Aquò d'Aqui

Journée historique pour les langues régionales

La loi dite Molac donnera des droits à l'enseignement des langues minoritaires en France, enfin ! ça ne s'est pas fait tout seul.

Bien des lecteurs d'Aquò d'Aquí ont été surpris, le 8 avril, du vote écrasant des députés en faveur de la loi de Protection des langues régionales, avancées par le groupe parlementaire Libertés et Territoires. Pourtant une observation un peu fine des évènements qui ont conduits à cette issue aurait rassurée plus d'un.

















            partager partager

Legir «Lo felibre de Sederon» de Joan-Glaude Rixte


SEDERON. Les textes de ce félibre drômois (1855-1919) ont été rassemblés pour une édition critique.



Legir «Lo felibre de Sederon» de Joan-Glaude Rixte
Poèta modèst e discrèt, Alfred Bonnefoy-Debaïs èra un felibre a despart.
 
Primat mant un còp per son òbra literària, sei problèmas financiaus e sa modestia semblan tota-fes aver entrepachat una mai granda reconeissença.
 
Joan-Glaude Rixte, cercaire especialista de la lenga d'òc en Droma, s'interessèt an' aqueu poèta dau país mesconeigut ansin qu'a seis òbras.
 
Dins un obratge pron universitari dins sa fòrma (testimoniant pasmens de competéncias de son autor), Joan-Glaude Rixte concebèt una biografia mesclada a una bibliografia causida e legitimada per sa qualitat literària e son interès linguistic.
 
Ansin nais «Alfred Bonnefoy-Debaïs, félibre de Séderon». Lo recuèlh acampa divèrseis enformacions mai ò mens detalhadas e s'adreiça en un public variat : conessaires, amators dau felibritge e de la cultura d'òc, autors dau caire ò simples curiós.
 
Aqueu libre pòrta am’eu la richessa de la literatura baroniarda e que merita lo còp d'uèlh, subretot sus lei tròç de poèmas e sei reviraduras.
 
Per aquela edicion, Joan-Glaude Rixte effectuèt de recèrcas novèlas fins de regropar pron de tèxtes per lei publicar, e faguèt apèu a Maria-Cristina Rixte per lei reviraduras.
 
Segon lo cercaire, Alfred Bonnefoy-Debaïs èra «inspirat de vida rurala de Sederon onte visquèt lei vingt-sèt promèreis annadas de sa vida e èra fòrça emprenhat de Mistral».
 
E d'eitant mai que sei tèxtes èron corregits per aqueste, çò que fai que non siam plus «fàcia a un parlar que representa lei caracteristicas de la lenga de l'autor».
 
De saupre que leis autors de lenga d'òc an mai ò mens de succès locau.  Quauques uns, coma Debaïs, an agut l'astre d'aver de contacts dintre lei felibres, maugrat que demorava «una distància dau fach de sa discrecion e que se mètet pas pron en avans».
 
Mai sa «granda sensibilitat» poëtica ansin que son «regard d'etnografe» permeton d'apreciar «lo realisme de sei descripcions que lo rend pròche d'un molon d'autors felibres».
 
Aqueu realisme idealisat deuriá tocar ben de lectors amators de literatura regionala.
 
 
Édition, introduction, bibliographie de Jean-Claude Rixte. Traduction de Marie-Christine Coste-Rixte234 pages. Éd. Publications de L’Essaillon, Séderon, 2013.

Vendredi 4 Juillet 2014
Amy Cros




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dison que...

Nos villes avec leur nom historique et sans enquiquineur procédurier

Un aspect de la loi Molac, votée le 8 avril, est resté à tort dans l'ombre : le droit de nommer ses rues et ses entrées de ville sans être harcelé par un obsédé de la langue unique.

De la loi loi nº 2548 relative à la protection patrimoniale des langues régionales et à leur promotion, désormais connue sous le nom de son promoteur, Paul Molac, nous avons surtout retenu les articles permettant de renforcer l’enseignement bilingue dans les établissements publics.

 

Cependant il est un aspect de la promotion des langues minoritaires qui a été négligé par les commentateurs, c’est celui de la signalétique bilingue. C’est un tort car cette possiblité, enfin débarassée des attaques imbéciles de soi-disant libres penseurs, fera évoluer les mentalités de nos concitoyens, à qui sera rappelée aisément la fierté de leur terroir.




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.