Vos dons sont notre carburant

Depuis un an, 138 de nos abonnés, qu’ils viennent à Aquò d’Aquí, ou qu’ils y reviennent, nous gratifient d’un don. Modeste ou moins modeste, celui-ci contribue à nous éviter des déboires financiers…Et donc à assurer notre indépendance, pour vous, lecteurs.

En septembre dernier vingt parmi les abonnés qui nous ont renouvelé leur confiance, ont apporté à Aquò d’Aqui 395€ qui n’étaient tout simplement pas prévus. Un don de 5€, un chèque de 75€, et entre les deux une majorité de nos lecteurs qui ajoutent quelques 15 à 30€ au moment de libeller leur chèque ou – depuis quelques mois – d’ajouter une somme dont ils choisissent le montant aux 25€ de notre abonnement en ligne.






            partager partager

Provença se rebrassa !

— Alors maintenant vous allez dire : “ Région Sud ” ? — Ò pas mai ! Provença se rebrassa !


« (…) Dins touto aquelo bouscarasso
Que fourmidable se rebrasso
Envers lis enemi de noste libre noum (…) »
F. Mistral Calendau



Gilbert Combe
Gilbert Combe
La bouscarasso ,  aquèla de discussions sensa fin  per trobar un nom a la Region. 

 

Segur qu’emplegar lo sigle PACA es pas una capitada e sus aquò siam totei ben d’accòrdi, mai coquin de nom la region a ja un nom, e compreni pas coma un marrit emplec deuriá menar en un paure nom coma Sud .

S’es un nom aganta-colhons toristic per faire venir  de monde, urosament lei toristas un pauc curiós e curtivats existan encara, en mai d’aquò vesi pas bèn coma de levar  son istòri en una region  poriá estre un atirament toristic sensa parlar dau chaple curturau per leis estatjants e leis enfants de la region !

Un bèu nom despuei mai  de 2000 ans. Un nom que li fuguèt donat per lei Romans e segur en aquèu temps de conquista lo nom  voliá dire : territòri  conquistat per Roma, mai prenguèt lèu lo sens mai positiu de territòri diferent de la capitala e fuguèt la  provincia la mai romana dins lo bèu sens d’una region amiga que ditz sa diferencia. 
 
Aquèla Provença lo Frederi Mistral pòu dire que va de Niça au Ròse  e « fin ei mount que Briançoun aubouro »
     
 
Provençaus de la Provença rodanenca, maritima, aupenca, istorica, curturala, lenguistica, coma ven de la dire lo Frederi, degun vos a demandat lo vòstre vejaire per cambiar son nom, alòrs voei  avetz per vos  lo drech de reguinhar contra lo nom Sud qu’a pas ges d’estacas,  lo drech de dire Provença ò Provence d’en pertot, dins la vida privada segur mai tanben dins la vida publica, dins lei corriels e corriers, dins leis administracions… Avèm  lo dever de gardar  Provença per  lei pichons que venon .
 
Per nosautrei plus jamai  “ SUD ” ò “ PACA”  mai  PROVENÇA - PROVENCE
 

Vendredi 12 Octobre 2018
Gilbert Combe





1.Posté par Lions Edmond le 16/10/2018 08:26
E que soun aquelli "Prouvençau" que volon dire "Sud" ? De segur soun pas vertadié Prouvençau, Bessai de Prouvençau de pacoutiho vendu au "franchimands". Coume de "cagoulards".

2.Posté par Lions Edmond le 16/10/2018 08:36
E que soun aqueli Prouvenço de pacoutiho que volon dire "Sud" ? Bessai de vendu au "Franchimands" ; des "Cagoulards" !

3.Posté par Sèrgi Granier le 22/10/2018 17:16
Se gonflar lo cap amb lo nom d'una "region" es pèrdre son temps.
Fau comprene un còp per totei qu'avèm pas ren a fotre dei noms de causas que son pas res mai que de divisions administrativas francesas, de gropaments de departaments arbitraris (al començament los departaments èran per èstre carrats!).
S'imaginar que las "regions" son la seguida de regions o províncias istoricas (formadas tanben a l'azard de luchas de poder!) es una illusion.
Correspondon pas tanpauc a de variantas constitutivas de nòstra lenga ("PACA" correspond pas al provençau, que se parla tanben dins la mitat del departament de Gard, per ex.).
Fau s'ocupar de la lenga, ne trabalhar la correccion e la riquesa. Fau la faire entendre (e veire escrita) de pertot, quina que sián los noms de las "regions", "departaments", "comunitats" de tota sòrta, carrats, redonds o ponchuts.
Faire semblant de creire que los noms de las regions administrativas francesas an una importància per la lenga e la cultura es pas res mai qu'un pretèxte miserable per reflechir pas a de mejans d'accions vertadièrs sus la populacion e suls poders politics.
Seriá fòrça melhor se las entitats administrativas francesas se designavan amb de chifras.
L'avenir, l'avèm davant, pas darrier.
Sèrgi Granièr

4.Posté par TAUTIL gerard le 29/11/2018 19:06
A rason sus lo fons nòstre amic Sèrgi Granier.
Es pas lo nom de la region que la farà viure. Es puslèu una contribucion au debat ciutadan e politic qu'es indefugible per nautrei.

Leis occitanistas an un pauc oblidat que se vòlon far avans, nos fau ligar lei doas partidas d'una meteissa batèsta, la lenga e lo ciutadenatge. Tot es bòn per anar mai luench e cada amira unilaterala nos adutz dins la muralha de l'Estat francés.

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Laisser la ville aux aménageurs ou donner le pouvoir aux habitants ?
Dison que...

"Des gens qui décident de ne plus suivre"

LA CIOTAT. Frédéric est occitaniste, acteur engagé de la vie locale, pas chômeur, pas retraité dans la gêne, mais impliqué dans la société. Le voici revêtant le fameux gilet, et il nous livre en vrac son ressenti.

Le FN, ou son prolongement le Rassemblement National noyautait-il et récupèrerait-il vraiment ce mouvement des Gilets Jaunes ? Moi je soutenais l’idée de justice sociale qui s’affirmait dans cette protestation de terrain. Le mieux était donc d’aller voir sur place. Et me voici au péage, sortie de La Ciotat.


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.