Aquò d'Aqui



Pour votre journal c’est l’heure de vérité !

Assurer la succession de notre journaliste, faire plus et mieux pour vous proposer en occitan des contenus d’actualité de qualité, cela ne peut se faire sans votre aide. Et nous nous refusons à l’alternative de sa disparition. Nous pouvons compter sur vous ?

La langue occitane pour dire la société, c’est indispensable et les lecteurs d’Aquò d’Aquí en sont persuadés qui, non seulement s’abonnent à notre revue désormais bimensuelle, mais qui encore lui donnent le coup de pouce financier nécessaire quand nous le leur demandons.

 

Ils savent pourquoi ! Le prix de la revue ainsi reste bas, aussi grâce à eux retraités comme étudiants peuvent avoir accès à nos contenus, s’imprégner des valeurs occitanes, celles du respect réel de la diversité. Avec eux, la langue dira tout cela publiquement à une nouvelle génération.

 

Notre langue supposée morte par les croque morts hexagonaux respire encore grâce à vous.

 















            partager partager

Lo Cep d’Oc prepausa Valèri Bernard en libre audiò


AIX-EN-PROVENCE. Vous pouvez dès à présent entendre la conférence sur l’œuvre de Valère Bernard, Angèlo Dàvi, retrouvée un siècle après sa rédaction manuscrite. Et l’acheter. Le Cep d’Oc prépare d’ores et déjà un troisième livre audio : Mirèio, de Mistral.



Claire  Toreilles présente l'œuvre de Valère Bernard et Angèlo Dàvi sur la chaîne Youtube du Cep d'Oc
Claire Toreilles présente l'œuvre de Valère Bernard et Angèlo Dàvi sur la chaîne Youtube du Cep d'Oc

Lo Cep d’Oc que s’es dedicat au collectatge de la paraula d’òc en Provença nos aviá ja porgit en libre audiò l’òbra de Folco de Baroncelli, Babali, amé la vòtz de Roland Pecout. Dos ans après vaquí son segond libre d’escotar.

 

Aqueu de còp prepausa benlèu lo premier opus de Valèri Bernard, longtèmps desconegut, Angèlo Dàvi. E davant lo micrò es Miqueu Arnaud, lo president de l’IEO 13 qu’a prestat sa votz greva an aqueu roman rurau-ciutadan que deu èstre de 1887.

 

Jan Mari Ramier, lo president dau Cep d’Oc nos l’a resumit com’aquò : “una mena de Madama Bovari qu’acabariá mielhs!” una frema educada tòrna au vilatge, dins la cencha marselhesa, e coma es annada “a la vila” li conven plus lo monde grossier de la campanha. Alòr quora lo premier cònsol, bòn barjacaire, comença de la cortesar…

 

Per presentar l’òbra, en collaboracien amé la mediatèca sestiana, podètz ja mirar e entendre la conferéncia que ne’n dona Claire Toreilles, anciana conselhera pedagogica a l’Acadèmia de Montpelhier.


Una òbra descavada tardierament

Valèri Bernard commença sans doute son œuvre romanesque par ce manuscrit édité un siècle après sa rédaction (photo XDR)
Valèri Bernard commença sans doute son œuvre romanesque par ce manuscrit édité un siècle après sa rédaction (photo XDR)

L’òbra èra absenta de la biografia coma de la bibliografia de Valèri Bernard, mai existava, manescricha, adonc es mai que d’un siecle après que l’an descavada e publicada. Dins aquela òbra lo biais de pintre de l’autor se pòu vèire, que nos fa considerar lo vilatge amé leis uelhs d’artistas pintres, e Marselha, dins lo luenchen es sempre presenta” coma una referéncia per la frema que se vei pas ben dins son mitan rurau, coma embarrada.

 

Valèri Bernard siguèt capoulié dóu Felibrige entre 1909 e 1919, e mai fondator de l’occitanisme en Provença, bòrd que creava en 1930 la Societat d’Estudis Occitans à Marselha, que ne’n fasiá son president d’onor.

 

Quin artista ! Pintre, gravaire, poeta, escrivan...de l’escòla dau realisme marselhés, amé de vertadierei preocupaciens socialas. Et totjorn am’un agach de pintre. D’alhors, Claire Toreilles nos parla de son escritura coma d’una “erotisacien dau paisatge”, adonc, una òbra sensuala de legir coma se mira una tela de Pau Guigou.

 


E ara a Mirèio !

Quant au Cep d’Oc, ne’n restarà pas an aqueu segond libre audiò. Siam ja a alestir lo tresen, aqueu de còp serà pas mens que Frederic Mistral, amé Mirèio” nos ditz encara Jan Mari Ramier. Lei doge cants ne’n siguèron legit a Malhana fa dos ans per autant de lectors. “Onge d’entre elei an ben vòugut venir puei a s’Ais, dins nòstre estudiò per gravar l’òbra”.

 

Un eveniment que, totei l’esperan, acamparà lo monde a l’autona venènt dins un eveniment public.

 

Mai ja lo visitaire dau site dau Cep d’Oc un pauc acostumat podrà vèire que dau tèmps d’aqueleis acantonaments de 2020, l’associacien a pas radassat : lo site web siguèt renovat per ne’n faire un otís ben mai ergonomic.

 

Lo visitant podrètz li comandar la clau USB d’Angèlo Dàvi, au prètz de 10€. Mai se siatz ensenhaire d’òc, es un otís pedagogic que vos serà ofèrt graciosament.

Les Collines d'Allauch, de Paul Guiguou, Musée des Beaux Arts de Marseille DR, la campagne marseillaise vue comme l'aurait vue le peintre Valère Bernard
Les Collines d'Allauch, de Paul Guiguou, Musée des Beaux Arts de Marseille DR, la campagne marseillaise vue comme l'aurait vue le peintre Valère Bernard

Jeudi 7 Janvier 2021
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Notre numéro de février mars

Aquò d'Aquí c'est d'abord un magazine d'actualité sociétale sur 28 pages sans publicités, et s'y abonner c'est disposer d'un média engagé pour la langue occitane dans sa diversité dialectale pour dire la société.

Ce numéro d'hiver vous propose bien entendu une évocation du poète et globe trotter Roland Pécout, de son histoire personnelle et de cette originalité qui a consisté pour l'essentiel à aller à la rencontre de l'autre (Afghanistan, Scandinavie, Amérique latine...) pour comprendre qui l'on était. L'homme et l'intellectuel avait plusieurs dimensions, dont l'analyse historique et littéraire d'oc n'était pas la moindre. Mais nous avons choisi de l'évoquer avec l'écrivaine et chercheuse Danielle Julien.

 

03/02/2024

Dison que...

Robert Lafont cet intellectuel qui occupa le terrain social pour une renaissance occitane

A ne pas manquer !

AIX-EN-PROVENCE. Le colloque du 14 octobre ouvre large l'éventail des domaines d'intervention d'un humaniste dont l'œuvre incontournable a généré et accompagné le second risorgimento de la conscience d'oc.


Robert Lafont fut l'artisan principal du second risorgimento de la langue d'oc. Mistral avait lié le premier à la production d'œuvres littéraires prestigieuses et à l'unité latine, Lafont, avant et après 1968 associa ce second regain à la critique coloniale et à la situation sociale comme à une relecture de l'histoire. Pour autant son œuvre littéraire et théorique, riche et diverse, marque encore tous les domaines de la création d'òc. 

 



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.