Aquò d'Aqui


            partager partager

Nòstre amic Lucian Loverini


Amé lo decès de Lucian Loverini, deploram la despartida d’un amic de la lenga e sostèn d’Aquò d’Aquí



Nòstre amic Lucian Loverini
Lucian Loverini a fenit de viure lo 22 de Novèmbre  a 75 ans.

 

Prestava la man a l’espandiment de nòstre jornau.

Dins l’escòla elementari de Sant Gabrieu a Marselha monte a ensenhat avans de nen venir lo direitor, es estat un dei cepons dau projèt qu’a fach d’aquel establiment un modèle entre aquelei qu’an, dins nòstre despartament, l’estatut de centre d’ensenhament continu de la lenga regionala.

A jamai separat son engajament totau pèr l’escòla d’aqueu pèr la lenga e l’a comunicat au quartier pèr lo respèt qu’impausavon sa competènci e son abòrd simple e calorènt.

A sa retirada venguèt prestar la man a l’espandiment de nòstre jornau. Que tot’aquelei que l’an conoissut agon una pensada pèr onorar sa memòri e si jonhe a la dolor de sa familha.
 
Oussèquis lo Dimècres 28 de Novèmbre a 15 oras au crematorium de Sant-Pèire a Marselha 

Mardi 27 Novembre 2018
Aquò d'Aquí




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
En octobre Aquò d'Aquí ôte le masque
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.
L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.