Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Siatz cinquanta dos indispensables

52 contributeurs entre janvier et avril ont ajouté un supplément au prix de leur abonnement au mensuel Aquò d'Aquí, et c'est ainsi depuis deux ans. Leurs dons indispensables permettent à l'ultime magazine d'actualité en langue occitane de faire un pied de nez aux cassandres qui prédisent la mort de la diversité linguistique pour dire le monde.

Cinquantados contributors an portat pèira a Aquò d'Aquí dau tèmps dau darrier trimèstre, que li an aduch precisament 753,5 €uròs. Aquò representa a pauc près la meitat dau còst de l'estampaire per un numerò.














            partager partager

Misè Babilha s’entòrna de Normandia


PAíS MARSELHES. Le groupe féminin vocal occitan s’en revient d’une tournée en Normandie. « Que des gens généreux ! » souligne Magali Bizot, qui a bien voulu nous raconter plus en détail.



Lo grope dei Misè Babilha s’entòrna de sa premièra tornada internacionala….qu’an passat lo Leir per anar fins qu’a Yport, sus la riba de mar de Normandia.
 
« Un moment remirable que nos an recebuts am’una bèla generositat, aquélei gents » se rementa amé plaser Magali Bizot, que canta tre l’origina dins aqueu grope de fremas.
 
Èron cinc amé lo tutor musicau que se son estacats, ara fai uech ans, Rodin Kaufmann, per cantar quatre còups : « tres dins de glèisas am’ un repertòri per partida religiós, e a la terrassa d’una beguda onte avèm pusleu causit de cançons mai profanas » ajusta Magali Bizot.
 

An fa ausir lo von von occitan en Normandia, e li siguèron benurosas (photo MB DR)
An fa ausir lo von von occitan en Normandia, e li siguèron benurosas (photo MB DR)

L'an que ven a Yport

Eveniment màger, que nos ditz encara, Rodin Kaufmann a cantat am’élei. « Excepcionau ! L’aviam encara jamai viscut ».
 
Un bèu momenton siguèt aqueu qu’una corala de marins leis a rescontradas. « Le Chœur d’hommes d'Yport » nos a balhat una de sei cançons que nos a fòrça agradat, qu’es un cant de sardinièras en cauma, lei Penn Sardin que nos vèn de 1924. L’ajustarèm a nòstre repertòri e siam a la repetar ».

E lei chatas provençalas an agut l’escasença d’entendre lo dialècte francés dau Cauchois, « que, segur, es plus parlat que per lei vièlhs dau país, ailàs ! ».
 
Lo grope s’es ressarrat despuei un an. Siguèron fins qu’a quinge vaquí quàuqueis annadas, e encara dètz l’an passat. Ara li podèm comptar, levat de Magali Bizot, Cécile Van den Avenne, Lotty Thyssen, Camille Sappia e Noémie Saut.
 
L’an que vèn, tornaran a Yport, mai tre setembre, aquela còla, que demòra d’amators am’un bèu gaubi, cantaran dins Var Aut. Fa pauc, leis abitants de Selhans leis an ausits dins una vesprada consacrada a la contairitz e cantairitz Rose Salle.

Dimanche 11 Mai 2014
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí de novembre laboure en occitan

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.