Aquò d'Aqui


L’occitan enseigné “dans le cadre de l’horaire normal”

Ne rêvons pas, loi Molac ou pas, l’emploi du temps continuera à proposer le choix à l’élève : occitan ou repas de midi ? Il convient de préparer la réaction dès maintenant, question d’égalité.

Bien qu’elle fut amputée par le Conseil Constitutionnel de dispositions majeures, la Loi Molac enfin promulguée autorise quelques avancées pour l’enseignement des langues régionales. Ainsi, théoriquement les “heures poivre” auront vécues et l’occitan devrait rejoindre les matières qui ont droit à des horaires “normaux”.

 

Mais théoriquement et pas plus… il est donc temps pour les défenseurs de se mobiliser. La rentrée scolaire doit être préparée.


















            partager partager

Tarabast


Les affrontements entre policiers et manifestants en Catalogne sont nommés par les médias par l’équivalent de “chahut”. Mais derrière un mot c'est un monde complexe qui se dévoile...



A l’ora que s’acaran policiers e manifestants catalans, que s’acarnan lei governants espanhòus a afèblir lei drets d’aqueu país qu’a votat lo 17 d’octòbre de 2017 per son independència, la paraula que s’impausa pertot, dins lei medias dau Principat, es “Aldarulls”.

Tarabast

Attention à ne pas provoquer l'écroulement du plafond quand vous êtes dessous !

Per nosautres es sosprenent, bòrd que l’equivalent occitan seriá nòstre “ tarabast ”, benlèu mai nòstre “ chafaret ”.

 

Mai aquelei paraulas que s’aplican tant ben ai “cassoladas” (lo fach de picar fòrt sus dei cassairòlas per protestar), se dirián puslèu per leis estampèus d’estudiants sensa conseqüencia, e aquò me fa bijarre quora s’agís d’evocar una revòuta fòrça seriosa, que se tracta de la libertat d’un pòple.

 

Leis amics Catalans me precisan que la traduccien castilhana seriá “disturbios”, adonc puslèu “trébols” en occitan nòstre.

 

Pasmens diriam puslèu “ escaufèstre ” quand troban de miliers de monde e de policiers lests a s’enfrontar per una rason politica. E en Catalonha s’agís ben a l’ora d’ara d’una questien politica, am’un govèrn espanhòu e de ciutadans Catalans, que l’un accepta pas la volontat deis autres.

 

Aquò dich l’Enciclopedia Catalana me diriá puslèu qu’entre leis uns e leis autres se fan d’escarramussa, de baralla o de renyina. Ah! Renyina nos rementarà nòstre renar , segur.

 

Mai de Barcelona m’arriba una precision de la cantadora lirica Dolors Gea I Valor, Valenciana : “terrabastall” se ditz au País Valencian. Am'aquela vesem un còp de mai l'afrairament entre nòstrei parlars, d'entre Cuneo e Elx.

 

Per ne’n acabar am’aqueu viatge lexicau entre quitran cremat e gas lacrimòs, me fau encara precisar qu’aquel aldarull lei Catalans l’expriman tanben am’un biais de dire fòrça imatjat : mourre un caramell, que podriám traduire literalment per “bolegar l’estalactita”...un manera de dire que dins una cròtta antica, vòu mielhs de pas tròp brandar lo plafon, se volètz pas lo vèire s’ espoutir sus vos. Ce que vòu per una persona, vòu per una societat.

 

Mai siáu pas segur que lo cap dau govèrn espanhòu Pedro Sánchez siegue tant sensible ai consideraciens lexicalas coma au tèrratrémols que provoca son avuglament nacionalista.


Mercredi 16 Octobre 2019
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche



Chanjar la Constitucion ? Dins l'Aquò d'Aquí d'estiu ne'n parlam
Dison que...

Quid de Mayotte ?

A la rentrée notre mensuel vous proposera une enquête fouillée sur la société du plus récent des départements français, dont la reconnaissance de la langue formait part de la loi Molac.

Que saviez vous de la politique de promotion du créole à la Réunion ? Et question subsidiaire, que savez vous vraiment de l’Ile de Mayotte, des tensions historiques et culturelles qui travaillent ce département français, dont seuls de rares échos parviennent en Métropole ?

 

Une des grandes satisfactions de notre journal reste de pouvoir vous en dire plus sur des des situations et des enjeux qui échappent à beaucoup.




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.