Aquò d'Aqui


            partager partager

"Sur le bout des langues" lo recanton de L'Express pèr illustrar la diversitat de nòstrei lengas de França


Michel Feltin a entrepris voici quelques mois de défendre la diversité linguistique en France...l'original est qu'il le fait dans un grand hebdomadaire national.



Michel Feltin (photo XDR)
Michel Feltin (photo XDR)
L'actor Lorànt Deutsch vèn de publicar un libre sus l'istòria dei lengas, Michel Feltin l'a legit, e ne'n comenta lei bònas fulhas...

Lo jornalista Illustra la riquesa de nòstrei parlars dins la pressa nacionala

L'autre jorn nos parlava deis enjuecs politics de la francofonia, e encara avans d'aqueu pareu de Bretons acarats a la bestièsa de l'administracien que li degalhava lo plaser de sonar son bèbè am'un "ñ" au pichon nom...

Despuei quauquei mes lo jornalista de l'Express s'es endralhat sus lo camin dificile d'aquelei qu'assajan, en França, de talhar dins lo ben pensar francès que seriá dich ren qu'en francès.

Nos rementa que lei "lengas de França" son un univèrs de diversitat, e una riquesa que chascun deuriá poder s'apropriar. E, luxe dei luxes, defend muma lo francès dins seis articles.

Pèr aquò farga una letra setmanièra a gratis, e se volètz ben vos i abonar  , segur que l'ajudarètz a plantar lo conhet dins l'uniformitat vòuguda pèr mai que d'un ais elèits.

Legir tanben nòstre article consacrat fa quauquei mes a l'iniciativa

Mardi 4 Décembre 2018
Michel Neumuller





1.Posté par lo gabian13 le 02/10/2019 13:36
Je ne saurais vous encourager à vous abonner à ce site. En particulier en cette semaine de Chiracolatrie , son article décapant sur ce président "corrézien" et les langues régionales :" les arts premiers oui , les langues régionales non!"

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
En octobre Aquò d'Aquí ôte le masque
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.
L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.