Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Siatz cinquanta dos indispensables

52 contributeurs entre janvier et avril ont ajouté un supplément au prix de leur abonnement au mensuel Aquò d'Aquí, et c'est ainsi depuis deux ans. Leurs dons indispensables permettent à l'ultime magazine d'actualité en langue occitane de faire un pied de nez aux cassandres qui prédisent la mort de la diversité linguistique pour dire le monde.

Cinquantados contributors an portat pèira a Aquò d'Aquí dau tèmps dau darrier trimèstre, que li an aduch precisament 753,5 €uròs. Aquò representa a pauc près la meitat dau còst de l'estampaire per un numerò.







Les articles les plus commentés







            partager partager

Naucèla : l'especialista de l'òbra de Bodon es Austrian


NAUCELA. Joan Bodon, une littérature occitane en dialogue avec la littérature française.



Fritz Peter Kirsch, analyste autrichien de l'œuvre de Joan Bodon (photo DM DR)
Fritz Peter Kirsch, analyste autrichien de l'œuvre de Joan Bodon (photo DM DR)

Dins l'encastre del collòqui Tornar legir Joan Bodon organizat per Joëlle Ginestet a l'Universitat Joan Jaurès de Tolosa, la pichona vila de Naucèla (Avairon) recebèt lo 22 d'octòbre l'eminent professor Fritz Peter Kirsch vengut de Vienna per donar una conferéncia apassionanta sus l'òbra de Joan Bodon.

 

Comencèt son intervencion dins un occitan dels mai plasents abans de contuniar en francés. Nos mostrèt consí l'òbra de Bodon se ven installar dins una produccion literaria occitana que se deu legir dins una situacion de dialòg ambe la la literatura exagonala sens i èsser assimilada. F. P Kirsch nos contèt consí, dins las annadas 60, quora èra un jove estudiant aluserpit, aviá fach lo viatge despuèi Vienna fins a Complibat en Roèrgue, en petroleta per venir rescontrar Enric Molin, d'aquí contunièt son viatge fins a Sant Geniès d'Òlt, ont lo jove Bodon èra mèstre d'escòla caminaire, per acabar sa corsa a Montpelhièr en cò de Robèrt Lafont. Un polit exemple de l'interès que suscita nòtra literatura occitana en defòra de França !

 

Per acabar la serada Arnaud Cance nos cantèt qualques tròces causits de la poesia de Bodon a la guitarra e al surpèti, ambe de melodias renoveladas, pel plaser de totes.

 

Lo demai del collòqui se's debanat a Tolosa, a l'Universitat Joan Jaurès los 27 e 28 d'octòbre.


Mardi 26 Octobre 2021
Daidièr Mir




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí de novembre laboure en occitan

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.