dau « Commandant Helie Denois de Saint-Marc ».
 
Quatre associacions cridan per un còntra-recampament lo 14 de març de 2015 a 14 oras, carriera dau 19 de març a Besiers. Aquelei lei vaquí :
Leis ancians conscrits en Argeria e seis amics còntra la guèrra (4agc) ;
L’asssociacion nacionala per l’aparament de la memòria dei victimas de l’OAS ;
L’Associacion nacionala dei pès negres progressistas e seis amics (ANPNPA) ;
Leis amics de Max Marchand, de Mouloud Feraoun e de sei Companhs.
Aqueu recampament es dubert ais autreis associacions que desirarián de i anar.

Mercredi 25 Février 2015
Robert Gago





1.Posté par Frederic Mora le 28/02/2015 22:57
Leis "accords d'Evian" siegueron signats lo 19 de març 1962 sigueron jamai respectats per lo FLN. Lei Harkis sigueron desarmats, enebits d'anar en metropòla e aqueu jorn era la debuta de son chaple (entre 50000 et 150000 mòrts). Adonc pas vertarierament un cessat lo fuec o una fin de guerra.
Alger era pas un luec suau ... Li a agut un molon de chaples. Aquelei que sigueron dei liames entre lei còmmunautats sigueron especialament visats per lei terroristas de totas menas. Sabi pas se la minuta de silenci siguèt per totei les fonccionnaris assassinats (dre novembre de 1954 dins leis Aurès), mai de segur aqueu 19 de març de 1962 es una data vergonhosa.
Leis aministias francesas sigueron pas soncament per lei Delta, mai tamben lo FLN, MNA (que restavan), lei barbosas, lei putschistas (OAS o non), lei portaires de valisas, ... Mai lei harkis sauvats maugrat leis òrdres son totjorn enebits d'Algeria.
Sabi pas nimai que siguèt lo ròle de Eli .. Marc dins lo chaple dau Château Royal, mai lo liame 15 de març, Delta, 19 de març, Buisson, Sarkozy, Saint Marc me sembla ben falabricat. Bessai lo nom Saint Marc amb lo mes de març ?
Adonc es soncament cambiar « 19 » per « Eli Denoix de saint » ! 19 per 16 letras e 3 blancs !

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Abonnez vous à Aquò d'Aquí avant d'avoir soif !

Dison que...

1851 : defendre la Republica en provençau

L’historien Renat Merle nous rappelle que la résistance au coup d’Etat du 2 décembre 1851, fut le fait de ruraux qui parlaient occitan. Les meilleurs défenseurs de la République française. Avis aux Républicains amnésiques de 2017.

1851 : defendre la Republica en provençau
A la fin de l’an 1848, un aventurier politic, Louis Napoléon Bonaparte, es estat elegit president de la Republica, amb lo prestigi de son nom e l’adesion de l’immense monde rurau, que portava seis esperanças de dignitat e de progrès.

Mais dins lei fachs, lo President bailejava la Republica dau partit de l’Òrdre, valent a dire la Republica conservatriça, aquela dei Gròs.
 


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.