Aquò d'Aqui



Vous pouvez aussi désormais écouter certains articles !

En cliquant sur la pièce jointe du premier paragraphe des articles concernés, vous téléchargerez un fichier sonore, en fait le même article, mais lu à voix haute. L'initiative nous vient d'un constat : certains abonnés ont hélas une vue déficiente.

Voici un bon moment que nous y pensions; enregistrer certains articles et les proposer sur notre site web, faire entendre à celles et ceux qui souhaitent avoir la langue dans l'oreille, savoir comment on la prononce. Mais c'est un abonné de notre mensuel, devenu mal voyant, qui nous a incité à sauter le pas.














            partager partager

Quand França 2 crosa d’Occitans d’Italia a Marselha


La télé française interviewe des Italiens, mais ne se rend pas compte de ce qui crève l'écran, ils sont Occitans.



Auriá pasmens poscut s’interessar au camisòt de Marco Comazzi, lo jornalista que l’a entrevistat a Marselha amé sa frema Alessandra* !

A França 2 lo 9 d’avost, au 20 oras, vaquí que, per presentar la capitada dau torisme de crosieras a Marselha (21 000 crosieristas lo meme jorn que desbarcan ! e un milien e mieg dins l’annada…) l’estagiari de la TV francesa aganta dos Italians que nos vènon dau Piemont. 
Quand França 2 crosa d’Occitans d’Italia a Marselha

Alessandra, tota simpatica, s’espanta davant un restaurant dau Panier, de vèire sus la carta prepausar de « Panissas », « coma au mieu en Piemont ! » que nos ditz dins un bòn francés.
 
Mai Marco, eu tanben pron galòi, nos fa vèire son camisòt negre. Lo barra la correja de son saqueti, mai laissa legir lei letras blancas que dison : « deman lo monde entier parlarà occitan ».
 
Coma es niais de pas sacher legir l’occitan, mon brave confraire ! Te faudrà aprendre, qu’as mancat lo subjèct dei bèus : « d’Occitans d’Italia venon vèire coma manjan lei Occitans de Marselha ».
 
A ieu, va fau dire, me seriáu congostat de ne’n saupre mai sus aquò. E benlèu qu’auriam agut l’astre d’entendre Alessandra e Marco nos parlar la lenga nòstra am’aqueu biais de prononciar que nos encanta totjorn.
 
Ailàs, se l’asard nos a fa veire que l’occitan se pòrta sus lo pitre coma se parla dei dos costats de la frontiera aupenca, l’inhorança televisuala nos a fach mancar d’aprefondir un subjèct que, va pensam, valiá ben aqueu de l’espandiment de la crosiera en Mediterranèa.
 
Mai benlèu qu’Alessandra e Marco, un còp que lei auretz assabentats, bravei legeires occitanofòns dei Valadas, chausiràn elei de nos jónher. Alòr ne’n parlarem mai aquí.
 
L’esperant, vos sovetam, brave parèu, de bèlei vacanças, qu’esperam que vòstra jornada marselhesa vos aurà encara reservat de polidei suspressas.
 
 
Benvenguda ! (Photo XDR)
Benvenguda ! (Photo XDR)

*pòrta lo meme nom + pichòt nom qu’una jornalista fòrça conéissuda dau jornau La Stampa, especializada en televisien, e li ressembla un pauc. Aquò s’inventa pas !

Lundi 10 Août 2015
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí prolonge l'été

Notre numéro de septembre-octobre arrive. Abonnez-vous vite !

Tant qu'il est là, vous disposez d'un média public et votre langue n'est pas morte...
Notre numéro 355 sera chez ses abonnés dans une petite semaine au plus. Vous y trouverez des enquêtes et reportages, entretiens et chroniques, dont 70% en occitan de diverses variétés et un glossaire pour aider celles et ceux qui apprennent ou récupèrent leur langue !

20/09/2023

Dison que...

Robert Lafont cet intellectuel qui occupa le terrain social pour une renaissance occitane

A ne pas manquer !

AIX-EN-PROVENCE. Le colloque du 14 octobre ouvre large l'éventail des domaines d'intervention d'un humaniste dont l'œuvre incontournable a généré et accompagné le second risorgimento de la conscience d'oc.


Robert Lafont fut l'artisan principal du second risorgimento de la langue d'oc. Mistral avait lié le premier à la production d'œuvres littéraires prestigieuses et à l'unité latine, Lafont, avant et après 1968 associa ce second regain à la critique coloniale et à la situation sociale comme à une relecture de l'histoire. Pour autant son œuvre littéraire et théorique, riche et diverse, marque encore tous les domaines de la création d'òc. 

 



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.