Aquò d'Aqui



Pour votre journal c’est l’heure de vérité !

Assurer la succession de notre journaliste, faire plus et mieux pour vous proposer en occitan des contenus d’actualité de qualité, cela ne peut se faire sans votre aide. Et nous nous refusons à l’alternative de sa disparition. Nous pouvons compter sur vous ?

La langue occitane pour dire la société, c’est indispensable et les lecteurs d’Aquò d’Aquí en sont persuadés qui, non seulement s’abonnent à notre revue désormais bimensuelle, mais qui encore lui donnent le coup de pouce financier nécessaire quand nous le leur demandons.

 

Ils savent pourquoi ! Le prix de la revue ainsi reste bas, aussi grâce à eux retraités comme étudiants peuvent avoir accès à nos contenus, s’imprégner des valeurs occitanes, celles du respect réel de la diversité. Avec eux, la langue dira tout cela publiquement à une nouvelle génération.

 

Notre langue supposée morte par les croque morts hexagonaux respire encore grâce à vous.

 















            partager partager

Lo Capitani de la Republica en mai que d'una varietat d'occitan




Glaudi Barsòtti fait revivre la République de Casaulx en marseillais et en gavot (photo MN)
Glaudi Barsòtti fait revivre la République de Casaulx en marseillais et en gavot (photo MN)
Siam a la fin dau sègle XVIen. L'eròi, Joan-Guilhem Isoard, un fiu de paísan dau Cairàs, quita sa montanha per anar a Marselha onte farà lo mèstre d'escòla. Tarda pas de rescontrar Carles de Casaus e sei companhs, que refusan de reconéisser lo poder dau rèi francés Enric lo IVen.

Es aqueste moment de l'istòria marselhesa que fai l'essenciau dau roman. Se Joan-Guilem es un personatge imaginat, leis fachs istorics son pintats per Glaudi Barsotti ame lo socit de la precision.

Elegit au mes d'octòbre de 1591 a la tèsta de la ciutat, Casaus ne'n vòu aparar l'independéncia politica e economica. I garrolhas entre catolics e uganauds se mesclan tanben lei luchas d'influéncia entre lo pople e lei negociants.

La volontat de "faire pagar lei rics" puslèu que la paurilha per assegurar la justicia sociala es pas sensa ressons contemporanèus... Es pas eisat l'exercici dau poder, e la chorma de Casaus dèu tanben cercar de sostens en defòra de Marselha.

L'experiéncia se vai acabar brutalament au mes de febrier de 1596, ame l'assassinat de Casaus per un de sei luòctenents. Joan-Guilhem, capitani d'un regiment de Casaus, dèu fugir la vila (e sei mestressas, nombrosas...). Lo poder parisenc aurà leu fach d'escobar lei libertats conquistas.

En mai de la vertat dau racònte, fau tamben notar l'autenticitat linguistica : per respectar lo parlar de cadun, l'autor fai charrar lei gents dau Cairàs dins son dialècte aupenc, e lei Marselhés en provençau maritime.

Pour commander l'ouvrage

Lo Capitani de la Republica en mai que d'una varietat d'occitan
205 p., 15 € (+ 2,5 € de pòrt). Suplement a la revista literària Lo Gai saber. Se pòu comendar a D. Blanchard, 347 rota d'Estantens, 31870 Beumont de Lesa (chèc a Lo Gai saber) ò a l'IEO de Bocas de Ròse / E. Bremond, 43 carr. dei Tres Ponts, 13010 Marselha (chèc a IEO 13).
De notar que l'abonament a la revista Lo Gai saber per un an (ame lo suplement) còsta 25 € : Lo Gai saber / F. Carbona, Las Dònas, 31320 Aurevila (chèc a Lo Gai saber).

Vendredi 12 Octobre 2012
Gèli Fossat




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Notre numéro de février mars

Aquò d'Aquí c'est d'abord un magazine d'actualité sociétale sur 28 pages sans publicités, et s'y abonner c'est disposer d'un média engagé pour la langue occitane dans sa diversité dialectale pour dire la société.

Ce numéro d'hiver vous propose bien entendu une évocation du poète et globe trotter Roland Pécout, de son histoire personnelle et de cette originalité qui a consisté pour l'essentiel à aller à la rencontre de l'autre (Afghanistan, Scandinavie, Amérique latine...) pour comprendre qui l'on était. L'homme et l'intellectuel avait plusieurs dimensions, dont l'analyse historique et littéraire d'oc n'était pas la moindre. Mais nous avons choisi de l'évoquer avec l'écrivaine et chercheuse Danielle Julien.

 

03/02/2024

Dison que...

Robert Lafont cet intellectuel qui occupa le terrain social pour une renaissance occitane

A ne pas manquer !

AIX-EN-PROVENCE. Le colloque du 14 octobre ouvre large l'éventail des domaines d'intervention d'un humaniste dont l'œuvre incontournable a généré et accompagné le second risorgimento de la conscience d'oc.


Robert Lafont fut l'artisan principal du second risorgimento de la langue d'oc. Mistral avait lié le premier à la production d'œuvres littéraires prestigieuses et à l'unité latine, Lafont, avant et après 1968 associa ce second regain à la critique coloniale et à la situation sociale comme à une relecture de l'histoire. Pour autant son œuvre littéraire et théorique, riche et diverse, marque encore tous les domaines de la création d'òc. 

 



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.