Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Siatz cinquanta dos indispensables

52 contributeurs entre janvier et avril ont ajouté un supplément au prix de leur abonnement au mensuel Aquò d'Aquí, et c'est ainsi depuis deux ans. Leurs dons indispensables permettent à l'ultime magazine d'actualité en langue occitane de faire un pied de nez aux cassandres qui prédisent la mort de la diversité linguistique pour dire le monde.

Cinquantados contributors an portat pèira a Aquò d'Aquí dau tèmps dau darrier trimèstre, que li an aduch precisament 753,5 €uròs. Aquò representa a pauc près la meitat dau còst de l'estampaire per un numerò.














            partager partager

Manifestations pour l’occitan au quotidien à la télé régionale


A Montpellier, Toulouse et Chamalières le Collectiu Occitan a organisé des rassemblements devant les antennes de France 3. Objectif, obtenir une présence quotidienne de la langue occitane à la télé régionale.



Le rassemblement de Montpellier (photo Baptiste Vasseur DR)
Le rassemblement de Montpellier (photo Baptiste Vasseur DR)

Nous vous avons annoncé le programme du mouvement Collectiu Occitan le mois passé. Il avait notamment arrêté le projet de manifestations en faveur d’une présence quotidienne de l’occitan à la télévision publique régionale.

 

Le 23 novembre à Montpellier, Calandretas, IEO, País Nostre, et Radio Lengadoc et le conseiller régional Benjamin Assié qui représentait la présidente de Région Occitanie se sont retrouvés à Montpellier devant le siège de France 3, qui a relaté l’évènement.

 

Le même jour à Toulouse une manifestation aux buts identiques s’est tenue devant les locaux de France 3, quartier de La Cépière. La directrice d’antenne, Rose Paolacci, y a reçu une délégation des manifestants. A noter la présence du PNO, de Convergència Occitana et de Bastir Occitanie.

 

Ce même 23 novembre, cette fois à Chamalières L’Association de Coordination et d’Echanges Occitans (Aceoc) réunissait une autre manifestation devant les locaux de France 3 Auvergne. Là aussi le directeur d’antenne François Privat, a engagé ledialogue et un rdv de travail sur le sujet – la présence quotidienne de l’oc à la TV – a été pris. France Bleu Auvergne a relaté l’évènement.

 

Les douze entités qui composent le Collectiu Occitan ont résolu de se réunir sous peu à Toulouse pour envisager une suite.



Mardi 6 Décembre 2022
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí en décembre... c'est le moment où jamais de le sauver !

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.