Aquò d'Aqui

Journée historique pour les langues régionales

La loi dite Molac donnera des droits à l'enseignement des langues minoritaires en France, enfin ! ça ne s'est pas fait tout seul.

Bien des lecteurs d'Aquò d'Aquí ont été surpris, le 8 avril, du vote écrasant des députés en faveur de la loi de Protection des langues régionales, avancées par le groupe parlementaire Libertés et Territoires. Pourtant une observation un peu fine des évènements qui ont conduits à cette issue aurait rassurée plus d'un.

















            partager partager

Paraulas en òc e ritmes brasilians a la Ciutat de la Musica


MARSEILLE. Nòva Tròba, à l’issue de quatre jours de résidence, a dévoilé un répertoire rythmé et chaloupé pour servir la poésie de Robert Laffont, et un public qui avait des fourmis dans les jambes.



Rodrigo Samico et Miquèu Montanaro, au sein d'un groupe qui prend plaisir à jouer ensemble, à l'issue de quatre jours de Résidence (photo MN)
Rodrigo Samico et Miquèu Montanaro, au sein d'un groupe qui prend plaisir à jouer ensemble, à l'issue de quatre jours de Résidence (photo MN)
Quatre jorns de trima acarnada en residéncia a la Ciutat de la Musica de Marselha bastèron per prepausar l’espectacle de tria de Nòva Tròba.
 
La guitara a set còrdas de Rodrigo Samico, au son clar e grèu, li es per quauqua ren. Lei ritmes dau Pernamboc, mé lei forró (una dansa leugièra de pareus ) e  frevo ben mai febrós – una dança de carnevaus, aquela – aigan lei composiciens de Gil Aniorte Paz.

Am’Ania Maltinti (Les Dames de la Joliette, En Cò de Bòta) la cantairitz, aqueu a creat fa dos ans lo grope, que cèrca lo vesinatge, e mai l’ entrecavaucament dei musicas dau Recife e dei paraulas en occitan, qu’aquélei lei pesca dins la poesia de Robèrt Lafont.
 
Vos an mes un brave charivarin per la Sant-Michèu am’ un public marselhés fòrça receptiu.

Sus lei flaütas de Miquèu Montanaro, totjorn dins lei bòns plans de musicas de fusien culturala, s’ endralhan de musicas ritmadas que sostènon de tèxtes, en generau en occitan e portugués dau Brasiu. 

Còla musicala generosa

La còla musicala siguèt generosa : « parlarem pas tant, bòrd qu’avèm fòrça musicas a faire entendre ! » avisava Gil Aniorte (Barrio Chino). E de cordurar tota una tièra de musicas a-de-rèng, en generau ritmadas, qu’ameritarián pasmens de n’en dire un pauc mai sus lei chausidas d’aquélei creators.
 
Levat d’aquélei que son ja aquí citats, li èron Nicòla Marinoni ai percussiens, e François Escojido a l’acordeon. Qu’an ben ajudat lo public a davalar lei bancaus per venir dançar davant lei musicaires.

Ecrit en provençal maritime avec les suggestions lexicales de Reinat Toscano

Dimanche 2 Octobre 2016
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dison que...

Jornalet cerca lo mejan de contuniar

Le journal occitan en ligne vend désormais des livres et reçoit des dons sur son site web

BARCELONA. Dans l’écosystème médiatique occitan, il y a bien peu de journaux d’actualité sociétale. Les maintenir relève du tour de force, et Jornalet, à Barcelona, propose à ses visiteurs d’acheter dans sa boutique en ligne pour tenir le coup. Laissons la parole au créateur et cheville ouvrière du Jornalet, Ferriol Macip Bonet.

Ferriol Macip Bonet, fondateur du Jornalet, qui fait un appel à dons et met en place la vente en ligne de livres en occitan (photo MN)

Jornalet se finança mai que mai amb la collaboracion de sos legeires. Nasquèt en març de 2012 gràcias a la generositat de dos mecènas que cresián al projècte, e tanben gràcias la publicitat institucionala de tres collectivitats importantas. Quant Jornalet nasquèt aviam previst qu’auriam pro de ressorsas publicitàrias, gràcias a la difusion del quotidian numeric. Mas, d’un latz, Google Ads acceptèt pas de publicar d’anóncias car son traductor automatic compren pas l’occitan.

 

 




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.