Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Siatz cinquanta dos indispensables

52 contributeurs entre janvier et avril ont ajouté un supplément au prix de leur abonnement au mensuel Aquò d'Aquí, et c'est ainsi depuis deux ans. Leurs dons indispensables permettent à l'ultime magazine d'actualité en langue occitane de faire un pied de nez aux cassandres qui prédisent la mort de la diversité linguistique pour dire le monde.

Cinquantados contributors an portat pèira a Aquò d'Aquí dau tèmps dau darrier trimèstre, que li an aduch precisament 753,5 €uròs. Aquò representa a pauc près la meitat dau còst de l'estampaire per un numerò.














            partager partager

Quand les collégiens s'initient au journalisme en provençal


ARLES-VITROLLES. Dans les classes de quatrième et de troisième des professeurs d'occitan-langue d'oc des Bouches-du-Rhône, chaque année, de trente à quarante collégiens préparent, écrivent, puis mettent en ligne leurs articles.



Tauromachie et jeux du cirque antique, pour les collégiens d'Arles, qui descendent dans l'arène du journalisme en provençal (photo MN)
Tauromachie et jeux du cirque antique, pour les collégiens d'Arles, qui descendent dans l'arène du journalisme en provençal (photo MN)
Tout commence par une conférence de rédaction. Et si chacun(e) veut être rédacteur en chef, à l'heure de choisir son sommaire, on se rend compte que c'est une prise de tête, "faire le journaliste". 

Puis le reportage s'organise, on apprend qu'un article d'actualité se rédige avec des techniques "qui doivent inciter le lecteur à lire vraiment" explique l'animateur des cours de provençal, Michel Neumuller, qui n'est autre que le rédac chef, lui même, d'Aquò d'Aquí.  "Apprendre à écouter l'autre, décider ensemble, et proposer des points de vue différents sur un même sujet, c'est que nous essayons de proposer, avec les enseignants qui demandent cette animation", explique-t-il.

Ces animations, "Journalisme web et citoyenneté en provençal" en sont à leur cinquième édition. Deux collèges chaque année les demandent, grâce au soutien du Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône, qui réserve une ligne budgétaire aux projets scolaires à caractère culturel dans les collèges de ce département.

 

Premiers articles

Cette année scolaire 2015-16, ce sont les collégiens arlésiens d'Ampère, et vitrollais de Simone de Beauvoir, qui s'essaient au reportage ou au portrait, puis rédigent leurs articles en provençal, avant de les mettre en ligne sur le site web de notre journal.

Et, pour leur premier article mis en ligne, Camille, Mathilde, Faouzi, Nadir et Riad ont choisi de parler des relations entre tauromachie et mythologie. Une incursion dans le labyrinthe du Minotaure, brrrr! 

Avec ses élèves arlésiens, la professeure Nanoun Lambert, a choisi de parler de la tauromachie. Localement le sujet n'a rien d'exotique, et plus d'un collégien a déjà une approche de ce phénomène de société, qui est souvent une passion.

Visite des arènes d'Arles, des collections du Museon Arlaten et des afouga de la bouvine ponctueront les prochaines semaines de cette animation.
Au CDI du collège S de Beauvoir, il est l'heure de rédiger (photo MN)
Au CDI du collège S de Beauvoir, il est l'heure de rédiger (photo MN)

Lundi 7 Mars 2016
Aquò d'Aquí




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dans l'Aquò d'Aquí de l'été...

Dison que...

Uno marcho di fierta countrariado

AVIGNON. Les Gay Pride sont faites pour que la diversité s’affiche, s’affirme, gaiement et en couleurs. Quittant le chantier de l’Oustau Prouvençau e Occitan de Sault, bientôt inauguré, Raphaël a participé à celle d’Avignon. Hélas ! Tout y a été contraint par des autorités locales qui semblaient vouloir, sans vouloir.

Rafaèl Cuny
Lou darrié dissate, tres de setèmbre, m'anère espaceja dóu coustat de la ciéuta papalo, qu'aviéu ausi que se ié debanavo la proumiero Gay Pride avignounenco, caminado di fierta.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.