Vos dons sont notre carburant

Depuis un an, 138 de nos abonnés, qu’ils viennent à Aquò d’Aquí, ou qu’ils y reviennent, nous gratifient d’un don. Modeste ou moins modeste, celui-ci contribue à nous éviter des déboires financiers…Et donc à assurer notre indépendance, pour vous, lecteurs.

En septembre dernier vingt parmi les abonnés qui nous ont renouvelé leur confiance, ont apporté à Aquò d’Aqui 395€ qui n’étaient tout simplement pas prévus. Un don de 5€, un chèque de 75€, et entre les deux une majorité de nos lecteurs qui ajoutent quelques 15 à 30€ au moment de libeller leur chèque ou – depuis quelques mois – d’ajouter une somme dont ils choisissent le montant aux 25€ de notre abonnement en ligne.






            partager partager

Leissas lei Grè tranquile !


Pendant que des Grecs acceptent d'interrompre le traitement de leur leucémie au bénéfice d'enfants dépourvus d'assurance santé, la Banque Centrale Européenne et le FMI cherchent à mettre à genoux un gouvernement qui a le tort de ne pas être ultra libéral. Basto!



Un cop de mai, vaqui la Grèço dins l’empacho. Lou païs, pichoun pèr la taio mai grand pèr l’Istòri, es encaro souma pèr leis Istitucien éuroupenco d’agréuja la vido de sei pichoun  retira, o d’aléuja seis infrastuturo espitaliero, pèr recebre uno boufado d’óussigène, jusqu’à l’estoufado. d’après. 

Vaqui uno poulitico de trìo ! Faire mouri d’inanicien aquéu que dèu vous remboursa…
 
Leissas lei Grè tranquile !

Un moratoire complet de la dette grecque donnerait au pays le temps de panser ses plaies sociales et de revenir à la croissance

E rabeissa, umelia aquelo nacien que patisse mai que mai despuei trop de tèms. Coumo se sa chausido eleitouralo èro que parpello d’agasso.
 
Es pas coumo acò que lei Grè seran deman en mesuro de remboursa soun dèute. Uno soulucien que degun n’en parlo a l’ouro d’aro, serié de lei laissa tranquile.
 
Un mouratòri bancàri e financié d’un an, es que serié tant demanda ei banco, la Banco Centralo Éuroupenco d’en premié ?
 
Pamens, un cop que li aurien leva lou coutèu dóu galet, lou gouvernamen grè aurié enfin l’ample de pousqué mena uno poulitico pèr basti la creissènço de soun ecounoumìo. E acò, es bèn à-n-élei de va faire, e pas eis engravata de Brussello de li dire coumo l’endraia.
 
Aquélei li agradon mai de sauna lo malaut. La toco segur n’en es pas un rasounamen ecounoumi, mai pulèu la ràbi de veire uno esperiènci de poulitico soucialo dins uno Éuropo toujour que mai endraiado dins lo liberalisme lou mai ideoulougi.
 
Acò di, lou dèute grè a uno realita, que eilas, sei foundamen s’escoundon davans l’atualita.
 
La crìsi, va fau ramenta, nous vèn de 2010, bèn avans la vitòri eleitouralo de Syriza. Alor, lou gouvernamen grè vènde de bon dóu tresor, coumo va fan tóutei en Éuropo. Mai coumo l’ecounoumìo grèco es pas flamo, vaqui que lei croumpaire s’esfraion que lou païs poudrié de pas remboursa soun dèute. En pau de tèms, lei vaqui à vendre sus lei marca tóuteis aquelei bon… que tout d’un cop valon plus un pièd.
 
Lougicamen, coumo tout acò vau pus rèn, fau ei Grè manleva à de coundicien d’un que pouos pas li faire fisanço. L’interès d’un cop vèn usuràri. Vaqui lou dramo de la Grèço. L’Éuropo s’es facho pòu, e tout un pople dèu n’en crida misèro.
 
Alor, li douna un pau d’èr, leissa sei baile basti uno poulitico, es que serié trop demanda ?
 
Lou dèute grè, deja es souto un mouratòri de fa. Devié èstre remboursa en 2020, lou sera que pèr 2030. La majo part dei païs l’an aceta, la Franço coumo leis autre.
 
Mai es bèn, à l’ouro d’aro, la Banco Centralo Éuroupenco e lou Founs Mounetàri Internacionau que fan naisse l’engàmbi . Sènso sei prèsto, gis de liquidita pèr paga founciounàri e retira… nimai lou remboursamen dóu dèute à-n-aquéleis ourganismo.
 
Per élei, pamens, de pas èstre remboursa vuei, serié uno meiouro asseguranço de v’èstre deman. Alor poudèn pas mai se dire que sa toco, es pas tant d’assani l’ecounoumìo dei Grè que de lei metre a geinous fin que remplaçon soun gouvernamen.
 
Au bres moundiau de la Demoucracìo vouolon chausi en plaço dóu pople !

Ecrit en provençal maritime, graphie mistralienne, avec les suggestions lexicales d'Alain Barthélemy

Mardi 30 Juin 2015
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Laisser la ville aux aménageurs ou donner le pouvoir aux habitants ?
Dison que...

"Des gens qui décident de ne plus suivre"

LA CIOTAT. Frédéric est occitaniste, acteur engagé de la vie locale, pas chômeur, pas retraité dans la gêne, mais impliqué dans la société. Le voici revêtant le fameux gilet, et il nous livre en vrac son ressenti.

Le FN, ou son prolongement le Rassemblement National noyautait-il et récupèrerait-il vraiment ce mouvement des Gilets Jaunes ? Moi je soutenais l’idée de justice sociale qui s’affirmait dans cette protestation de terrain. Le mieux était donc d’aller voir sur place. Et me voici au péage, sortie de La Ciotat.


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.