Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre

CUCURON. Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Seconde semaine...

L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc.

















            partager partager

Paraulas en òc e ritmes brasilians a la Ciutat de la Musica


MARSEILLE. Nòva Tròba, à l’issue de quatre jours de résidence, a dévoilé un répertoire rythmé et chaloupé pour servir la poésie de Robert Laffont, et un public qui avait des fourmis dans les jambes.



Rodrigo Samico et Miquèu Montanaro, au sein d'un groupe qui prend plaisir à jouer ensemble, à l'issue de quatre jours de Résidence (photo MN)
Rodrigo Samico et Miquèu Montanaro, au sein d'un groupe qui prend plaisir à jouer ensemble, à l'issue de quatre jours de Résidence (photo MN)
Quatre jorns de trima acarnada en residéncia a la Ciutat de la Musica de Marselha bastèron per prepausar l’espectacle de tria de Nòva Tròba.
 
La guitara a set còrdas de Rodrigo Samico, au son clar e grèu, li es per quauqua ren. Lei ritmes dau Pernamboc, mé lei forró (una dansa leugièra de pareus ) e  frevo ben mai febrós – una dança de carnevaus, aquela – aigan lei composiciens de Gil Aniorte Paz.

Am’Ania Maltinti (Les Dames de la Joliette, En Cò de Bòta) la cantairitz, aqueu a creat fa dos ans lo grope, que cèrca lo vesinatge, e mai l’ entrecavaucament dei musicas dau Recife e dei paraulas en occitan, qu’aquélei lei pesca dins la poesia de Robèrt Lafont.
 
Vos an mes un brave charivarin per la Sant-Michèu am’ un public marselhés fòrça receptiu.

Sus lei flaütas de Miquèu Montanaro, totjorn dins lei bòns plans de musicas de fusien culturala, s’ endralhan de musicas ritmadas que sostènon de tèxtes, en generau en occitan e portugués dau Brasiu. 

Còla musicala generosa

La còla musicala siguèt generosa : « parlarem pas tant, bòrd qu’avèm fòrça musicas a faire entendre ! » avisava Gil Aniorte (Barrio Chino). E de cordurar tota una tièra de musicas a-de-rèng, en generau ritmadas, qu’ameritarián pasmens de n’en dire un pauc mai sus lei chausidas d’aquélei creators.
 
Levat d’aquélei que son ja aquí citats, li èron Nicòla Marinoni ai percussiens, e François Escojido a l’acordeon. Qu’an ben ajudat lo public a davalar lei bancaus per venir dançar davant lei musicaires.

Ecrit en provençal maritime avec les suggestions lexicales de Reinat Toscano

Dimanche 2 Octobre 2016
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

...e sensa cap restriccions !


06/01/2022


Dans l’Aquò d’Aquí de fin d’année...
Dison que...

Ecumenisme?

La querelle des graphies de la langue d'oc est une bêtise passéiste, et un frein pour qui souhaite conquérir des droits pour notre langue. Mais il reste quelques allergiques dogmatiques, y compris là où le respect est de rigueur.

Reinat Toscano a la Librejado

Coma cada còup, èri convidat disabte passat demièg lu autors de la Librejado, que si tenia à Trets, dins lo casteu, coblada m’au 27n salon dei escrivans de Provença.




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.